Pilule et épilepsie ne font pas bon ménage

Download PDF

Utiliser une contraception hormonale pourrait augmenter de manière significative la fréquence des crises d’épilepsie chez les femmes souffrant de cette condition, aux termes d’une enquête menée par internet auprès de 300 femmes épileptiques âgées de 18 à 47 ans. Etude sérieuse mais dont les conclusions sont au conditionnel dans la mesure où elle n’a porté que sur une rétrospective, sans dimension prospective, mais elle est jugée suffisamment intéressante pour justifier un appel à une enquête approfondie.

Elle a révélé que parmi les femmes épileptiques participant à l’étude, 18 % ont rapporté avoir eu des crises alors qu’elles étaient sous contraception hormonale, contre 3 % seulement des femmes sous contraception non-hormonale.

L’étude menée par Kristen M. Fowler, du Beth Israel Deaconess Medical Center de Boston (Etats-Unis), a par ailleurs permis de noter que les femmes épileptiques qui n’étaient pas sous traitement anti-épileptique  étaient 24 % à faire part d’une augmentation du nombre de crises lorsqu’elles étaient sous contraception hormonale, contre 7 % seulement des femmes sous contraception non-hormonale.

© leblogdejeannesmits

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *