Jour 21 des 40 Days for Life : 232 bébés sauvés ! et quand le Saint Esprit s’en mêle…

Download PDF

Au 21ème jour de la campagne de Carême des 40 Days for Life, ce sont 232 enfants à naître qui ont été sauvés de l’avortement ! David Bereit nous l’apprend ce matin et nous conte une de ces époustouflantes histoires propres à
ébranler le plus invétéré des libres-penseurs… La voici.

« Je sais que vous connaissez bien l’adage “les voies de Dieu sont mystérieuses”. Veuillez vous asseoir et lire toute l’histoire qui suit. Notre Dieu de mystère s’est surpassé cette fois-ci !
Une jeune femme d’Indianapolis (Indiana) – appelons-la Erin – se réveille, prépare ses enfants pour l’école, laisse son cadet qui n’est pas encore d’âge scolaire à la maison d’amis et…
s’aperçoit qu’elle est en retard à un rendez-vous…
avec Planned Parenthood
pour un avortement.
Alors Erin décroche son téléphone et appelle pour voir s’il n’était pas trop tard pour ce rendez-vous. Elle pensait appeler Planned Parenthood. Mais dans sa précipitation elle a
composé un faux numéro.
Au lieu de Planned Parenthood, elle tombe sur Joseph… qui répond sur un portable qui est utilisé par…
préparez vous à un choc…
40 Days for Life d’Indianapolis !
Joseph prend une grande respiration et essaie d’être aussi calme que possible. Il prend le nom d’Erin et son numéro de téléphone et lui dit simplement qu’une assistante va la
rappeler.
Et donc Elizabeth, l’assitante rappelle Erin. Elizabeth la prie de ne pas raccrocher et lui explique qu’elle n’a pas joint Planned Parenthood. Interrogée pour savoir
si elle était chrétienne, Erin répond “oui”. Alors Elizabeth lui explique que la grâce de Dieu était à l’œuvre avec cette affaire de “faux numéro”.
Mais qu’est-ce donc qui avait poussé Erin vers un centre d’avortement ?
Pour le dire simplement : le désespoir.
Elle a quatre enfants, le père est en prison, elle a perdu son boulot et l’électricité va bientôt être coupée, et elle n’a même pas assez d’argent pour payer le loyer.
Un peu plus tard, Erin arrive à Planned Parenthood avec sa tante. La tante dit aux conseillers qu’elle est opposée à cet avortement, mais la mère et la sœur d’Erin insistent
que c’est la meilleure solution. Elles disent qu’Erin ne peut pas se permettre d’avoir un nouvel enfant.
Entre temps, Elizabeth a fait passer l’information sur la situation d’Erin. Un volontaire de lui payer sa facture d’électricité. Dix autres mettent en commun l’argent qu’ils ont sur eux
pour régler le loyer.
Eileen d’Indianapolis nous dit qu’un groupe local aide Erin à trouver un boulot. “Elle est très douée, raconte Eileen, mais elle a besoin qu’on l’aide car sa mère et sa sœur
insistent toujours pour qu’elle avorte du bébé”.
Erin a réagi avec joie et incrédulité au fait que des étrangers venaient à son secours. Elle a appelé Planned Parenthood pour leur dire qu’elle annulait son rendez-vous et exigeait
le remboursement [de l’argent avancé].
Merci de prier pour Erin, sa famille et tous ceux qui l’aident.
Alors, vous vous rendez compte ? Dieu agit VRAIMENT selon des voies mystérieuses. Les coïncidences, ça n’existe pas, pas plus, dans ce cas, que les faux numéros ! ».

C’est une des innombrables histoires qui arrivent pendant les campagnes de 40 Days for Life et qui en constituent un véritable florilège.

Ci-dessous une photo d’un groupe de la vigile 40 Days for Life d’Indianapolis

1indianapolis2-1