Dakota du Sud : un sénateur de l’État interdit de parole dans un collège catholique

Download PDF
J’ai déjà écrit dans ce blogue le paradoxe que représentait pour un Français ce que les Américains nomment « a commencement address
»
puisqu’il s’agit d’un discours qu’une personnalité vient donner dans un collège ou une université lors de la remise des diplômes, c’est à dire… en fin d’année scolaire ou
universitaire.
Dans le cas qu’on me signale aujourd’hui, c’est Nancy Turbak-Berry, sénateur du Dakota du Sud qui a été “désinvitée” par le
Presentation College d’Aberdeen, un
établissement catholique de cet État, et qui ne donnera pas son « commencement » prévu pour ce samedi devant un millier de parents et 171 diplômés. L’administration du collège,
qui l’avait invitée en janvier dernier, ayant été avisée des positions pro-avortement du sénateur a annulé sa prestation : elle sera remplacée par Mgr Paul Swain, évêque de Sioux
Falls.
Patrick J. Reilly, le président de la
Cardinal Newman
Society
, a applaudi cette décision : « Presentation College vient d’honorer son identité catholique et a manifesté
son respect de la dignité de la vie humaine en changeant son choix de faire venir un clair défenseur de l’avortement »
.