La campagne « Catholics Come Home » en Georgie

Download PDF

Il y a une blague qui circule aux États-Unis : la plus importante des “dénomination” religieuse, c’est l’Église catholique. Et la deuxième, celles des catholiques qui ont quitté l’Église…Drôle, peut-être, mais vrai et cruel constat. Un récent sondage du Pew Forum on Religion & Public Life révélait que pour 1 personne qui rejoint l’Église catholique, 4 la quittent. La nouvelle évangélisation est vraiment à l’ordre du jour.
Pour y contribuer, existe notamment un extraordinaire apostolat nommé « Catholics Come Home » (catholiques, revenez à la maison) fondé par Steve Swope, un laïc catholique converti pour de bon à la suite d’une retraite religieuse. Cet apostolat a déjà été mené dans 22 diocèses américains. La première modeste campagne fut lancée en 1998 dans le diocèse de Phoenix (Arizona) : elle ramena « à la maison » 3 000 catholiques qui l’avaient fuie. Renouvelée en 2008, cette deuxième campagne ramena 92 000 catholiques à l’Église !
Dès ce mois-ci, du 16 décembre au 29 janvier, l’archidiocèse d’Atlanta, en association avec le diocèse de Savannah, lance une grande campagne « Catholics Come Home ». Spots commerciaux à la télévision (en anglais et en espagnol), utilisation intensive de l’Internet et des médias sociaux pour ramener « à la maison » les catholiques qui en sont partis, mais aussi pour y faire entrer les catholiques qui n’en ont pas encore franchi le seuil. Il faut dire que le nombre de catholiques a littéralement explosé dans l’archidiocèse d’Atlanta : 367 000 en 2005, ils sont plus de 900 000 cette année, immigration oblige. Mais tous ces nouveaux venus restent sur le seuil. Il faut les aider à le franchir. C’est ce à quoi contribuent des campagnes comme « Catholics Come Home » : ce n’est pas le tout du tout de la nouvelle évangélisation, mais c’en est un outil. Je sais que des Français vont tordre le nez devant des initiatives de ce type. Ils feraient peut-être mieux de s’en inspirer !

6 comments

  1. soha

    Le jour où Daniel Hamiche nous expliquera ce qu’est AUJOURD’HUI un catholique, je veux dire UN catholique UN, Uni,UNIFIE,AVEC DOCTRINE ET MODE DE VIE CLAIRS, le jour où il nous dira ce qu’est un FRANCAIS, un FRANCAIS QUI SAIT D’OU IL VIENT ET OU IL VA, le jour où il m’expliquera pourquoi il y a une « nouvelle évangélisation » ( celle de 20 siècles d’apôtres et de martyrs n’était pas la bonne??? ou bien , évangélise-t-on autrement ? enfin, quel est le sens de ces mots là (1)) …je pourrais adhérer …

    Depuis dix ans que je tente de redevenir catholique, je n’ai toujours
    pas compris. je dois être particulèremnt con…

    J’ai proposé à des laïcs catholiques de mon quartier (1% maximum de la population) de faire une « campagne de culture catholique » en porte à porte ou en boîtage …: n’ayant reçu aucune mission , je ne puis jouer au témoin de Jéhovah tout seul. Par contre, expliquer l’histoire de l’Eglise, la vie des saints, les apparitions de Marie, citer tel passage éclairant de la doctrine malmenée…cela me paraissait possible et licite.Ils m’ont dit qu’il fallait en référer à je ne sais quel conseil paroissial…qui ne fait ni cela ni la « nouvelle évangélisation »( après m’être accroché un an à la paroisse, repris le clavier pour essayer d’accompagner les « cantiques »… le style coco-allah-bobo-socialo…m’a fait chercher « ailleurs »…)
    Je dirai que le Front National et autres partis et officines « de droite » m’ont laissé dans le même désert !
    Comme quoi ce ne doit pas être un problème strictement ecclésial !!!
    IL RESTE A SOUFFRIR DES SOUFFRANCES DE JESUS CONNAISSANT TOUS CEUX POUR QUI SA CROIX SERA INUTILE….(peut-être pour moi, entêté que je suis) A.S. Approché par le Salut

    (1) les verbiages nouveaux pullulent: dans une « maison de racket » (retraite) ..on ne dit plus « il avale de travers » mais « il fait une fausse route », on ne dit plus « il n’a plus envie de vivre » on dit « il a lâché prise »..ETC ETC… PARTOUT LA NOVLANGUE INFESTE, même dans l’Eglise (« civilisation de l’Amouououour », « combat pour la vie » etc ) .
    De plus les « nouveaux romantiques », les « nouveaux philosophes » le « nouveau roman », les « nouveaux communistes » etc. ….on a vu ce que cela a donné!!!
    Pourquoi faut-il que la sainte Eglise, qui jaillit tous les jours neuve et renouvelante du sein du Coeur Sacré percé de Jésus Eucharistique doit-elle s’abaisser à des tours de passe passe verbaux de si mauvais goût???

  2. Perpétue

    Courage, Soha, vous n’êtes pas le seul à ramasser des pelletées d’incompréhension, de déconvenues et de chagrins dans les paroisses. On peut en effet beaucoup souffrir en étant catholique pratiquant (même les enfants de chœur ne sont pas épargnés), mais il faut tenir bon, être fidèle.

    Quant à moi et à ma famille, je vous dirais que je nous appelle CSPF, Catholiques Sans Paroisse Fixe; mais je me console avec cette parole de saint Jean Bosco:  » Les choux, plus on les repique, plus ils grossissent ».

  3. jeffmoveone

    St Augustin disait que lorsque le bateau de l’Eglise traversait les tempete il fallait s’accrocher au mat et attendre que celle ci passe car forcement le beau temps allait revenir.C’est ce que nous vivons aujourd’hui.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *