teet

Agenda – 10 jours d’#eMiséricorde sur les réseaux sociaux

Download PDF

Le 8 mai aura lieu la 50e journée mondiale de la communication (JMC) dont les objectifs sont non seulement de faire réfléchir sur la communication, mais aussi de prier pour les professionnels de la communication et de financer (en partie) cette communication.

Cette année, le thème décidé par le pape est sans surprise, celui de la Miséricorde.

 

Nous avons constaté de la violence chez les catholiques qui s’expriment sur les réseaux sociaux, un manque de bienveillance certain.

Pourtant ces réseaux sociaux devraient être un lieu positif d’annonce de l’Evangile et un lieu où s’exprime la Miséricorde, un lieu de rencontre, souvent, pour des personnes en souffrance. Le Service national de communication propose à cet effet que, pendant 10 jours (du 2 au 11 mai), les réseaux sociaux se mettent aux couleurs de la communication et de la miséricorde, avec un témoignage et un visuel par jour.

Le hashtag #eMiséricorde a été retenu pour Twiter, mais les mêmes témoignages et visuels peuvent être “postés” sur vos pages Facebook. Sachons être imaginatifs !

Dans son message pour la 50e Journée mondiale des communications sociales, le pape François invite à réfléchir sur le rapport entre communication et miséricorde :

« En effet l’Église, unie au Christ, incarnation vivante de Dieu Miséricordieux, est appelée à vivre la miséricorde comme un trait distinctif de tout son être et de tout son agir. Ce que nous disons et la manière dont nous le disons, chaque parole et chaque geste, devrait pouvoir exprimer la compassion, la tendresse et le pardon de Dieu pour tous. L’amour, par nature, est communication, il conduit à s’ouvrir et non pas à s’isoler. Et si notre cœur et nos gestes sont animés par la charité, par l’amour divin, notre communication sera porteuse de la force de Dieu. » (…)

Après avoir souligné combien « il est fondamental d’écouter », ce qui « signifie prêter attention, avoir le désir de comprendre, de valoriser, respecter, garder la parole de l’autre ». Et le pape de conclure son message en rappelant que « les courriels, SMS, réseaux sociaux, “chat” peuvent, eux aussi, être des formes de communication pleinement humaines. (…) La communication, ses lieux et ses instruments, ont comporté un élargissement des horizons pour beaucoup de personnes. C’est un don de Dieu, et c’est aussi une grande responsabilité. J’aime définir ce pouvoir de la communication comme « proximité ». La rencontre entre la communication et la miséricorde est féconde dans la mesure où elle génère une proximité qui prend soin, réconforte, guérit, accompagne et fait la fête. Dans un monde divisé, fragmenté, polarisé, communiquer avec miséricorde signifie contribuer à la bonne, libre et solide proximité entre les enfants de Dieu et les frères en humanité. »

 

Source Diocèse de Moulins