Le Cardinal Vingt-Trois estime que le Pass contraception signe l'échec de la pédagogie de la banalisation

Download PDF

Pour Mgr Vingt-Trois, le pass contraception est « le symptôme de l’échec de la pédagogie qui a été mise en œuvre dans les établissements depuis 15 ans » en matière d’éducation affective et sexuelle et qui fait de la relation sexuelle « un geste sans signification, (…) un geste dangereux dont il faut se protéger ».

Tous les éléments que l’on met en place en ce moment sont des éléments pour détourner la responsabilité. Et donc pour banaliser des relations sexuelles sans contenu affectif très précis et sans relation forte entre les personne.

Il a par ailleurs rappelé que le lien entre augmentation de la contraception et baisse de l’avortement était

une erreur communément répandue. (…) Les derniers chiffres montrent qu’il n’y a pas plus de grossesses chez les adolescentes qu’il y a dix ans, mais qu’il y a beaucoup plus d’avortements.

Il a précisé aux chefs d’établissements de l’enseignement catholique qu’ils étaient « habilités à refuser » ce dispositif dans leurs lycées.