Malte : le cardinal Burke suspendu

Download PDF

C’est le site britannique catholique “de gauche” The Tablet qui a repris, le 21 février, une “information” de Dom Radio, la web-radio de l’archidiocèse de Cologne. Dans un entretien que lui accorda le 19 février Albrecht von Boeselager, Grand Chancelier de l’Ordre Malte révoqué par le Grand Maître Matthew Festing puis réintégré dans ses fonctions par la volonté du pape François, déclarait : « Désormais, et dans un premier temps, c’est l’archevêque [Giovanni Angelo] Becciu qui est compétent et, de facto, le porte-parole et l’homme de confiance du pape chez nous. Cela signifie que la fonction du cardinal Burke, en tant que cardinal patron, est de facto suspendue. » Dom Radio en faisait d’ailleurs le titre de l’entretien publié sur son site Internet : « Le cardinal Burke est de facto suspendu. »

Cette notion “de facto” n’est pas nouvelle puisque Sandro Magister l’avait déjà évoquée dans un article du 29 janvier sur son blogue Settimo Cielo, suite à l’annonce par le Saint-Siège de la prochaine nomination d’un « délégué spécial », laquelle sera faite par lettre du Saint-Père datée du 2 février et officiellement annoncée deux jours plus tard. Sandro Magister écrivait : « La décapitation infligée par le pape François à l’Ordre de Malte est par conséquent double. Car ce qui est tombé ce n’est pas seulement la tête du Grand Maître Festing, mais aussi, de facto, celle du cardinal patron Raymond Leo Burke. »

Il ne s’agit donc pas d’une révocation, le cardinal Burke est toujours cardinal patron de Malte tandis que l’archevêque Becciu ne l’est pas, mais la fonction du cardinal patron est vidée de toute substance et donc suspendue…

11 comments

  1. Benoit

    Quelle honte!

    Mais pourquoi donc le plus gros de la troupe de nos cardinaux et de nos évêques supporte, voire approuve ces ignominies, ces indignités, ces comportements qui rappellent les mœurs à l’œuvre dans les régimes totalitaires?

    La honte extrême est donc double, celle attachée aux actes eux-mêmes, celle attachée à l’impavidité de la majorité de nos hiérarques ecclésiaux face à ces actes. Et les fidèles, pourquoi eux aussi restent-ils majoritairement impavides devant ces ignominies?

    C’est le mystère du mal, du mal dont l’Eglise, ou plus exactement la majorité de ses membres, se montre particulièrement atteintes. L’Eglise est une structure de péché non seulement parmi d’autres, mais encore particulièrement vulnérable.

    Peut-être parce que l’autorité s’y exerce sans contrôle. Peut-être aussi parce que l’on peut y invoquer l’inspiration du Saint Esprit pour soutenir y compris ce qui est déraisonnable et intellectuellement malhonnête. C’est bien commode. Bonjour l’arbitraire, bonjour le pouvoir discrétionnaire.

  2. Hervé Soulié

    Situation analogue à celle du cardinal Sarah, toujours chef du dicastère mais dépourvu maintenant de toute autorité réelle sur lui.
    La manière de faire du Bergoglio…..

  3. allegrovivace

    « NON POSSUMUS » suivre sans réserve le Pape François, et pourtant je fais beaucoup d’efforts depuis 2013, mais je n’en peux plus…
    Sans être « sédévac », je crains que le Pape actuel leur « donne du grain à moudre ».
    Le bon côté de la « libertaire » religiosité du Pape François va, peut-être, libérer la FSSPX du scandaleux ostracisme où la confinent les « hommes d’Eglise ».
    Du mal sortirait un Bien, cependant comment le chrétien du porche ne pourrait-il pas être troublé à l’intime de son être avec toutes ces scandaleuses nouvelles du côté de Rome.

    Prions , comme le dit St Paul dans l’épitre de ce jour, avec « la charité qui trouve sa joie dans la vérité ».
    DEO GRATIAS

  4. Gilberte

    ce qui amènera à changer les statuts de l’ordre, supprimer les profès, vers plus de démocratisation, plus de libéralisme, bref affaiblir l’ordre et tenir le coffre-fort; Il parait que les dons commencent à diminuer, il faudra remplacer les donateurs respectueux d’un ordre ancien

  5. karr

    Quel acharnement de la part de ceux qui sont supposés nous guider sur la voie de l’Evangile,il est clair que le Vatican est désormais entre les mains des Francs Maçons qui se sont infiltrés,cela explique que Sa Sainteté Benoît XVI ait été obligé de se retirer afin de laisser la place à cet anti-pape.
    En cette année 2017 nous faisons souvenir des apparitions mariales de Fatima et du message destiné au pape,cette année marque également le centenaire de la révolution en Russie,cette révolution sans doute organisée par les Francs-Mac afin de bouleverser une nation dont le christianisme était l’âme.
    La grande guerre a totalement bouleversé les valeurs ancestrales du continent Européen,la seconde a terminé le travail,mais à qui profita ces guerres si non aux ennemis du Christ!
    Nous ne pouvons que prier pour la conversion de Bergoglio,des cardinaux,des évêques et de tout les pasteurs ,cette année correspond au cinquante cinquième triste anniversaire de l’ouverture du concile Vatican II.
    Malgré l’admirable travail de l’Ordre de Malte refusons nous à le financer,refusons nous à financer les diocèses en expliquant nos raisons,donnons à des oeuvres réellement catholiques,pour ma part j’ai choisi les Missionnaires des Pauvres du Tiers-Monde et des oeuvres pro-vie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *