Paris-Sainte-Rita

Info – Le conseil du 15ème arrondissement de Paris adopte un vœu pour la préservation de Sainte-Rita

Download PDF

14285189_10154408358187457_768394116_o

Le lundi 12 septembre 2016, le conseil d’arrondissement du 15ème arrondissement de Paris a adopté un vœu tendant à la préservation de la chapelle Sainte-Rita. Des échanges ont eu lieu entre la majorité de l’arrondissement (UDI-Les Républicans-MoDem) et l’opposition de gauche qui n’a pas hésité à sortir des arguments éculés ou infondés… Différents orateurs qui se sont succédés ont rappelé des faits élémentaires dans le dossier. Ainsi, ont été soulignées l’intervention brutale des CRS en plain mois d’août ou l’existence d’une simple promesse de vente. En effet, l’église n’a été ni cédée, ni même vendue. La Mairie de Paris ne rêve que de démolir cette église. Dans ces débats quelque peu animés du conseil d’arrondissement, un élu de gauche a même avancé que la chapelle n’était pas une véritable église ou qu’il n’y avait eu aucun célébration lors de l’expulsion… C’est contre ces accusations que le député-maire du 15ème arrondissement, Philippe Goujon, a réagi. Revenant sur les événements du 3 août 2016, il a critiqué le caractère mensonger du communiqué du préfet de police. Il a défendu l’intérêt patrimonial de cette église, rappelant qu’elle constituait l’un des premiers bâtiments à conjuguer béton et néo-gothique. La mairie du 15ème arrondissement se bat depuis quatre dans ce dossier et s’implique pour que l’église ne soit pas détruite. Philippe Goujon avait ainsi émis un avis négatif au permis de démolir. Il a également balayé toutes les accusations « groupusculaires » avancées par la gauche. À cet égard, il a rappelé que du point de vue canonique le desservant actuel de Sainte-Rita avait une situation régulière au regard de l’Église catholique. En effet, la gauche parisienne, pourtant assez peu cléricale, s’est éprise d’un pointillisme canonique et ecclésiologique dans cette affaire… Le débat sur Sainte -Rita continue. La mairie du 15ème arrondissement est déterminée à ce que l’église Sainte-Rita soit préservée. Elle soutient activement toute démarche visant à assurer la continuité du culte pour permettre le maintien de cet édifice.

4 comments

  1. Louis

    C’est un combat juste et j’espère qu’il arrivera à une fin heureuse. Merci Monsieur le Maire du 15ème arrondissement de Paris, la province vous encourage aussi.
    La « gauche » risque de mettre leur venin en veilleuse … les élections ne sont pas loin …
    Prions aussi pour leur conversion.

  2. Pingback: La mairie du 15ème est déterminée à ce que l’église Sainte-Rita soit préservée | Le Salon Beige

  3. C.B.

    Pour l’intérêt patrimonial de cette église, les exemples précoces d’utilisation du béton pour l’architecture religieuse sont-ils foison?
    Par comparaison, Saint Jean de Montmartre (« Saint Jean des briques » pour les Montmartrois) « première église en ciment armé (1894-1904) revêtue de briques et de céramiques (grès flamés et pastillés) » (je cite wikipedia) a « été inscrite au titre des monuments historiques le 15 mars 1966 » (je cite toujours wikipedia) puis « classée en totalité par arrêté du 9 septembre 2014 » (même source).
    Que je sache, wikipedia n’est guère suspect d’être une officine dépendant des héritiers de Mgr Lefebvre ou du Vatican.

  4. Pingback: La revue item:les sacrements | documentation.erlande

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *