Pour Jim Caviezel l’avortement est « plus grande tare morale de l’Occident »

Download PDF

L’acteur américain et fervent catholique Jim Caviezel – qui a campé à l’écran le plus extraordinaire Jésus de toute l’histoire du cinéma dans le chef d’œuvre de Mel Gibson La Passion du Christ – était récemment en Espagne pour la sortie du film The Stoning of Soraya M. (la lapidation de Soraya M.), dont il est un interprète. Il a répondu à la question posée par le magazine Sembrar « selon vous quelle est la plus grande tare morale de l’Occident » :

  • « L’avortement, sans l’ombre d’un doute. (…) Quand une mère, elle-même, tue son enfant, elle agit contre sa propre nature et contre son propre instinct. Les gens vous parlent de “choix”, mais quand une femme fait cela, quand elle détruit la vie de son enfant à naître, alors nous arrivons au bout de tout. Il n’y a pas de niveau supérieur au mal. »

9 comments

  1. emmanuel-marie

    certes, « elle » tue son enfant, mais les avorteurs aussi, ceux qui font des pressions pour que les femmes se fassent avorter aussi, les légilateurs aussi, les manipulateurs des consciences aussi, ceux qui ne dialoguent pas avec les femmes en détresse et ne les aident pas moralement et concrètement à garder leur enfant aussi…HELAS !

    • corentin

      C’est pour cette raison que l’Eglise distingue l’acte de la personne. Et l’avortement est un acte mortifère. On peut trouver des excuses aux femmes coincées par leur situation difficile. On peut trouver des excuses aux militants pro-vie en raison de l’idéologie qui les a abrutis (au sens étymologique du terme), et même du législateur qui ne sait pas comment résoudre un problème social sans en déclencher un autre.
      Il n’en demeure pas moins vrai que l’acte d’avorter est un crime.

      Toute proportion gardée, cela me fait penser aux enfants qui pleurent en se lamentant après leur bêtise « j’ai pas fait exprès!! »… ils n’ont pas fait attention non plus. Ce n’est pas parce que le meurtre d’un nouveau-né soulage la vie d’une femme en détresse qui aurait eu du mal à l’accueillir et à l’assumer, que ce n’est plus un meurtre. Peut-être que les auteurs d’avortement ne le font pas exprès dans le sens où ils ne réfléchissent pas à cet aspect du problème (étant obnubilés par l’état de la mère, ou de la famille), mais ils ne font pas attention non plus. Leur réflexion est limitée en somme.

  2. Geneviève

    De tels propos fortement catholiques tenus par celui qui s’est magnifiquement configuré en la Personne du Seigneur dans l’extraordinaire film « La Passion du Christ » de Mel Gibson (je garderai toujours le regret profond de ne pas avoir soutenu ce chef-d’oeuvre avec plus de force et de convictions…) coulent de source naturellement avec ses convictions et sa foi !

  3. Charles ED Durand

    Tu ne tueras point. Ce n’est pas un pronom multiple il cerne la personne qui décide et aussi le médecin qui commet l’acte qui donne la mort. On trouvera toujours des circonstances à faire pleurer. Oui, il y a des violes, des aggressions sexuelles. Des religieuses en Afrique ont donné naissance à des enfants. Elles ne se sont pas fait avorter. L’ex rutilante BB en a fait brailler beaucoup pour sauver des bébé phoques. Sur la côte attlantique pénurie de morues car on a interdit en Europe la vente de fourures.
    Je comprends mal certaines sensibilités…On banalise l’avortement on va même l’expliquer mais on ne dit pas que l’on déresponsabilise la mère. On ne lui offre pas d’alternative comme l’adoption. Simone Veil a dit qu’elle ne pensait pas que la loi sur l’avortement aurait provoqué une telle hécatombe. Elle regrettait certains arguments avancés comme les aiguilles à tricoter. Oui, il faut accompagner et il y en a beaucoup. Il suffit de s’informer auprès de religieuses, de prêtres ou des Pro vie. Les ressources morales et psychologiques sont actives et efficaces car il y a de l’Amour dans l’air. Ce n’est pas de planing familial dont les femmes ont besoin c’est d’être soutenue en tant que femme. Non elles ne sont pas des hommes. Qu’importe ce qu’en a dit Simone de Beauvoir.

  4. dominique de Lafforest

    bien sûr! Mère térésa le répétait: vous réclamez la paix? Vous n’aurez pas la paix tant que vous pousserez des femmes à tuer le fruit de leurs entrailles » Et les hommes? N’ont-ils pas autant de responsabilités dans cet effroyable holocauste silencieux qui fait pleurer à notre Père des larmes de sang?

  5. Pingback: Osservatore Vaticano » Blog Archive » L’avortement plus grande tare de l’Occident

  6. bien sûr! Mère térésa le répétait: vous réclamez la paix? Vous n’aurez pas la paix tant que vous pousserez des femmes à tuer le fruit de leurs entrailles » Et les hommes? N’ont-ils pas autant de responsabilités dans cet effroyable holocauste silencieux qui fait pleurer à notre Père des larmes de sang?

  7. j'aime la vie

    Bonjour à tous
    J’adore Jim Caviezel c’est un excellent acteur qui mets tout son coeur et son talent dans les divers roles qu’il interprète
    de plus il est magnifique ! cela dit je ne partage pas l’idée qu’une femme qui se fait violée n’est pas le choix juste après de décidée de se libérer de l’acte atroce qu’elle vient de subir je pense aussi aux bébés qui naissent dans un monde violent, qui sont maltraités, mal nourris, la preuve c’est que pour en sauver certains la solution est l’adoption parce que soit ils sont orphelins ou autres situations pour lesquels ces enfants ne seront jamais adoptés et ne connaitrons que la souffrance la violence ect… Alors biensur je dit bravo à Jim Caviezel et à tous ceux qui ont fait le choix de sauver des enfants c’est très bien mais !!! a t’on bien réfléchi au sujet ? C’est à dire donnons nous les moyens à ces femmes de pouvoir garder leur enfant qu’elles puissent les nourrir leur apporter un toit et de l’amour Je vois beaucoup de femmes qui se résignent à laisser quelqu »un d’autre s’occuper de leurs enfants car elles n’en ont pas les moyens Alors je dit que l’Avortement est une alternative pour des cas dramatiques nous sommes dans un monde ou il y a beaucoup de souffrance de pauvreté de violations ect… Evitons d’aggraver tout cela. Les ressources que nous possèdons sur terre pourraient être partagées entre tous mais nous n’en sommes pas la C’est dommage ! Je jour ou tout le monde aura un toit de quoi manger et du respect les uns envers les autres alors personne n’aura besoin d’avorter !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *