12801407_1052246641507183_1548550113930967267_n

Mgr Shevchuk: « aucun régime totalitaire ne pourrait briser notre communion avec Rome et l’Église universelle »

Download PDF

ossrom100022_articolo-300x212

Dans le cadre de la rencontre qui a eu lieu, samedi 5 mars 2016, entre l’Église grecque-catholique ukrainienne et le pape François, Mgr Shevchuk, archevêque grec-catholique de Kiev, a notamment déclaré: « nous réaffirmons ce qu’aucun régime totalitaire ne pourrait briser : notre communion avec Rome et l’Eglise universelle ».  L’archevêque a notamment abordé avec le pape François les souffrances du peuple ukrainien dans le cadre du conflit qui a toujours lieu à l’est de l’Ukraine. Il a indiqué que le « le Saint-Père nous a entendus ». En outre, Mgr Shevchuk a également déclaré:

Pour les Ukrainiens qui appartiennent à différentes Eglises et organisations religieuses et même pour leurs concitoyens laïques, le Saint-Père est une autorité morale mondiale qui dit la vérité. Cette voix de la vérité est particulièrement importante pour les personnes qui souffrent en Ukraine. Si les gens n’entendent pas ou ne comprennent pas cette voix, ils deviennent confus, anxieux et se sentent oubliés (…). Le Saint-Père a souligné que l’on ne peut résoudre des problèmes œcuméniques au détriment d’une Église catholique orientale, entière.

Nous reviendrons sur cette rencontre et notamment sur une déclaration du Synode permanent de l’Eglise grecque-catholique ukrainienne qui doit être rapidement rendue publique.

Source: ugcc.fr .

1 comment

  1. Hervé Soulié

    Oui, cette clarification de la part de Rome après la déclaration conjointe François-Kyrill de Moscou est fort bienvenue.
    On ne saurait abandonner les Grecs-catholiques d’Ukraine, ça va mieux en le disant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *