L’évêque d’El Paso préside à l’inhumation d’un bébé avorté

Download PDF

Alors qu’ils procédaient à une visite de routine sur site, dimanche 1er décembre dernier, des employés du Roberto Bustamante Wastewater Treatment Plant, un centre public de traitement des
eaux usées, près d’El Paso (Texas), firent une macabre découverte : celle du fœtus humain abandonné là. Alerté par la police locale, le médecin légiste en chef du comté détermina qu’il s’agissait
d’un garçon avorté, ou mort-né, de 17 ou 18 semaines. L’affaire fit grand bruit dans la presse locale et Mgr Armando X. Ochoa, évêque du diocèse d’El Paso, décida de faire inhumer
dignement cet enfant quand il apprit du service de médecine légale que « le specimen » – selon le propre terme de ce service… – était conservé dans un bocal à la morgue municipale et
qu’il ne serait pas enterré.
L’émouvante cérémonie s’est déroulée sous la présidence de Mgr Ochoa (photo ci-dessous), mardi 16 décembre, au Mount Carmel Cementary’s Babyland, une division de ce
cimetière où sont inhumés les enfants mort-nés ou décédés en bas âge. C’est dans une limousine-corbillard que le petit cercueil blanc de l’enfant à qui furent donnés les prénoms de John Andrew
Rudy
, accomplit son dernier voyage de la morgue à une terre consacrée. L’évêque, un aumônier militaire, des Chevaliers de Colomb en grande tenue et une cinquantaine de fidèles suivaient à
pied. Des passants demandèrent à des membres de ce cortège quel était donc ce grand personnage qu’on allait inhumer… Très grand certes et d’un prix infini pour Dieu, mais traité comme un déchet
par des êtres humains. « Nous révérons la vie et nous savons tous que ce corps que nous allons inhumer avait une âme » déclara l’évêque au moment de la sépulture. Une gerbe de fleurs et
un ourson en peluche étaient posés sur le petit cercueil blanc qui fut mis en terre tandis que deux musiciens interprétaient le très célèbre chant de Noël The Little Drummer Boy
que vous pourrez, ci-dessous, entendre chanté par John Denver lors d’un concert de Noël au Vatican. Vous éprouverez, comme moi, un frisson à lire cette histoire, mais vous aurez à cœur en
écoutant The Little Drummer Boy d’avoir une prière pour l’âme de John Andrew Rudy et pour Mgr Ochoa, ce digne évêque d’El Paso.

1 comment