Le témoignage bouleversant d’une Américaine rescapée d’un avortement

Download PDF

Gianna Jessen est une Américaine, aujourd’hui âgée de 33 ans, née à Los Angeles (Californie). C’est une chrétienne, dont j’ignore encore si elle est catholique, mais c’est une militante pro-vie, et une militante pro-vie miraculée dont sa mère a voulu se débarrasser alors qu’elle en était à six mois et demi de grossesse ! L’abominable avorteur de Planned Parenthood a eu recours à une injection dite “saline” pour tuer cette enfant à naître. Gianna a survécu à ce qui aurait du la tuer, et plaisante aujourd’hui sur cet abominable avorteur obligé de signer le certificat de naissance de celle qu’il avait voulu tuer… La vidéo que je ne vous propose pas de voir, mais que je vous supplie de regarder, a été filmée eu Australie, à Melbourne, en 2008. Ne vous inquiétez pas : tout est sous-titré en français (avec un très léger décalage, sur mon navigateur, entre l’image et la parole). Vous allez y découvrir un témoignage bouleversant, très “américain” dans son style, c’est-à-dire mêlant humour et profonde réflexion. Vous devez voir et écouter Gianna. Et vous devez faire circuler ce témoignage.

26 comments

  1. Geneviève

    Super témoignage ! J’en avais déjà lu de semblables C’est une rescapée de l’avortement ! Il en existe aussi en France ! A publier dans un organe de presse par un journaliste et un directeur de rédaction qui n’ont pas peur de leur ombre !

    • Merci,Gianna pour ce témoignage émouvant .

      Que ce mesage puisse parcourir le monde,prions pour tous ceux qui ont la tentation de l’avortement

      Il n’y a pas plus beau poème que la vie .
      Nul n’a le droit d’y porter atteinte.
      Nul n’a le droit de vouloir l’abréger.
      Nul n’a le droit de vouloir la supprimer.

      La vie ,c’est le bien le plus précieux.
      Rien ne peut remplacer ce don d la vie

      Irène

  2. panouf

    Entièrement d’accord!!
    Je l’ai d’ailleurs mis sur facebook, en ne machant pas mes mots:

     » voir ABSOLUMENT, et à PUBLIER SUR VOTRE MUR à tout prix.
    Chacun doit pouvoir voir ce témoignage.
    Toute personne qui fuirait ce témoignage, qui ne l’écouterais pas EN ENTIER serait une personne qui se comporte comme un lache.
    Tout le monde toujours refuse de savoir ce que pourrait penser les embryons.
    On dit: « ce ne sont …pas des personnes ».
    On le dit, alors qu’on n’a jamais réfléchi à la question.
    Alors posez vous les questions après ce film:
    Méritait elle la mort?
    Est-ce que l’avortement aurait été vraiment mieux pour elle?
    Si vous pensez qu’elle aurait été FORCEMENT malheureuse toute sa vie, comme on me l’a dit je ne sais combien de fois, vu qu’elle n’a pas été désirée: est-ce le cas?
    Est-il vrai de dire qu’elle n’a pas le droit de vivre? (et dire que sa mère avait le droit d’avorter, c’est dire qu’elle n’a pas le droit de vivre. Par définition.)
    Avez vous le droit de la condamner à mort?
    Si la réponse à toutes ces questions est non… Alors c’est que vous DEVEZ réviser votre opinion sur le crime de l’avortement, ou en devenir complice. Il n’y a pas d’autre alternative »

  3. Pingback: Témoignage bouleversant d’une miraculée de l’avortement | CatInfor.com

  4. Carmen Lanusse

    Merci chère Gianna pour ce beau témoignage de foi et d’abandon
    entre les mains du Seigneur . Que Dieu vous bénisse et vous donne
    le don de force pour toujours témoigner de ses MIRACLES ! Maillou.

  5. KOWALSKI - François

    Merci monsieur Hamiche,

    C’est à pleurer – de joie, de gratitude…
    et ça redonne confiance dans le genre humain. Tout ne serait donc
    pas perdu ?

  6. CAROLINE

    Daniel Hamiche
    Jianna Jenssen est catholique. si je me souviens bien (à vérifier) elle est convertie. et était venue chanter aux JmJ 2005 a Cologne. Elle n’est donc pas inonnue de la jeunesse. Elle est vraiment une icone aux usa. elle a notamment rencontré GW BUSH ET T BLAIR alors en mandat…

  7. klenik

    merci a vous tous, pour vos temoignages. Demain, le 16, pour vous en France, nous allons Prier le Saint Rosaire en public dans presque 6000 endroits aux Etats-Unis.
    http://www.americaneedsfatima.org/?utm_source=E0195&utm_medium=email&utm_term=E0195&utm_content=E0195&utm_campaign=2124
    IL FAUT que, par nos Prieres, nous arrivions a renverser la tendance actuelle, diabolique.
    ces gens qui pronent l’avortement sont soi-disant contre la peine de mort (contre des criminels !!).. alors j’en deduis que ces gens ‘a double langage’ sont soient des fous, soient des complices.
    Notre-Dame de Fatima nous a promis le Triomphe de Son Coeur Immacule

    • MALBOS Isabelle

      Merci Penny, merci Gianna ! oui à la vie ! oui, aidons les « futures » mamans à garder leur bébé ! Ce n’est pas qu’à Simone Veil qu’il faut envoyer ce témoignage mais à tous les gynécos !

  8. Pingback: IVG, on peut gagner (II) | Le dingo fureteur

  9. Kim

    Il est facile de croire que Gianna à eu une enfance difficille où elle a due chaques jours faire face aux séquelles de la tentative d’avortement que sa mère et le médecin ont tenté d’opérer sur sa vie. Or il semble que Dieu avait d’autre plan pour cette charmante jeune femme.

    Je n’approuve pas l’avortement comme solution à un enfant non désiré. Je n’approuve pas l’avortement tout court, or je suis consciente qu’elle existe et que certain y ont recourt pour des raisons qui peuvent être légitimes.

    Ici il est question d’une rescapée de l’avortement. Gloire à la vie! Mais qu’en est-il de sa mère? Que fait-elle? Que vivait-elle? Était-elle pauvre? S’était-elle fait agresser? En était-elle à son second, troisième, cinquième avortement? Comment était et est aujourd’hui le coeur de cette mère?

    Si je poses ces questions c’est que je crois que l’avortement n’est que la pointe de L’Iceberg d’un problème bien plus énorme et que je nomme notre manque de foi, d’amour et de compassion que je pourrais aussi traduire par la pauvreté, la violence et le désepoir.

    Oui nous souhaitons et demandons que l’avortement soit abolis, mais est-ce qu’en demandant ceci nous reconnaissons la responsabilité qui nous reviens? Acceptons-nous de prendre soin des mères qui portent ces enfants, de leur offrir soins, confort, attention et nourriture? Réalisons-nous qu’ils nous incombent à chacun d’être responsable d’une Gianna et de son bonheur, d’être responsable de l’éducation saine qu’elle recevra et du milieu de vie dans lequel elle grandira.
    Un enfant ça ne s’élève pas tout seul. Malheureusement, encore aujourd’hui et j’oserais dire plus que jamais, trop de femmes sont laissées à elle-même, seule avec la charge d’élever un enfant, de le nourrir et de l’instruire et je peux arriver à comprendre que la peur les envahissent à un point tel qu’elles décident d’abandonner la vie qui grandit en elles, pensant qu’elles ne seront pas à la hauteur.

    Alors lorsqu’on changera notre manière d’interagir les uns avec les autres et qu’on se donnera la main plutôt que se pointer du doigt et de s’entre critiquer, il m’apparait logique que les cliniques de planning feront faillites d’elles-mêmes.

    Car notre amour les uns envers les autres nous donnera envie de mettre au monde les enfants que Dieu a semés.

    • Mercedes

      Réponse à Kim: Personne ne demande à la femme enceinte d’assumer à vie la charge de son enfant, avez-vous songé aux couples en liste d’attente pour adoption? Ce n’est pas ça interagir et se donner la main? Voir que le temps passe, qu’on risque de se voir refuser l’adoption car trop âgés et lire en même temps les chiffres d’avortements, est-ce possible? D’autre part, c’est une chose de ne pas juger celle qui se fait avorter et c’est une autre que de l’appeler « mère ». Écoutez et regardez Gianna Jessen pour savoir qui est sa mère.

  10. Etienne

    Je suis tout a fait d’accord avec vous. Il y a chez cette femme une capacité de s’exprimer qui est tout à fait extraordianire, on ressent vraiment la charité présente en elle. Il faut espérer que cette video aura un impact sur le monde paien. Bien à vous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *