Le cardinal Cañizares, le Troisième Reich, le communisme et la laïcisation

Download PDF

Le Préfet de la Congrégation pour le Culte divin, le cardinal Antonio Cañizares, a reçu il y a quelques jours le titre de docteur honoris causa à la Faculté de théologie Redemptoris Mater du diocèse du Callao, au Pérou. Dans son discours de réception il a rappelé que l’homme sans Dieu, tel que le veut le laïcisme, est « seul ».

« Si l’homme par lui-même, sans Dieu, peut décider de ce qui est bien ou mal, il peut aussi disposer qu’un groupe déterminé de personnes doit être annihilé », a-t-il expliqué. En ce sens, « nous ne pouvons oublier (…) qu’en s’appuyant leur pensée en de semblables racines, des décisions de ce type ont déjà été prises par le Troisième Reich et dans le monde soviétique. »


Et de montrer que la négation de Dieu, ainsi que le fait de vivre comme si Dieu n’existait pas, est le problème « aux plus lourdes conséquences déshumanisantes pour l’homme et pour son avenir ». « Le développement de ce laïcisme est alarmant dans certains lieux, il atteint le noyau et le fondement même de notre société, il affecte l’homme et sa réalité la plus vive et son avenir même » en même temps qu’il « a pu envahir aussi la fibre religieuse ».

Lançant un appel à l’évangélisation, le cardinal a rappelé qu’« il n’y a pas de plus grande pauvreté que de vivre comme si Dieu n’existait pas”. Le laïcisme idéologique « entraîne une façon de penser et de vivre où la référence à Dieu est considérée comme manifestant une déficience de la maturité intellectuelle et du plein exercice de la liberté, et c’est ainsi que s’implante progressivement la conversion athée de l’existence elle-même ».


Source : ACIPrensa.

© leblogdejeannesmits.

2 comments

  1. Marc Bergerot

    merci à vous pour cette judicieuse publication, mais il semble impossible de récupérer la 7ème partie , le lien renvoie systématiquement à une page de création de blog.Pouvez-vous rectifier, s'il vous plaît.
    Avec mes remerciements anticipés.
    Icrpm.

    Marc Bergerot

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *