6 jeunes adultes américains sur 10 considèrent l’avortement comme une faute morale

Download PDF

À la veille du 37ème anniversaire de Roe vs. Wade, Les Knights of Columbus (KoC) ont fait paraître une partie des résultats (graphiques et résumé ici) qui ressortent du dernier sondage  en date qu’ils ont commandité et dont il ont confié la réalisation
au Marist Institute for Public Opinion.
Ce sondage a été réalisé du 23 décembre 2009 au 4 janvier 2010, auprès de 2 243 Américains.
En voici les principaux résultats :

58 % des sondés de la tranche d’âge 18 à 29 ans (les « Millennials » pour les sociologues) estiment que l’avortement est une « faute morale » ;
51 % des sondés de la tranche d’âge 45 à 64 ans (les « Baby Boomers » pour les sociologues) pensent de même ;
60 % des sondés de la tranche d’âge 30 à 44 ans (la « Generation X » pour les sociologues, les jeunes adultes) l’estiment aussi ;
– le pourcentage est identique pour les 65 ans et plus (ceux que les sociologues appellent la « Greatest Generation »).

Karl Anderson, qui dirige les KoC, commente sobrement ces résultats : « Les Américains de tout âge – et les jeunes encore plus largement que leurs parents – voit dans
l’avortement quelque chose qui est moralement faux. L’Amérique a changé de chemin et elle adopte désormais la vie et ce faisant adopte un futur dont nous pouvons tous être fiers. Les avancées
technologiques nous montrent clairement (…) qu’un enfant à naître est entièrement un être humain (…) La majorité des Américains comprend désormais que l’avortement a des conséquences, et que ces
conséquences ne sont pas bonnes. »

Ce nouveau sondage, dont d’autres résultats devraient être communiqués dans les prochains jours, confirment la tendance déjà remarquée dans les précédents sondages KoC/Marist d’octobre
2008 et juillet 2009, et sont parfaitement cohérents avec les résultats obtenus par Gallup et Pew à la mi-2009.