Malawi : pas de droits homosexuels ? Pas d’argent !

Download PDF

Le Malawi n’est pas un pays riche ; il a actuellement besoin de fonds pour assurer certains de ses besoins les plus élémentaires. Les pays occidentaux ont décidé de subordonner cette aide à la mise en place d’une politique pro-gay. Cette année, selon HazteOir, les Etats-Unis ont déjà annulé près de 350 millions de dollars en raison d’amendements au code pénal qui sanctionnent l’activité homosexuelle comme un délit.

Hetherwick Ntaba

Si bien que le Malawi a fini par obtempérer en changeant sa législation.

« Nous ne pouvons pas échapper au fait que nous avons besoin de cette aide, mais il est absurde que ces pays soient en train de contraindre le nôtre à adopter des cultures immorales. Nous sommes un Etat souverain et nous avons le droit d’être traités comme tel, avec ou sans aide », a déclaré le Dr Hetherwick Ntaba, conseiller politique du Président.

Les Etats-Unis n’auront pas été seuls. Le mois dernier, selon HazteOir, l’Allemagne a retiré la moitié de ses 33 millions de dollars d’aide pour sanctionner l’absence de « droits homosexuels » et de « liberté de la presse », au Malawi. Même chose du côté du Fonds mondial de lutte contre le sida qui a refusé une demande de 560 millions de dollars pour pouvoir assurer l’accès de la population à la nourriture et à l’eau.

La Millenium Challenge Corporation (MCC) a quant à elle annulé un programme d’investissement dans le domaine de la production électrique qui, outre une amélioration des infrastructures, aurait fourni du travail à la population locale.

HazteOir rappelle qu’à l’heure actuelle presque toutes les législations du monde pénalisent divers comportements sexuels, tels la pédophilie et l’inceste.

© leblogdejeannesmits.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *