28.03-pape-international-930x620_scalewidth_630

Message du pape François à la suite des attentats du 13 novembre 2015

Download PDF

Riposte catholique a fait état des différentes réactions épiscopales concernant les attentats parisiens survenus le 13 novembre 2015. Certaines de ces déclarations font parfois écho à aux propos du pape François. Ce dernier s’est exprimé à plusieurs reprises sur la situation internationale, mais également sur les attentats parisiens. Pour information, voici la réaction officielle du pape François aux attentats du 13 novembre 2015:

Monsieur le Cardinal André Vingt-Trois
Archevêque de Paris

Informé des horribles attaques terroristes qui se sont produites à Paris et au Stade de France, causant la mort de très nombreuses personnes et en blessant beaucoup d’autres, Sa Sainteté le Pape François s’associe par la prière à la souffrance des familles éprouvées par ce drame ainsi qu’à la douleur du peuple français. Il invoque Dieu, Père de miséricorde, afin qu’il accueille les victimes dans la paix de sa lumière et apporte réconfort et espérance aux blessés et à leurs familles. Il les assure, ainsi que toutes les personnes qui ont participé aux secours, de sa proximité spirituelle.

Une fois encore, le Saint-Père condamne avec vigueur la violence, qui ne peut rien résoudre, et il demande à Dieu d’inspirer à tous des pensées de paix et de solidarité et de répandre sur les familles dans l’épreuve et sur tous les Français, l’abondance de ses Bénédictions.

Cardinal Pietro Parolin
Secrétaire d’État de Sa Sainteté

Une image de ce message (merci au Salon Beige). Pour l’agrandir, il suffit de cliquer sur l’image:

IMG_6737

13 comments

  1. Julien

    Oui, la violence ne résoudra rien. Nous devons changer nos coeurs et prier davantage. Prions pour nous même, prions pour la France, mais prions aussi pour toutes ces personnes allant dans l’extrémisme. Ces personnes, ces jeunes qui se sont fait sauter devait être énormément abîmer au plus profond de leur Être pour en arriver à devenir kamikaze. Et pour finir, je dirais que nous avons tous notre part de responsabilité dans cette violence.

    • En premier lieu les personnes qui se sont radicalisées , l’on fait en toute indépendance par l’exercice élementaire de leur simple liberté individuelle. En somme de quoi ni la société française, ni les conditions économiques , ni encore les chrétiens de l’Eglise catholique, ne sont responsables du cheminement infernal dans lequel ces scélérats se sont enfermés , non par frustration, mais par détestation assumée de la civilisation occidentale et de ses valeurs , en affirmation de leur attachement criminel envers les preceptes les plus abominables de doctrine coranique originelle !

      Le pape François et la hiérarchie romaine et française , s’enfonce dans un aveuglement déplorable en multipliant les appels à la complaisance envers les communautés musulmanes, alors même que ces derniéres sont actuellement fortement travaillées de l’intérieur, par de puissantes tentations d’adhésion en masse , aux pires principes de vie sociale, fondés sur une application stricte de la charia !

      La violence ne ménerait malgré tout à rien ? mais on est confronté à des assassins professionnels , afficher des déclarations de bonne volonté ou exhiber une carte de sécurité sociale ne sert de rien ! et tous les saints papes des siécles passés , qui commanditérent des opérations militaire contre l’islam déjà fort dangereux , faisaient preuve d’une clairvoyance bien supérieure à celle des pitoyables bizounours peuplant actuellement les couloirs du Vatican et des palais épiscopaux français !

  2. Exprimer notre compassion envers les victimes et leurs familles , est naturel . Cependant il est faux d’affirmer que la violence ne régle rien, car dans le passé , le grand pape St Pie 5 , fut le commanditaire de la fameuse opération navale de Lépante, pendant laquelle, la chrétienté put stopper une tentative d’invasion de la Turquie musulmane.

    Nous sommes dans une situation ou les armes doivent prendre le pas sur les déclarations de bonnes volontés , face à des équipes de tueurs sadiques , et il n’y a pas d’autre issue !

      • emilia

        Jésus était venu pour sauver… il n’est pas venu faire justice.
        Dans la Bible, Dieu a souvent donné des ordres extrêmes pour éradiquer l’erreur et préserver le peuple hébreu ; Jésus ne serait donc pas contre le fait de se défendre même par les armes s’il le fallait et il faudra bien un jour clarifier la situation entre l’Evangile et le coran.

  3. Armindo

    Cher Julien. L’angélisme n’est certes pas la réponse à apporter. Prier certes mais évangéliser également. L’islam est un fléau et ce depuis son commencement. La religion du Mal.

  4. Pingback: Grande opération de jumelage en cours entre Mollenbeeck et Saint Denis … « Le fou du Roi Louis XVII

  5. Gilberte

    la violence n’existerait pas s’il n’y avait pas les commanditaires dans l’Etat islamique, et qui se réclament du coran, il n’était pas inutile de l’exprimer

  6. Jean-Christophe

    Dieu Notre Père et Notre Seigneur nous délivreront du Mal à une seule condition : nous repentir de nos lois contraires à la volonté de Dieu.
    En attendant prions pour que le Père nous donne la force de nous défendre contre ces assassins
    J’aime ces jeunes qui rient aux terrasses un verre de vin blanc à la main ou une bière
    J’aime ces personnes les jeunes comme les moins jeunes qui aiment le rock
    Je déteste les tueurs car leur Dieu est le Diable
    Défendons nous !

  7. DUFIT THIERRY

    Comme disait Bossuet « Dieu se rit des hommes qui se plaignent des conséquences alors qu’ils en chérissent les causes ». Depuis des années les papes post Vatican II encouragent l’islamisation de l’Europe. Voilà les résultats.
    « Non seulement ce déchaînement de malheurs a envahi l’univers parce que la plupart des hommes ont banni Jésus-Christ et sa foi très sainte de leurs coutumes et de leur vie particulière comme de la société familiale et de l’État, mais encore l’espoir d’une paix durable entre les peuples ne brillera jamais tant que les individus et les États s’obstineront à rejeter l’autorité de notre Sauveur ». Pie XI Quas Primas.
    Les hommes d’Eglise ne veulent plus du Christ Roi nous avons maintenant la domination de l’Islam.
    Notre Dame de Lépante priez pour nous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *