photo jardin du vatican 3

Le Saint-Esprit dans les jardins du Vatican ?

Download PDF

Lu sur le blog de Bernard Antony *

 

photo jardin du vatican 3

 

 

Les prières respectives, successivement, des représentants spirituels des protagonistes du conflit israélo-palestinien, dans les jardins du Vatican, ne me laissent pas sans quelques incertitudes théologiques.

Certes il n’y a qu’un seul Dieu mais juifs, chrétiens et musulmans n’en ont pas la même connaissance. Et que dire d’ailleurs du représentant des Druzes qui, paraît-il, y alla aussi de sa prière ? La religion « nosseirite des Druzes (on écrit avec « D » car il s’agit autant d’un peuple que d’une religion) est très mystérieuse, rameau du chiisme mais chargé d’apports gnostiques et, dit-on, professant la métempsychose. Religion à deux niveaux d’ailleurs, un peu comme chez les cathares, l’un pour le « vulgum pecus », l’autre pour les initiés (chez les cathares, les « parfaits »). Étudier le druzisme dont la croyance comporte la certitude que dans l’éternité juifs, chrétiens et musulmans seront chaque jour (mais qu’est-ce qu’un jour dans l’éternité) punis d’un grand nombre de coups de bâton ( mais qu’est-ce que « le coup de bâton » dans le symbolisme druze ?).

Mais laissons là le druzisme et aussi son culte du « veau » nous ramenant aux anciens cultes du veau d’or des hébreux égarés, des dieux « taureau » des Phéniciens et Carthaginois. Chez nous, depuis un moment, c’est presque tout le peuple qui se fait veau, du moins selon l’observation du général De Gaulle qui, en matière de mépris, n’avait de leçon à recevoir de personne.

Revenons au jardin du Vatican dans lequel le troisième grand priant, l’imam musulman, a naturellement prié avec quelques versets de sourates. On peut être quelque peu dans l’expectative quant au sens de la conclusion de sa prière. Elle a consisté dans le verset 286 de la sourate « al bakarah », c’est à dire, la traduction va d’elle même avec une probable lointaine racine commune, la sourate de la Vache, ou plus exactement de la Génisse, (revoilà la théologie des bovidés) c’est à dire la deuxième et la plus longue du Coran après la première et la plus courte, d’ailleurs très belle, « al Fâtiha », que l’on peut traduire avec une douzaine de nos mots (La Liminaire, ou encore la Louange, ou encore la Mère…). La dernière phrase de ce verset, selon une de mes amies marocaines converties de l’islam et quelque peu ulcérée, peut se traduire par « Glorifie nous sur le peuple mécréant » et selon le grand traducteur Régis Blachère par « Secours nous contre le peuple des Infidèles » !

Or, selon Blachère et les autres grands islamologues, désignation « Infidèle » s’applique en premier lieu aux « associateurs », c’est à dire ceux qui commettent le crime des crimes d’associer d’autres dieux à Dieu, la seule chose qu’Allah ne pardonne pas.

Les chrétiens qui, pour les musulmans, croient en trois divinités, sont très clairement des associateurs (beaucoup de musulmans croient d’ailleurs que les chrétiens « associent » à leur Dieu Jésus et sa mère Marie). Toujours est-il que l’imam, lui, aura pu en effet se glorifier d’avoir, à l’intérieur même du Vatican, récité une prière coranique sans ambiguïté à l’égard des chrétiens et autres mécréants. Mais il faut se rassurer puisque François nous a affirmé naguère qu’il y a « une juste interprétation des textes de l’islam », ce pourquoi il semble, lui le Pape des catholiques, s’être curieusement auto-désigné comme plus compétent que les grands muftis de l’islam. Et, d’ailleurs, il a dit aussi que « les textes sacrés de cet islam sont des livres de paix ».

Chose qui ne paraît pas évidente à des lecteurs un peu primaires comme nous qui n’avons pas sa science de l’interprétation du Coran et des hâdiths. Dans son sillage, le grand cardinal Tauran a d’ailleurs formulé l’observation que toutes les religions étaient des religions de paix. Mais par Vishnou et par Kali, et par Moïse, et par Mahomet et par Quetzacoalt, c’est vrai ça ! Et même diablement vrai !

 

* Bernard Antony est président de l’AGRIF, de Chrétienté-Solidarité, de la revue Reconquête et de l’Institut du Pays Libre

16 comments

  1. Pingback: Et si on demandait aux djihadistes comment ils prévoient le découpage de la France avant l’arrivée du Grand Monarque ? … « Le fou du Roi Louis XVII

  2. Struyven

    Je reste perplexe sur ce qu’a voulu notre Pape François. Convier les autres religions à prier dans sa propre langue et foi chacun leur tour pour la Paix et planter un olivier au sein même des jardins du Vatican.
    Il cherche, je pense, à être avant toute chose, un homme de paix et son humilité l’y aide. Je pense que nous y verrons plus clair avec un peu de recul. Je prie l’Esprit-Saint pour notre pape.

  3. Cette initiative du Pape laisse perplexe et triste.
    On ne sait que croire et en qui croire ?
    Jésus était il là au milieu d’eux, en compagnie du veau d’or et de Mahomet, main dans la main, priant son Père ?
    A quoi bon le Sacrifice de la Croix ?
    S’agit il de naïveté ou d’autre chose ?
    Où va l’Eglise ?

  4. dominique

    je suis heureuse de n’être pas la seule à avoir quelques interrogations vis à vis de ces prémices de l’inauguration de cette nouvelle religion mondiale. Qui peut être contre la paix et l »amour ? Cela cloue le bec à bien des catholiques qui ne voient pas que la spécificité de notre religion se fond doucement dans le panthéisme ambiant.
    Au départ, la tour de babel, est-ce que cela ne partait pas sur ces même bases et bizarrement, Dieu n’a pas apprécié.Si Jésus n’avait parlé que de paix et d’amour, il n’aurait pas été crucifié ; c’est quand il s’est mis à dire qu’Il était Dieu Le Fils que les ennuis ont commencés. Nous devons répendre la bonne nouvelle de Jésus, Dieu Le Fils Incarné et non pas seulemnt un projet de société.
    Vraiment tout ceci est bien inquiétant.

  5. alain protte

    Cet article est très intéressant .
    Il met en valeur ce qui distingue le christianisme des autres religions, son universalisme contre leur totalitarisme pharaonique, son rejet de la toute puissance du veau d’or qui leur est commune.
    Mais il est si surprenant de voir le Pape organiser une telle manifestation qu’on ne peut y supposer que des intentions politiques, tendant à regrouper les forces spirituelles des autres religions contre le totalitarisme actuel du Moloch..
    Intéressant aussi l’évocation de la religion Druzes.
    Et à ce sujet il serait peut-ëtre possible que l’auteur puisse nous éclairer sur l’influence qu’elle a pu avoir sur la mentalité exaltée de Charles De Gaulle (Colonel en retraite de son état et qui n’a été Général qu’à titre temporaire) et sur celle de Georges Catroux, lorsqu’ils étaient au Liban en 1929-1930 et qu’ils fréquentaient les Druzes, tant ils se sont par la suite mis au service du veau d’or.

  6. gaudet

    Je reprends ici intentionnellement la déclaration du pape :  » les textes de cet islam sont un livre de paix  »

    Osons donc parler de cette « religion de paix  » à la jeune Myriam, actuellement menacée de pendaison dans une prison soudanaise, et elle vous répondra que sa mort prochaine anéantit certainement cette interprétation fallacieuse, mensongère, dangereuse, nulle et vulgaire !

    Nul n’est besoin d’être un grand professeur d’islamologie, pour comprendre la signification claire de sourates et de versets, dont la mise en oeuvre concrète et réaliste , débouche inévitablement sur l’accomplissement des pires horreurs, que la brutalité humaine peut engendrer!

    Le coran de Paix dont parle bien imprudemment notre pontife François n’est qu’un ouvrage criminel, dont le contenu , est responsable de millions de morts innocentes dans l’histoire .

    Le dénommé Mahomet est gravement coupable de multiples assassinats , en particulier des juifs et des chrétiens, avant de se conduire comme un pédophile incorrigible et de se vautrer dans les pires débauches !

    J’adhère à l’attitude du pape, tentant pas charité d’instaurer un climat d’apaisement entre Israël et la Palestine, mais uniquement au moyen d’une démarche purement diplomatique, sans aucune célébration commune, dont le caractère syncrétiste , est absolument évident , et contraire aux lois fondamentales de l’Eglise !

    Quand on est pape, seul compte la foi en notre Seigneur Jésus christ ! et non pas une vague religion monothéiste , ou on mélange toutes les croyances les plus incertaines et donc périlleuses !

    En cela notre pape effectivement nous déçoit, car sa dimension théologique met en évidence des carences fort regrettables, et nous aurions espéré, un pontife beacoup plus sur et ferme sur le plan de la doctrine fondamentale

  7. Une personne qui connaît bien l’Islam, (mais un spécialiste comme l’abbé Guy Pagès pourrait confirmer ou non cette affirmation?) me dit que toute terre sur laquelle se récite une prière musulmane devient pour le musulman « Terre d’Islam ».
    Si cette assertion est vraie, voici que le Vatican serait devenu, aux yeux des musulmans, Terre d’Islam.

  8. de la Croix Guy

    Eh oui, toujours plus persévérant pour enfoncer dans la boue ce qui reste de catholique à Rome du moins…. ce Pape ferait bien de dégager , comme tout homme politique dans une démocratie qu’est devenu le vatican depuis le dernier concile…

  9. bbruno

    L’ Esprit du Monde dans les jardins du Vatican, c’est à dire l’ Esprit de la Confusion Totale! Et ce dit ‘pape’ Bergoglio son Prophète Suprème, étant le Grand Dupeur, le Grand ‘Imbroglio’! Lui, le dit Chef des Chrétiens, qui se veut aussi le vrai interprète du Coran et de l’ islam tout, à la barbe de tous les Imans!l Lui qui se prétend l’interprete ultime de ‘sa’ réligion, se veut aussi interprète ultime de la réligion d’autrui! Et il nous viens à dire que la réligion du dieu qui aime ceux qui tuent pour sa cause (Cor.61,4) – et les aide au fin de proteger son peuple, comme récemment à Maloula, en Syrie…- est une réligion de paix! ‘ . Oh, Bergoglio, arrete-toi: nous ne sommes pas tous idiots!

  10. karr

    A propos de la prière dans les jardins du Vatican.
    Qui peut penser que ce mini Assise apportera la paix entre les ennemis de toujours?
    Le Pape n’a t-il pas autre chose à faire,par exemple dénoncer haut et fort la situation de millions de Chrétiens persécutés à travers le monde?
    Non nous n’avons pas le même Dieu que les musulmans,les juifs doivent se convertir,le Pape actuel nous parle des périphéries de l’Eglise Catholique,mais lorsque la coquille est vide sommes nous crédibles?
    Notre-Seigneur ne nous a pas envoyer papoter mais annoncer l’Evangile et baptiser toutes les nations au nom du Père,du Fils et du Saint-Esprit,ce polythéisme, selon les mahométans, qui leur permet de tuer les Chrétiens.
    La Mission urge,notre devoir est d’annoncer Jésus à ceux qui l’accèptent,je ne vois pas de changement dans la mollesse des évêques et prêtres de nos pays déchristianisés, simplement un slogan du Pape François s’ajoutant à une image médiatique de « petit pauvre du Christ »,cela sonne creu !
    Les mosquées poussent partout en France et en de très nombreux pays d’Occident alors que nos églises sont profanées et détruites.
    Nous ne cesserons jamais de regretter le Pape Benoît,nous ne voyons toujours pas le bout du tunnel!

  11. Cela fait 30 ans que j’étudie l’Islam Je le connais trop pour ne pas voir son côté dangereux. Malgré cela, je suis admiratif et positivement surpris par l’invitation du Pape.
    Je reprends ci-après le commentaire que j’avais placé sur ce site concernant la même question:

    « L’initiative est grandiose, et je ne peux que m’en réjouir. Je serai également content de la voir se répéter avec les autres religions et avant tout avec toutes les Eglises Chrétiennes.
    Cependant, connaissant bien l’Islam, j’ai des réserves quant à son efficacité. En effet, cela ne peut qu’enchanter les musulmans pour 2 raisons :
    1- un esprit de conquête
    2- dans le meilleur des cas, cela leur permet de jouer à l’ouverture et à la tolérance.
    Cette magnifique initiative ne devient crédible que quand elle sera réciproque. La réciprocité dans ce domaine est incompatible avec la théologie musulmane. Cela ne peut même avoir lieu au niveau de quartiers, comment voudriez-vous alors imaginer que nous puissions prier un jour à la Mecque !!!
    J’espère que les autorités vaticanes en seront conscientes. Faisons leur confiance et qui vivra verra !  »
    http://www.riposte-catholique.fr/osservatore-vaticano/une-priere-publique-musulmane-dans-les-jardins-du-vatican?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+Riposte-catholique+%28Riposte-catholique%29

  12. Gilberte

    pour un musulman l’islam est une religion; pour un groupe de musulmans, l’islam est un système politique, un imam qui prie pour un pays forcément c’est une prière politique

  13. Alex

    Au vatican, l’ esprit-saint est remplacé par l’esprit d’assise, par la soi-disante paix politique et inter-religieuse comme moyen et fin, c’est tout: pas de vague, cardiogramme spirituel complètement plat.
    C’est Péché Mortel que d’associer, de fusionner l’église aux autres religions, donc les états individuels sont mortels-morts.

    c’est surtout la paix des cimetières et donc l’esprit des cimetières qui plane au Vatican et annexes coloniales.

    Les 2 premiers millénaires de l’évangélisation a été coloniale et territoriale, puis se démantelle depuis moultes décennies.

    la nouvelle évangélisation depuis Vatican2 fonce sur la politique-sociale pacifiste marxiste en improvisant totalement.
    Résultat: l’église est pervertie, dénaturée, noyautée, détruite à grande vitesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *