Nice

Christian Estrosi renouvelle le voeu de protection de la ville de Nice à la Sainte Vierge

Download PDF

FullSizeRender (1)

Il l’a fait. Comme on peut le voir sur sa page Facebook, Christian Estrosi, député-maire (Les Républicains, ex-UMP) de Nice a renouvelé la demande de protection de la ville de Nice à la Sainte Vierge, le dimanche 31 mai 2015. Ce voeu solennel remonte à l’année 1832. Cette année, les élus niçois décidèrent, en effet, de l’adoption par la ville d’un voeu solennel afin d’éviter une épidémie de choléra-morbus. Ce voeu est renouvelé tous les ans par le maire de la ville. Une petite allusion à l’actualité des persécutions subies au Proche-Orient a été faite: « ce vœu de protection, je le formule aussi pour tous les chrétiens et non chrétiens qui subissent la barbarie et l’injustice ». On appréciera ce geste courageux qui démontre que des élus savent honorer l’identité chrétienne de leur cité. Bravo, Monsieur le Maire !

 

13 comments

  1. Loïc Pilven le Sévellec

    ce n’est pas spécial à Nice : un vœux identique, mais beaucoup plus ancien, existe à Lyon, et le maire actuel, socialiste et franc-maçon participe aux cérémonies

    • COUPAT

      Ce tweet a été la pierre d’achopement de M Stéphane LE FOLL porte parole du gouvernement dans ses interrogations et interpellations continues vis à vis de Laurent VAUQUIEZ (il est maire du puy une vierge noire a aussi protégé la ville).
      En tant que ministre il s’est abaissé à un rôle de garçon coiffeur :
      Par son brushing impecable
      Sa place sur le banc de touche du gouvernement (garçon coiffeur sont en football les remplaçants qui ne participent que rarement au jeu).
      Son comportement coupe la parole ne répond pas matraque ses idées.

      Un vrai comportement de laiciste et en plus sectaire…

  2. Denis F

    Oui, c’est bien…
    Mais au vu des polémiques nombreuses avec l’islam, dans cette ville, je ne crois vraiment pas qu’il pouvait faire autrement.
    En revanche, oui, c’est nettement mieux d’y avoir associé les martyrs d’Orient!

  3. Perret

    Si Estrosi était le maire d’une ville dominée par les adorateurs de l’oignon, il en célébrerait le culte avec empressement. C’est un geste électoraliste qui n’a de force que sorti de son contexte. Devrions-nous adeptes de l’auto-manipulation ?

    • sygiranus

      Remarque stupide et médisante : prêter à quelqu’un une opinion perverse pour le dénigrer.
      Pensons plutôt à l’enseignement du saint Curé d’Ars à propos de ce pécheur à qui Dieu accorda la grâce du repentir « entre le pont et la rivière » dans laquelle il se jetait, en vertu d’un acte de charité bien antérieur qu’il avait eu envers son épouse !
      N’y eut-il qu’un niçois qui se soit associé de toute sa foi à cet acte, que celui-ci lui sera compté à mérite !

  4. Lisez donc, sur « Estronzo », le livre de Philippe Vardon-Raybaud « L’Imam Estrosi & Demain à Nice, 20 Mosquées ? » (Éditions IDées)…là, les « Bisounours », qui pensent « que tout le monde il est beau, tout le monde il est gentil », vont rire jaune !

      • BRUNIER Jean-Marie

        Mon Cher Sygirianus,

        Ce ne sont pas les minarets que je déplore à Nice, mais la concussion d’un « Estronzo », politicard à la petite semaine, qui est prêt à toutes les bassesses pour être réélu. De la Sainte Vierge, Estrosi n’en a RIEN à faire …il brosse les chrétiens dans le sens du poil et, malheureusement, il fait de même avec les « muslims », les encourageant (cf. Philippe Vardon-Raybaud in « L’Imam Estrosi & Demain à Nice, 20 Mosquées ? ») à ériger leurs nombreuses mosquées. In fine « Estronzo » est un collaborateur de l’implantation de l’islamisme en France et ça c’est la réalité !

        • sygiranus

          Nous ne sommes pas sur un site à connotation politique !
          Ici nous avons la réaction catholique d’apprécier un geste qui en conforte le tradition, quelque soit l’exécutant. Les mécréants et les faux-frères recevront leur juste salaire en temps voulu, ne vous inquiétez pas, mais les âmes sincères auront été confortées par la Providence et c’est le plus important.
          Si le diable porte pierre, que voulez-vous de plus ?

          • BRUNIER Jean-Marie

            Mon Cher Sygirianus,

            Faux, si nous laissons faire les politiques dans leur létale démagogie *1, alors ne nous étonnons pas que notre religion chrétienne catholique et romaine soit chaque jours assassinée*2 (cf. Observatoire de la Christianophobie) !
            En ce qui me concerne, la prière ne suffit pas, il est urgent d’agir et de se défendre contre les exactions de ces faux culs qui voudraient nous gouverner !

            *1-« Estronzo », le livre de Philippe Vardon-Raybaud « L’Imam Estrosi & Demain à Nice, 20 Mosquées ? » (Éditions IDées)

            *2-VINCENT PEILLON
            & ÉRADIQUER LES CATHOLIQUES DE FRANCE et
            LES REMPLACER PAR UNE RELIGION QUI SERAIT L’ISLAM :
            Vincent Peillon veut il remplacer en France le catholicisme
            par une « religion laïque » qui serait l’Islam ?
            http://ripostelaique.com/vincent-peillon-le-catholicismeest-
            incompatible-avec-la-liberte-contrairement-alislam.
            html
            « Vincent Peillon : « On ne pourra jamais construire un
            pays de liberté avec le Catholicisme ». Il faut instaurer par
            une nouvelle religion républicaine !..
            Ecoutons ce que disait Vincent Peillon sur la religion
            chrétienne lors de la promotion de son livre «La révolution
            française n’est pas terminée ». Il affirme : «La Révolution française a échoué parce qu’on
            ne peut pas faire la révolution uniquement dans la matière,
            il faut la faire dans les esprits. Or on a fait la révolution
            essentiellement politique, mais pas la révolution morale et
            spirituelle.» Et Vincent Peillon précise : « On a laissé le moral et le
            spirituel à l’Eglise catholique. Donc il faut remplacer ça :
            on ne pourra jamais construire un pays de liberté avec la
            religion catholique. Mais comme on ne peut acclimater le
            Protestantisme en France.., il faut inventer une religion
            républicaine » ! »
            Ces déclarations sont à l’évidence christianophobes, donc
            le minimum que Peillon pourrait faire serait de ne pas
            s’offusquer quand d’autres tiennent des propos
            islamophobes !
            mais pas du tout : Peillon hurle au racisme dès que l’on
            veut s’en prendre à ses chers agneaux musulmans,
            forcément victimes des méchants français de souche :
            « Vincent Peillon : « le débat sur l’identité national est
            antimusulman, donc raciste et antirépublicain» !…
            Vincent Peillon s’insurge contre ce débat :
            «C’est contre nos valeurs… On stigmatisait des millions de
            compatriotes musulmans !!! » »
            J’ajoute, ce que je ne devrais peut être pas faire, que dans
            l’atmosphère d’antisémitisme renaissant en France,
            Peillon, qui est juif, devrait peser l’effet de ses propos dans
            certains milieux catholiques !
            Alors quelle est elle cette « religion nouvelle » que Peillon
            veut implanter en France ?
            « «Ce qui manque au socialisme pour s’accomplir comme la
            pensée des temps nouveaux, c’est une religion nouvelle :
            donc un nouveau dogme, un nouveau régime, un nouveau
            culte doivent surgir, afin qu’une nouvelle société prenne la
            place de l’ancienne. » Et il continue : « toute l’opération consiste bien, avec la foi
            laïque, à changer la nature même de la religion, de Dieu,
            du Christ, et à terrasser définitivement l’Église. Non pas
            seulement l’Église catholique, mais toute Église et toute
            orthodoxie.» Pour lui : « cette nouvelle religion est nécessaire pour
            conquérir l’espace laissé par la Révolution française à
            l’Eglise, dans le domaine de la foi et de la spiritualité, pour
            assurer « la victoire finale» de la révolution. Et cette
            révolution spirituelle, qui doit accompagner la révolution
            matérielle, c’est la laïcité. C’est pour cela qu’on a pu parler
            de foi laïque, de religion laïque … » »
            on me dira que moi aussi, dans ce blog même, j’ai émis
            l’avis (qui n’est que mon avis, et puis moi je ne suis pas
            ministre) que les religions, toutes les religions existantes
            (donc aussi le catholicisme, mais l’Islam est de loin la pire)
            n’étaient pas…religieuses, c’est à dire ne pouvaient relier
            les hommes entre eux (axe horizontal) ni, sur un axe
            vertical, les hommes à l’Esprit qui dans la « nouvelle
            religion de l’immanence » qui est selon moi la philosophie
            (celle de Spinoza et Brunschvicg) remplace la
            « transcendance » du monothéisme abrahamique.
            Certes !
            mais cette « religion » n’a évidemment, si c’est la
            philosophie, aucun dogme ni appareil : elle consiste en la
            liberté de conscience absolue, et j’ai cité bien souvent ici
            Lachelier (que Brunschvicg cite au début de « Raison et
            religion ») : http://classiques.uqac.ca/classiques/brunschvicg_leon/r
            aison_et_religion/raison_et_religion.html
            « « Par religion (disait Jules Lachelier au cours d’un
            dialogue mémorable où il se confrontait à Émile
            Durkheim) je n’entends pas les pratiques religieuses ou les
            croyances particulières, qui trop évidemment varient d’un
            état social à un autre. Mais la vraie religion est bien
            incapable de naître d’aucun rapprochement social ; car il y
            a en elle une négation fondamentale de tout donné
            extérieur et par là un arrachement au groupe, autant qu’à la
            nature. L’âme religieuse se cherche et se trouve hors du
            groupe social, loin de lui et souvent contre lui…  »
            autrement dit : la vraie religion, qui est la religion
            philosophique, l’aboutissement de la pratique de la
            philosophie et de sa méthode qui est la réflexion sur la
            science (et peut être sur l’art, la littérature et la poésie, je ne
            veux pas être trop extrémiste) ne « relie » pas les hommes
            par un rapprochement social ou ethnique (par métissage
            généralisé) mais par leur orientation commune et
            universelle vers l’Esprit. Zohra Nedaa-Amal, qui signe l’article de Riposte laïque
            dont je donne le lien ici : est elle raciste et islamophobe ?
            il faudrait nous le dire !
            elle dit en tout cas une chose très juste en opposant le
            christianisme à l’Islam : « Pendant plus de 300 ans, ce christianisme des origines
            était totalement séparé de la politique et rejetait toute
            forme de violence. Les chrétiens s’interdisaient le métier
            des armes et à l’image de Jésus, ils n’ont jamais eu
            l’intention de conquérir le pouvoir politique.
            Ceux qui visent la foi chrétienne, ne trouveront aucun
            verset de l’Evangile qui incite à la haine, à la violence, à la
            guerre ou à la conquête par les armes du pouvoir politique.
            Bien au contraire, le message du Christ était d’ordre
            spirituel comme le montre cette prière du Jésus, la veille de
            son supplice sur la croix : « Or, ce n’est pas pour (les Apôtres) seulement que je prie,
            mais aussi pour ceux qui croient en moi par leur parole ;
            afin que tous ils soient un, comme toi, Père, tu es en moi et
            moi en toi, qu’eux aussi soient un en nous… Et la gloire
            que tu m’as donnée, je la leur ai donnée, afin qu’ils soient
            un comme nous sommes un, moi en eux, et toi en moi, afin
            qu’ils soient parfaitement un, afin que le monde connaisse
            que c’est toi qui m’as envoyé et que tu les as aimés comme
            tu m’as aimé… Et je leur ai fait connaître ton nom… afin
            que l’Amour dont tu m’as aimé soit en eux, et que moi je
            sois en eux. » (Jean, 17 : 20-26) Et cette parole de Jésus qui abroge toute violence de
            l’Evangile :«Vous avez appris qu’il a été dit: Tu aimeras ton prochain,
            et tu haïras ton ennemi. Mais moi, je vous dis: Aimez vos
            ennemis, bénissez ceux qui vous maudissent, faites du bien
            à ceux qui vous haïssent, et priez pour ceux qui vous
            maltraitent et qui vous persécutent, afin que vous soyez fils
            de votre Père qui est dans les cieux.» (Mathieu 5 : 43-48)  »
            Ce christianisme des premiers siècles, des « origines », il
            n’est plus à mon avis transmis par le catholicisme (ni
            d’ailleurs par le protestantisme) mais par le catharisme (qui
            a été exterminé par la croisade menée par l’Eglise) et ce qui
            nous en est transmis par des penseurs comme Déodat
            Roché, José Dupré, et par une philosophe comme Simone
            Weil, qui en est très proche, voir sa lettre à Déodat Roché :
            http://www.cheminscathares.eu/020201_lettre_simone_weil_deodat_roche.php
            quant à la laïcité, elle tient toute entière dans la phrase :
            « rendez à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à
            Dieu »…qui n’est pas coranique !
            alors rien dans les propos de Peillon rapportés ici
            n’identifie strictement l’Islam à cette « religion laïque »,
            cette « révolution spirituelle » qu’il appelle de ses voeux.
            Mais pourquoi cette mansuétude de sa part envers l’Islam,
            alors même qu’il se livre à des diatribes d’une violence
            extrême envers le catholicisme ?

  5. Denis F

    Sygiranus,

    Je ne doute pas de la Foi ou du sérieux ne serait-ce que d’un seul Niçois!
    Mais il n’était pas visé ce Croyant!!!
    Et d’ailleurs, votre défense du maire pouvait très bien s’adresser à mes propres propos…

    Quoi qu’il en soit, personne ne prête à ce maire plus d’opinion perverse que celles que sa propre turpitude génère… et à ce stade, il n’est hélas pas le seul.

    Cela dit, malgré ma Foi, et compte tenu de la bassesse et de l’abêtissement généralisé, je me permets de douter sérieusement du peu de poids de 20 mosquées à Nice, 2000 DE PLUS en France, et une IVG réservée aux souchiens ET CATHOLIQUES.

    L’Histoire nous a déjà montré le sort qui nous est réservé, et à mon humble avis, les fidèles à l’époque étaient en grande majorité certainement plus pieux qu’aujourd’hui…

    Aide-toi, et le Ciel t’aidera!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *