Un vieux prêtre canadien suspendu pour avoir prêché contre l’homosexualité, l’avortement et le concubinage

Download PDF

Le P. Donat Gionet, 85 ans, a été suspendu et devra célébrer la messe en secret  pour avoir prêché contre l’homosexualité, l’avortement et le concubinage, après que des paroissiens indignés l’ont dénoncé auprès de son évêque.

On peut lire ici la réaction du prêtre suspendu.

L’évêque de Bathurst, New Brunswick, Mgr Valéry Vienneau, a refusé d’entendre les explications du vieux prêtre, responsable de l’aumônerie de malades en soins palliatifs, qui avait fait son homélie en paroisse en août. Il lui a été signifié que ses propos avaient été en accord avec l’enseignement de l’Eglise mais qu’il n’y avait pas apporté la nécessaire sensibilité pastorale.

Voici ce qu’en disait Radio Canada :

L’évêque de Bathurst, Valéry Vienneau, retire tout ministère actif au prêtre Donat Gionet à la suite de la controverse provoquée au Nouveau-Brunswick par ses propos rigoristes.

Dans des homélies prononcées en août dernier, le père Gionet a critiqué les homosexuels, les couples vivant en union libre et les femmes qui recourent à l’avortement.

Dans une lettre adressée aux fidèles, le diocèse note que depuis ce moment, le prêtre ne s’est pas dit disposé à changer ou à tempérer ses déclarations.

L’évêque ajoute qu’il regrette le fait que ces propos ont blessé ou dérangé des fidèles.

Le vicaire général Wesley Wade reconnaît que la situation était délicate pour le diocèse. Il explique que tout en étant conforme aux principes de l’Église, l’approche du père Gionet n’était pas adaptée au rôle de rassembleur qu’il doit jouer.

« C’était surtout l’approche pastorale qui faisait défaut dans cette situation-là. Un manque de respect, peut-être, des personnes identifiées, des groupes de personnes aussi, qui faisait comme une division dans la communauté. C’est très difficile comme décision », précise Wesley Wade.

La décision du diocèse de Bathurst ne touche que ses propres églises. Les autres diocèses peuvent toujours décider de confier un ministère au père Gionet.

Et, plus disert, « Vive le Québec » (fil complet ici) :

Selon plusieurs paroissiens dans le nord-est du Nouveau-Brunswick, un prêtre a récemment tenu des propos homophobes dans ses homélies.

Le père Donat Gionet a prononcé ces homélies en août dernier dans les églises de Saint-Léolin, de Paquetville et de Notre-Dame-des-Érables.

Selon plusieurs paroissiens, il a déploré au passage la tenue d’un défilé gai à Moncton. Il n’a pas ménagé non plus les personnes qui vivent en concubinage et les femmes qui subissent un avortement.

Le maire de Saint-Léolin, Joseph Lanteigne, a sursauté en entendant les propos du père Gionet. Il s’est senti visé en raison de son orientation sexuelle. « C’est de valeur qu’on peut encore entendre des discours comme ça, porter jugement », déplore-t-il.

Lorenzo Mazerolle, un paroissien de Saint-Léolin, a entendu le sermon du père Gionet. « Il y a beaucoup de monde qui n’était pas content », souligne-t-il.

En entrevue, le père Donat Gionet ne se défile pas. Selon lui, lespersonnes homosexuelles et les femmes qui se font avorter détruisent l’Église. « Pas seulement les homosexuels, cespersonnes-là vont à la communion, alors qu’elles ne devraient pas y aller », dit-il.

Le paroissien Lorenzo Mazerolle, qui aura bientôt 89 ans, croit que le prêtre de 85 ans a un discours des années 1950. « C’est un vieux curé, et il a des pensées arriérées », dit-il

Au Diocèse de Bathurst, le vicaire général, Wesley Wade, dit qu’il n’est pas au fait de cette controverse.

Entre-temps, le père Donat Gionet affirme qu’il a reçu beaucoup de félicitations à la suite de ses homélies. Selon lui, les personnes en concubinage qui voudraient communier n’ont qu’à se marier, et les gais, selon ses mots « n’ont qu’à cesser d’être gais ».

« Je suis assez vieux pour prendre l’audace de mes paroles », ajoute Donat Gionet.

3 comments

  1. Anonymous

    Félicitations à ce bon prêtre!
    Il dit tout haut ce que tous les prêtres devraient dire tout haut.
    L'épiscopat canadien est vraiment très frileux et dépendant des opinions à la mode, en voilà une nouvelle preuve.
    Prions pour nos pasteurs…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *