Deux curés de New York refuseront la communion au “catholique” Giuliani

Download PDF
C’était dans le Daily News de New York vendredi dernier, mais je n’en prends connaissance que ce soir.
Deux courageux prêtres de New York déclarent qu’ils refuseraient la communion à Rudy Giuliani, l’ancien maire de la ville et candidat à l’investiture du Parti Républicain pour
les présidentielles de 2008.
Interrogé pour savoir s’il donnerait la communion à Giuliani, Monseigneur Thomas Modugno, curé de la paroisse St. Monica (Manhattan, East Side) répond : «
Parce qu’il est publiquement opposé à l’enseignement de l’Église, la réponse est non. Tout le
monde connaît sa position [sur la question de l’avortement]. Ce n’est pas un secret ».
Également interrogé par le quotidien newyorkais, le P. Joseph Marabe, prêtre désservant de la cathédrale St. Patrick déclare : « S’il vient dans mon église,
je refuserai de lui donner la communion »
. Mais il ajoute : « Si le cardinal [Edouard Egan] en décide ainsi et pour le cas où [Giuliani] serait invité
ici, [nous] lui conseillerions, avant qu’il vienne, de ne pas venir recevoir la Communion afin de lui éviter une gêne publique »
.
Un “détail” qui n’est pas précisé dans l’article, mais que mes lecteurs doivent savoir pour une parfaite intelligence du “cas” Giuliani.
C’est à St. Monica que Rudy Giuliani convola en secondes et justes noces en 1984 avec Donna Hanover. Son premier mariage avec Regina
Peruggi
s’étant soldé, au bout de quatorze ans, par un divorce suivi d’une reconnaissance canonique de la nullité du lien. Le problème c’est que remarié religieusement avec Donna
Hanover
, Giuliani en a divorcé civilement en 2002, pour se remarier l’année suivante avec Judith Nathan.
Adultère, divorcé-remarié et partisan de l’avortement, cela fait quand même un peu beaucoup pour prétendre avoir le “droit” de s’approcher de la Sainte Table… Espérons que S. Ém. le cardinal
Egan n’en disconviendra pas.