40 Days for Life : J + 32, plus de 400 bébés (déjà) sauvés ; une histoire édifiante ; une vidéo émouvante

Download PDF

Au soir de la 32ème journée de la campagne d’automne de 40 Days for Life, avant-hier vendredi, David Bereit nous informait que plus de 400 bébés avaient déjà été sauvés de la
mort… Cela fait chaud au cœur et nous incite à redoubler de zèle dans nos prières aux intentions de cette magnifique campagne.
David nous raconte aussi une édifiante histoire qui s’est passé voici peu de jour à Houston (Texas). Une vigile se tenait devant l’avortoir de Planned Parenthood de cette ville. Une
voiture s’arrête à quelques mètres du groupe 40 Days for Life en train de prier, et la conductrice de la voiture fait signe de s’approcher. Un membre du groupe se rend auprès de cette
femme et s’aperçoit qu’elle est en train de pleurer à chaudes larmes. Elle lui raconte qu’à l’âge de 27 ans, elle a subi un avortement dans ce même avortoir, et qu’elle le regrette amèrement. Si
il y avait eu quelqu’un, n’importe qui, en train de prier devant cet avortoir le jour où elle s’y rendit, elle aurait à coup sûr renoncé à avorter. Mais il n’y avait personne… Voilà pourquoi
cette vigile 24 h sur 24 et 7 jours sur 7 est fondamentale, et pourquoi, à défaut d’y participer physiquement, nous devons l’aider de nos prières ferventes.
En prime, pour ce dimanche, une émouvante vidéo de la campagne 40 Days for Life, tournée à Lexington (Kentucky) qui contient d’extraordinaires témoignages : une femme qui a subi un
avortement voici 26 ans et qui ne s’en est jamais remis au point d’envisager de se suicider, et qui est désormais une militante pro-Vie ; une maman de trois enfants dont le n° 2, un garçon, est
trisomique : elle dit la lumière qu’il est pour son foyer alors que 9 enfants trisomiques sur 10 sont avortés aux États-Unis ; un pasteur évangélique qui raconte que son frère cadet a failli être
avorté mais que leur mère y a finalement renoncé, que son frère est aujourd’hui son meilleur ami et qu’il mène une bonne vie…