patries une rc

“Patries” : le nouveau film de Cheyenne-Marie Carron

Download PDF

affiche patriesCheyenne-Marie Carron est un paradoxe vivant ! Arborant son catholicisme comme Jeanne d’Arc portait sa bannière, elle tourne avec une apparente facilité des films à la thématique difficile. Avec un budget ridicule, qui ferait s’esclaffer les professionnels spécialisés dans la production de clips publicitaires de 3 minutes pour des grandes marques, elle réalise des longs métrages. Sans matraquage publicitaire dans la grosse presse, les radios et les télévisions, elle arrive à assurer à ses films une notoriété croissante et de bon aloi. Certes, et comme ce fut le cas pour son dernier long-métrage L’Apôtre, les réseaux sociaux n’y sont pas pour rien. Et c’est très bien ainsi. Croisons les doigts – mais mobilisons-nous aussi ! – pour que le nouveau long métrage dont Cheyenne-Marie Carron vient d’achever le tournage soit un grand succès. Ce nouveau film, titré Patries, est un sacré défi et, je le crois, un nouveau pied de nez de la réalisatrice à la bien-pensance qui veut étouffer tout et chacun. C’est vite oublier qu’il existe encore en France un nombre non négligeable de résistants, dispersés dans tout le pays, mais membres, en quelque sorte, d’un village virtuel d’irréductibles Gaulois… Ce film, qui a été tourné en couleur du 3 au 22 mars, sera projeté, dans sa version définitive, en noir et blanc… Non par manichéisme – toubab ou “all black” – mais parce qu’il aborde un vrai “sujet de société”, comme disent les cuistres, à savoir le racisme anti blanc qui est installé en France et se manifeste au quotidien. Un problème réel et dont on ne trouvera assurément pas la solution en le niant. Voici le synopsis de ce long métrage : « Sébastien et ses parents viennent d’emménager en banlieue parisienne. À son arrivée, il essaie de se faire accepter par un groupe de jeunes issus de l’immigration Africaine. Malgré le rejet qu’il subit, une amitié complexe se noue avec Pierre, un jeune Camerounais en quête d’identité ». Le film, après le montage son, le mixage et l’étalonnage, sera prêt à la sortie en salles en juin. Espérons-lui une meilleure distribution que L’Apôtre ! Si vous souhaitez être tenus au courant de sa sortie, dites-le moi ici. En attendant, voici la première bande-annonce de Patries

5 comments

  1. Maurice

    Qui parie que ce film ne va pas être apprécié dans nos belles banlieues ?
    Et pas que, des politiques et autres donneurs de leçons vont y aller de leurs remarques acerbes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *