Le mariage des personnes homosexuelles : une atteinte grave au plan de Dieu

Un texte clair et sans concessions du Père Bernard Gallizia, du diocèse de Blois, sur le projet de loi légalisant le « mariage » homosexuel. Brillante synthèse de tous les arguments et vecteur de bon sens juridique, pratique, politique. À lire jusqu’au bout.   L’institution du mariage Réalise-t-on assez que Jésus-Christ lui-même ne s’est pas cru autorisé à nous [...]
Itinerarium

1 comment

  1. JACQUES-FRANCOIS dit LOCARD

    De l’homophobie.

    Un vrai chrétien n’a pas à se justifier, si on le traite d’homophobe.
    Un chrétien a pour Chef, le Maître de la Vie, Notre Seigneur JÉSUS-CHRIST Lui-même.
    Etait-Il homophobe, Lui ?
    Lui qui a donné sa Vie sur une croix par Amour de l’humanité !
    Lui qui a accueilli les malades et les pécheurs ?
    Lui qui a dit à la femme adultère : « Va, et désormais, ne pèche plus. »
    Nous chrétiens, nous ne sommes pas homophobes mais « péchéphobes. »
    Tout homme, s’il n’y prend garde, peux tomber dans ce péché immonde qu’est l’homosexualité.
    Car ne vous y trompez pas, contrairement à ce que l’on voudrait nous inculquer, l’homosexualité est un des plus graves péchés que l’humanité porte dans ses gènes. Nous avons un devoir, de chrétien, de le combattre de TOUTES NOS FORCES, avec les armes que nous donne l’ESPRIT-SAINT, tout en respectant le pécheur qui en est la première victime.
    Vous viendrait-il à l’idée de défiler avec les voleurs ou les menteurs avérés ! Et qui le revendiqueraient, sous une même bannière, pour revendiquer la légalisation du vol ou du mensonge ?
    Nous sommes, nous chrétiens, le ferment dans la pâte.
    Si nous dénaturons le ferment, qu’est la Foi en DIEU, ainsi que le respect de Ses Commandements, le combat contre l’homosexualité est perdu avant d’avoir eu lieu.
    C’est pourquoi, il faut maintenir la pression et même la renforcer. Il faut maintenir le pèlerinage du dimanche 13 janvier 2013 à 13h. à Paris, mais dans un autre lieu que celui prévu.
    Je pense au Sacré-Cœur de Montmartre, Haut lieu de la Chrétienté. Notre Seigneur JÉSUS-CHRIST nous y attend les bras ouverts. Lui saura nous envoyer Celui qu’Il nous a promis, l’ESPRIT-SAINT, le Consolateur de l’humanité souffrante.
    Alors en avant, courage, pas de crainte, pas de peur, la victoire est au bout du chemin.
    Mais pour cela, il faut faire taire nos divisions entre chrétiens. Il faut se rassembler sous la seule bannière qui vaille, celle de Notre Seigneur JÉSUS-CHRIST. Car figurez-vous qu’Il est vivant !
    La cloche a sonné ! Alléluia !
    Maranatha !
    Merci !
    JFL

    Post-scriptum : « Les yeux fixés sur Notre Seigneur JÉSUS-CHRIST, entrons dans le combat de DIEU ! »
    Paroles de Monsieur l’Évêque André FORT .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>