Le coût du divorce aux Etats-Unis

Download PDF

MercatorNet relève le coût exorbitant du divorce aux Etats-Unis, tel qu’il a été évalué aux Etats-Unis. Bien que le nombre de cohabitations sans mariage fasse diminuer le nombre de divorces (!), il demeure très important. Les chiffres émanent du Bureau américain de la statistique.

Coût moyen du divorce lui-même : 2.500 dollars. Une famille monoparentale nouvellement constituée peut coûter entre 20.000 et 30.000 dollars en aides publiques. Au total, la dépense pourrait atteindre jusqu’à 112 milliards de dollars par an si l’on tient compte des subventions, allocations et pertes de revenus pour l’Etat.

Selon le Washington Times qui cite un rapport « Pew », il faut y ajouter les effets sur les enfants eux-qui ont de moins bonnes chances de bien démarrer dans la vie et de prendre l’ascenseur social. Avec une stabilité familiale équivalente à celle de 1960,  on économiserait 750.000 redoublements, 1,2 millions de renvois temporaires de l’école, 500.000 actes de délinquance adolescente, 600.000 thérapies psychologiques et 70.000 suicides par an, rappelle par ailleurs l’article, citant une étude de 2009…

Parmi les propositions faites pour mettre fin au fléau, on notera ces suggestions politiques :

• Obligation d’attendre un an avant de divorcer pour les couples avec enfants ;
• Une information aux couples qui doivent connaître les dangers qu’ils leur font courir ;
• L’accès aux programmes de réconciliation pour les couples qui le désirent ;
• Des réformes légales permettant aux juges de tenir compte des ruptures du contrat matrimonial à l’heure de déterminer les questions de garde des enfants et de répartition des biens.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *