La « Manhattan Declaration » : une initiative œcuménique sans précédent pour la défense de la vie, du mariage et de la liberté de religion

Download PDF

Dans une initiative sans précédent par son ampleur, plus de 125 dirigeants catholiques (dont 14 cardinaux, archevêques et évêques), évangéliques et orthodoxes ont signé et rendu public
aujourd’hui à midi, lors d’une conférence de presse tenue au National Press Club de Washington D.C., une longue déclaration en défense du caractère sacré de la vie, du mariage traditionnel
et de la liberté des religions – entendue au sens de la Constitution américaine.
Cette déclaration est le fruit de plusieurs mois de dialogue entre dirigeants catholiques, évangéliques et orth


odoxes, qui a culminé à New York le 28 septembre dans une grande réunion d’environ cent responsables chrétiens : d’où le nom de
cette déclaration « The Manhattan Declar
ation » (le site est ici).
On peut y lire notamment ce qui suit :

« Nous sommes des chrétiens réunis au-delà des limites historiques de nos différences ecclésiales pour affirmer notre droit – et, de manière plus importante, pour adhérer à notre devoir – de
parler et d’agir pour défendre ces vérités. Nous nous sommes jurés les uns aux autres, et nous jurons à nos fidèles, qu’aucun pouvoir sur terre, qu’il soit culturel ou politique, ne pourra nous
intimider [et nous contraindre] au silence ou à l’acceptation.
« Nous reconnaissons le devoir d’être soumis aux lois même quand elles ne nous plaisent pas, sauf dans le cas ou ces lois sont profondément injustes ou exigent de ceux sur qui elles s’appliquent
de faire quelque chose d’injuste ou d’immoral.
« Nous ne nous soumettrons pas à tout décret qui prétendrait obliger nos institutions à participer à l’avortement, à la recherche qui détruit l’embryon, au suicide assisté, à l’euthanasie ou à
tout autre action s’attaquant à la vie. Nous ne nous inclinerons pas davantage à toute règle qui prétendrait nous contraindre à bénir des partenariats sexuellement immoraux, à les considérer
comme un mariage ou tout équivalent, ou à nous retenir de proclamer la vérité, telle que nous la connaissons, sur ce qui est moral ou immoral, sur le mariage et la famille. »

Encore un magnifique sursaut moral et spirituel de l’Amérique et une déclaration des droits de la conscience universelle !