barbarin_bernard_bisson_jdd_sipa_0_2

Cardinal Barbarin: « Jamais je n’ai couvert d’actes de pédophilie »

Download PDF

Le cardinal Barbarin, à nouveau mis en cause à la suite d’une plainte, s’est exprimé énergiquement, mardi 16 mars 2016. « Jamais je n’ai couvert d’actes de pédophilie », a-t-il clairement affirmé. Ce mardi, le Premier ministre Manuel Valls avait notamment invité le cardinal « à prendre ses responsabilités »… Comme le fait remarquer ironiquement un parlementaire français, « c’est l’hôpital qui se moque de la charité. »

Vidéo du mardi 16 mars 2016

 

15 comments

  1. Carolus Magnus

    La séparation de l’Église et de l’État ne permet pas à Monsieur VALLS d’avoir voix au chapitre.
    D’autant plus qu’il n’est pas en charge des affaires cultuelles et qu’il n’est pas aussi « expressif » lorsqu’il s’agit, à contrario, d’affaires similaires qui touchent en grand nombre (hélas!) l’Éducation Nationale dont il est personnellement responsable en sa qualité de Premier Ministre.
    Qu’il balaye soigneusement devant SA porte.
    Très soigneusement!

  2. apobrod

    « Dieu soit loué, les faits sont prescrits.. »
    Un peu facile je trouve!!!
    Vous ne passez rien aux autres mais « entre vous, c’est pas pareil.. »
    Alors, soyez miséricordieux envers tous, et là, peut-être que les catholiques auront la foi!!!

    Remise en cause??!! Est-ce possible chez les tradis??!!!

    • Carolus Magnus

      APOBROD cessez de dire n’importe quoi.
      En l’occurrence comme le souligne l’Avocat de Mgr Barbarin ce soir, Monsieur VALLS « cause » comme ma concierge au café du commerce: ne sait rien mais parle de tout.
      Et veut s’imposer parce que « Premier Ministre » ? Mais de quel droit et au nom de quoi ?
      De son droit universel de frère maçonnique ?
      Monsieur VALLS fait dans la provocation pour faire oublier ses propres échecs.
      Cela ne lui donne pas l’autorité de s’asseoir sur la modération en fustigeant bêtement, à l’aveugle.
      Qu’il se taise!

  3. Roussel jean claude

    Lorsque l’on gère 230.000 avortements par an en France totalement « gratuits »et encouragés, on n’a pas l’indécence de donner des leçons de responsabilité en matière de protection des enfants. Mais le culot, l’impudence n’ont pas de limites…. voir aussi sur le même sujet et avec le même culot, Golias et M.Terras pour faire le bonheur des médias ! Mais se rappeler que ces gens là ne feraient pas le bonheur de la France depuis trois ans, si nombre d’évêques, clergé et chrétiens de progrès ne leurs avaient pas apporté leur suffrage !
    Combien d’évêques ont récemment soutenu Mgr Aillet ?
    Alors…à Lourdes ?

  4. Renversant: l’avocat du cardinal est Me André Soulier franc-maçon avoué. http://www.lexpress.fr/informations/les-fiefs-francs-macons_638641.html

    Le cardinal ne sait-il pas qui sont les maçons ?

    On peut lire ici une encyclique de Léon XIII sur la maçonnerie:

    http://w2.vatican.va/content/leo-xiii/fr/encyclicals/documents/hf_l-xiii_enc_18840420_humanum-genus.html

    Étant moi-même issu d’une famille très maçonnique, je sais qui sont les maçons.

    • Carolus Magnus

      Cher Denis Merlin,
      le Cardinal qui siège à Lyon sait parfaitement ce qu’il fait et avec qui il doit traiter.
      Ce n’est pas une découverte de dire que Me André Soulier est un franc-maçon avoué.
      Tout Lyon regorge de frères maçons: capitale des « RADSOC » (radicaux-socialites) et d’autres sensibilités « politiques » (profanes ?) qui lui sont très proches. Rien d’étonnant. Ce choix n’est sans doute pas anodin…

      • Le petit problème, c’est que je connais André Soulier ; et pas en bien. Je ne prétendais pas faire une découverte puisque André Soulier clame sur les toit qu’il est maçon. Donc le cardinal Barbarin l’a choisi en toute connaissance de cause. Sauf à prétendre que le cardinal ne sait jamais rien et qu’il ignorait ce que André Soulier proclame.

        Me André Soulier a fait initier un de mes frères à la maçonnerie. Il s’est fait une petite fortune en honoraires sur de malheureuses affaires familiales.

        Car Léon XIII dit clairement dans Humanum genus:

        « Fière de ses précédents succès, la secte des francs-maçons lève insolemment la tête et son audace semble ne plus connaître aucune borne. Rattachés les uns aux autres par le lien d’une fédération criminelle et de leurs projets occultes, ses adeptes se prêtent un mutuel appui et se provoquent entre eux à oser et à faire le mal. »

        Donc le cardinal a cessé de m’être sympathique. Il a pris un avocat qui m’a fait beaucoup de mal et m’a spolié. Un sectaire richissime qui par son action dans le domaine judiciaire pollue ce domaine par ses actions occultes nauséabondes auprès de la magistrature.

        Mais qu’attendre d’un clergé en état de « schisme capital » ?

        • Carolus Magnus

          Merci Denis Marlin pour votre éclairage et témoignage.
          Sans le vouloir, nous partageons un même vécu familial difficile: vous à Lyon (ville que je connais bien également) et moi à Rome. Les maçons ne sont mus que par un seul objectif principal: l’affairisme.
          Tout le « bla-bla » dont ils entourent leurs prétendues recherches « philosophiques » sur l’Homme et sur Dieu, ne sont que des prétextes pour les faibles d’esprit. L’encyclique de Léon XIII est très claire.

          • Merci d’avoir bien voulu discuter avec moi. Moi, c’est Marseille et pas Lyon, mais comme le patrimoine de mes parents accaparé par la maçonnerie permet de ne pas compter quand on a fait main basse sur lui… Lyon ou Marseille, c’est presque pareil.

            Merci au cardinal Barbarin de m’avoir permis de mettre en évidence ce passage de notre cher Léon XIII. Il éclaire bien des choses ce passage sur ce qui se passe aujourd’hui: pédophilie, disparitions d’enfants, snuff movies, viols en réunion, anthropophagie etc. L’adepte, terrorisé, n’ose pas dénoncer ces faits qui concernent de très hauts personnages. Les traditionalistes, eux aussi, sont envahis. Le traditionalisme n’immunise pas.

            Évidemment les magouilles judiciaires, les spoliations judiciaires, la corruption de la magistrature, c’est de la gnognote à côté.

            Les adeptes se provoquent l’un l’autre à faire le plus de mal possible, le mal le plus horrible… Merci Léon XIII et merci au Vatican de mettre cette encyclique en ligne.

  5. Caillois Raymond

    « Dieu soit loué, les faits sont prescrits ! »
    La vérité ne sort pas de la bouche des enfants, mais de celle des cardinaux, on ne le répétera jamais assez. En l’occurrence, Mgr Barabarin a tout mon soutien quand il se réjouit que les faits soient prescrits. On ne va tout de même pas laisser une misérable affaire de quéquette polluer la légitime sérénité de l’Église Catholique.

    D’ailleurs, si la prescription est acquise, c’est que son échéance n’a pas été empêchée par les plaintes des familles. A ce propos, ***SI*** les faits étaient si avérés que cela, on se demande bien pourquoi les familles n’ont pas porté plainte. Il faut en conclure, le coeur serré, qu’elles savaient leurs enfants étaient des affabulateurs, voire des pervers qui poussaient au crime des curés un peu naïfs. Je plains les parents de pareils enfants, qui se sont aujourd’hui transformés en calomniateurs.

  6. Hervé Soulié

    Pourvu que le cardinal Barbarin ne cède pas !
    Car au-delà de son absence de culpabilité qui est évidente pour qui examine avec méthode les évènements, leur contexte, leur calendrier, il y a une cabale médiatique qui veut certes « se payer » un cardinal, mais surtout stigmatiser l’Église tout entière et la marquer d’une condamnation définitive.
    Ce serait une grave injustice.

  7. Théofrède

    pourquoi se creuser les méninges ?
    nous avons manifestement affaire à un vulgaire règlement de comptes
    le cardinal Barbarin n’a pas toujours été tendre avec le gouvernement, donc on cherche à le disqualifier
    apparemment, ce fut difficile : en cherchant loin dans le passé, on a trouvé, ou créé, une triste affaire, et on la met sur le dos d’une personne qui n’avait aucune responsabilité à l’époque dans ce diocèse
    il serait interessant de savoir qui sont les deux personnes qui ont porté plainte
    ce n’est pas la peine de dire pour qui ils l’ont fait : Monsieur le Premier Ministre a avoué

  8. Gilberte

    La ministre de l’éducation nationale a déclaré ce matin sur France-info que l’Education nationale avait radié 27 fonctionnaires pour pédophilie dernièrement, chez eux on fait le ménage. Cela prouve surtout que la société est malade gavée de pornographie à la recherche de son propre plaisir, sans idéal

    • Carolus Magnus

      Oui Gilberte, vous avez raison: l’information ne m’a pas échappé !
      Le message subliminal étant de dire: « nous au gouvernement nous savons faire le ménage »…
      Mais le ménage de quoi ? De qui ? En quoi destituer 27 fonctionnaires aujourd’hui sous la pression médiatique, est un gage de quoi que ce soit ?
      Et puis 27 seulement ? Combien d’autres pédophiles sont incrustés dans cette « Éducation Nationale » dont même le titre actuel ne vaut plus rien ? Pas un copek troué !
      A’ ce que je sache l’éducation est une affaire des parents, pas de la Nation !
      En revanche l’État (s’il en reste) est chargé de l’Instruction Publique: apprendre à lire, à écrire, à compter et à dispenser l’éducation civique (dire « bonjour Monsieur/Madame », savoir saluer, respecter les anciens, etc.) et la Morale.
      Or tout ceci n’existe plus depuis belle lurette…
      La FRANCE va à vau l’eau !
      Sans tambour ni trompette, sous pression djihadiste de l’islamisme radical, de l’argent Roi et du culte satanique qui l’accompagne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *