Jim Pouillon reçoit à titre posthume le prix « Personnalité de l’Année » décerné par Operation Rescue

Download PDF

Le militant catholique pro Vie Jim Pouillon assassiné le 11 septembre dernier (voir notamment ici) à Ossowo (Michigan), n’est pas oublié de la communauté pro
vie américaine. Il est même récompensé, à titre posthume, hélas !, puisque l’organisation pro vie protestante Operation Rescue, vient de lui attribuer son quatrième prix annuel le
Person of the Year Malachi Award (le prix Malachi de la Personnalité de l’Année). Ce prix tire son nom « Malachi » de celui d’un bébé, ainsi nommé par des militants pro vie qui l’avaient
découvert dans la poubelle ( !) d’une clinique d’avortement, une image qui fit le tour de l’Amérique et ne contribua pas peu à sensibiliser au crime abominable de l’avortement. Dans son récit
L’affaire Jane Roe, Norma McCorvey y consacre tout un chapitre (le chapitre XIII, voir ici).
« Jim Pouillon, a déclaré Troy Newman président de l’association, a donné “l’ultime et pleine mesure de son dévouement” [1] à la cause de le vie, et nous sommes
honorés de lui accorder le quatrième prix annuel d’Operation Rescue (…) C’est triste que Jim ne soit plus vivant pour voir que la clinique d’avortement de Flint [2] est mise en
vente, devant laquelle il passa tant d’heures à prier et à proposer son aide pour les femmes tentées par l’avortement. L’imminent effondrement de l’empire de l’avorteur Hodari est un
hommage à Jim et à sa défense publique infatigable des enfants à naître. »

Continuons à porter Jim dans nos prières.

1. « Last full measure of devotion » est une phrase célèbre aux États-Unis. Elle fut prononcée par le président Lincoln le 19 novembre 1863
dans un court discours dit «Gettysburg Statement » aprè la défaite des Confédérés à Gettysburg [merci Marcel !].
2. Jim Pouillon passa en effet une grande partie de sa vie de militant pro vie à prier devant la clinique Feminine Health Care Clinique à Flint dans le Michigan. Cette clinique où
s’illustra l’abominable Abraham Hodari (voir ici) est en vente, son propriétaire Hodari sous le coup d’inculpations
serait en fuite pour se réfugier à l’étranger dans un pays qui n’a pas de convention d’extradition avec les États-Unis. Trouver ce pays n’est pas très difficile…

1 comment

  1. Marcel

    Le « Gettysburg Statement » n’a pas lieu « après » la guerre de Sécession qui s’achève en 1865 mais après la bataille de Gettysburg qui voit s’effondrer les espoirs des confédérés.
    Voila pour cette petite précision…