40 Days for Life : esquisse d’un bilan de la dernière campagne

Download PDF


Nombreux sont ceux, parmi les quelque 400 lecteurs de ce blogue qui s’étaient signalés à moi comme participant par la prière quotidienne à a dernière campagne de Carême de 40 Days for Life, à m’avoir demandé quels étaient les résultats concrets et mesurables de cette opération – les conséquences spirituelles et morales
étant d’une autre nature et relevant du secret des consciences et du secret de Dieu. Cette dernière campagne, qui s’est achevé de dimanche des Rameaux 28 mars, n’avait pas, jusqu’à ce jour, donné
lieu à une synthèse de la part de son organisateur. Or, je reçois ce matin un courriel de David Bereit, directeur national des 40 Days for Life, qui nous
transmet les premiers chiffres compilés, mais ce n’est là, entendons-nous bien, qu’une esquisse.

  • . Dans 167 villes – essentiellement des États-Unis, mais aussi du Canada, d’Australie et d’Irlande
    du Nord – ont été organisées des vigiles de prières pendant 40 jours et 24 h sur 24.
  • . Plus de 48 000 personnes mobilisés par plus de 2 000 paroisses catholiques ou
    congrégations protestantes, ont participé à ces vigiles.
  • . 643 vies d’enfants à naître ont été sauvées de l’avortement (ce nombre, qui constitue un record
    pour toutes les campagnes de 40 Days for Life, pourrait s’augmenter encore au fur et à mesure du temps).
  • . 4 employés de cliniques d’avortement ont définitivement abandonné cette industrie de
    mort.

 

Ces premiers résultats, selon David Bereit, font de la dernière campagne de Carême le plus ample
succès de 40 Days for Life depuis le lancement de ses vigiles qui, à ce jour, on sauvé la vie à 2 536 enfants à naître !