40 Days for Life : l’évêque de Fargo s’implique et demande à ses prêtres de faire de même

Download PDF

Les lecteurs fidèles de ce blogue depuis sa création n’en n’ignorent pas. Mgr Samuel J. Aquila, l’évêque du diocèse de Fargo (Dakota du Nord), a fait du combat pour la vie une priorité de
son épiscopat. Pour les plus récents lecteurs, je ne peux que les inviter à aller ici, ici et encore .
Cet excellent évêque était, hier matin, devant l’avortoir Red River Women’s Clinic de Fargo – le seul établissement de ce type dans cet État, autant qu’il m’en souvienne – où il a prié
pendant une heure aux intentions des enfants à naître. Quel magnifique exemple ! Que le Seigneur nous accorde en France des évêques – beaucoup d’évêques – de cette trempe pour manifester
publiquement l’Évangile de la Vie dans notre société infestée par la “culture de mort” – qui est une sous-culture et même une contre-culture en vérité. Il y sera encore le dimanche 4 octobre qui
est, aux États-Unis, le Respect of Life Sunday, le premier dimanche d’octobre où tous les diocèses américains célèbrent le respect de la Vie.
Dans une lettre adressée à tous les prêtres du diocèse le 23 septembre, l’évêque précisait : « Je prierai sur le trottoir devant l’établissement où se pratiquent les avortements, le vendredi
25 septembre à 11 h, et de nouveau le dimanche du Respect de la Vie : je conduirai la procession Eucharistique vers l’avortoir, emmenant Notre Seigneur présent dans le Saint Sacrement
jusqu’à ce lieu de mort pour tant de Ses enfants. »

Mais l’évêque ne se contente pas de “donner de sa personne” : il invite tous les prêtres de son diocèse à s’associer à sa démarche : « Je demande à chacun d’entre vous de programmer au moins
une heure de prière devant ce centre d’avortement lors de ces 40 jours. Je comprends bien que cela va exiger de grands sacrifices pour certains d’entre vous en raison des kilomètres qu’il leur
faudra parcourir et du temps qui sera prélevé sur leurs autres obligations pastorales. Cependant, je suis certain que beaucoup de fruit résultera du temps que vous allez passer à parler avec Dieu
sur ce site contemporain et légalement protégé de l’holocauste. Je vous en prie, encouragez aussi vos paroissiens à se charger de la Croix du Christ pour les plus vulnérables d’entre nous ».

Il poursuit : « D’une manière des plus particulière en cette Année du Sacerdoce, nous aussi nous sommes appelés au sacrifice : à porter la Croix du Christ. Avec le Christ nous rendons un
témoignage de prière, dans le froid, sous la pluie et la neige, supportant les regards haineux et les paroles de mépris de ceux qui ne comprennent pas. C’est dans une confiante espérance que nous
prions pour que certains comprennent, pour que les cœurs soient transformés, pour que des enfants à naître échappent à la mort et que les parents soient délivrés de cette agonie future lorsqu’ils
réaliseront que le choix qu’ils ont fait a abouti à ôter la vie de leur enfant. »

Vraiment que Dieu bénisse l’évêque de Fargo ! God bless the bishop of Fargo !