Hillary Clinton « privée » de Mère Thérésa…

Download PDF
Candidate à l’investiture du Parti Démocrate en vue de l’élection présidentielle de novembre 2008, le sénateur Hillary Rhodam Clinton, ancienne «
Première Dame » des Etats-Unis et chouchou de la presse progressiste américaine, vient de se voir interdire d’utiliser une photo de la bienheureuse Thérèse de Calcuta dans un
clip video de 5 minutes diffusé pour sa propagande à la télévision par son comité de campagne.
Cette photo la représentait aux côtés de « Mère Thérésa », saluant la foule, lors d’une visite aux Indes où elle accompagnait son époux Bill Clinton alors
président des Etats-Unis.
De manière assez sournoise – sinon perverse – ce plan fixe était immédiatement suivi d’une séquence où Hillary Clinton s’adresse à la quatrième Conférence internationale
des Femmes
, qui s’était tenue en 1995 à Beijing (Pékin), sous l’égide de l’ONU, et y déclare : « Il n’est plus acceptable d’aborder le droit des femmes
indépendamment des Droits de l’Homme »
. Par « droit des femmes » – expression à peine codée des pro-avortements –, il s’agissait bien sûr du « droit » à l’avortement dont le sénateur
Hillary Clinton est un fervent défenseur. Or ce qui avait été tenté lors de cette conférence, c’était précisément de décréter que l’avortement était un « droit » de l’Homme. On
se souvient de la bataille que cette prétention avait provoquée et notamment de la contre-attaque victorieuse du Saint-Siège, contre-attaque à laquelle avait participé… Mère
Thérésa
avec sa lettre demeurée fameuse aux participants à cette conférence.
Il était donc au-delà du scandale qu’un clip de propagande d’un candidat notoirement pro-avortement, utilise l’image d’une sainte religieuse fidèle à l’Evangile de la Vie.
Ayant constaté ce scandale, Joseph Cella, président de l’association pro-Vie catholique américaine Fidelis (ww.fidelis.org)
adressait le 14 juin une télécopie de dénonciation à sœur Nirmala, supérieure générale des Missionnaires de la Charité qui, aussitôt exigeait le retrait du clip
de cette photo de « Mère Thérésa qui avait en abomination la politique internationale d’avortement des Nations Unies ». Comme, en outre, les Missionnaires de la Charité
détiennent un droit à l’exploitation de toutes les images de la bienheureuse Thérèse de Calcuta, le comité de campagne « Hillary for President » à du s’exécuter.
Un scandale en moins, mais quel culot n’ont pas les partisans de l’anti-culture de mort !

2 comments

  1. XA

    Sauf erreur, Mère Teresa n’a pas encore été canonisée. Cela ne change rien à la question de l’article, cela dit !
    Merci ce blog qui possède une originalité hors du commun.

    XA

  2. Bonjour Camarade Daniel !

    Merci et bravo pour votre blog qui nous livre des informations hors du commun.

    Merci à vous pour votre article dans l’Homme nouveau et de m’en avoir envoyé un exemplaire dans la foulée : je l’ai bien reçu.

    Au plaisir de vous retrouver bientôt sur le plateau de RC.

    Pierre G.