Pour l’archevêque Chaput, les militants pro-vie doivent être prêts à « devenir des martyrs »

Download PDF

Ce sont des paroles très fortes, terribles, même. Mais l’Évangile en est plein, car la Parole de Dieu n’est pas un robinet d’eau de rose tiède…
Le 25 février dernier, Mgr Charles Chaput, archevêque de Denver (Colorado) s’adressait à des laïcs pro-vie du diocèse de Fargo (Dakota du Nord) et les mettait en garde qu’ils devraient « devenir des martyrs » au nom de la construction d’une culture de vie : « Je n’ai jamais dit que ce serait simple. Je n’ai jamais dit que ce serait facile. Soyez donc prêts à en payer le prix ».
L’archevêque a d’abord rappelé aux militants pro-vie présents qu’il fallait résister à l’opinion selon laquelle la religion n’avait pas sa place dans le débat public, parce que

  • « le vrai pluralisme exige vraiment que les gens de différentes fois expriment avec énergie leurs croyances dans le débat public (…) Si nous ne nous sentons pas à l’aise en tant que chrétiens dans le débat public, alors nous avons déjà perdu la guerre (…) Dans l’Amérique d’aujourd’hui, nous pourrions ne jamais être sollicités à verser notre sang pour témoigner de notre foi. Mais nous constatons vraiment le caractère assassin, le dénigrement et les mensonges qui sont utilisés contre les bonnes personnes chaque jour dans les médias. Et nous devons être prêts à payer le prix. Rien, pas même notre bonne réputation ne devrait nous empêcher de faire ce que nous savons être juste (…) Souvenez-vous que notre but ultime est de renouveler la culture pas de conquérir le pouvoir. La culture, c’est tout. La culture, c’est notre “écologie humaine”. Gagner de l’influence politique a une valeur évidente et importante à court terme. Mais ce n’est pas le tout final auquel aspirent les pro-vie. Seuls les saints ont changé le monde. Et c’est là  où réside notre ultime victoire. Si nous changeons une fois un cœur, en même temps que nous sauvons une fois une vie à naître, alors le jour viendra où nous n’aurons plus à nous préoccuper de sauver les bébés, parce qu’ils seront environnés par une culture d’amour et d’accueil. Votre rôle, votre foi et votre dévouement au caractère sacré de la personne humaine sont importants. Votre engagement pour la vie humaine est important pour l’éternité. »

Chapeau !

10 comments

  1. Arthuis

    Est-il donc si sûr ce Mgr Charles Chaput, que l’opinion qui ressort de son cerveau est meilleure, plus élaborée plus juste que celle d’autrui ? Quelle arrogance, quel mépris objectif des ses congénères humains.

  2. soha

    (message interrompu)
    Si »notre tout » c’est la culture , le pluralisme et le débat public, j’aurais lieux fait de rentrer en loge que de me donner à Jésus christ .
    Les va-t-en guerre (après des décennies de pacifisme ,d’angélisme et d’irénisme) sont de curieux personnages, mitigés et apparemment radicaux…
    encore un qui, comme l’Ecole de Franckfort (germanique comme Rahner et Ratzinger), les romantiques et les autres crachent sur le « pouvoir »!
    Facile de se refuser au pouvoir quand on l’a volontairement perdu !(et les a^mes fragiles qu’on protégeait par les concordats et les « religions d’Etat), elles aussi perdues , mais pour les constructivistes de la néo-culture, ce n’est pas grave, tout le monde va au paradis ! D’ailleurs ils veulent bien la vie pour les embryons, mais pas pour les corps intermédiaires, pas pour la masse des écoles, pas pour les nations, pas pour notre civilisation, pas pour la tradition, pas pour la pensée etc etc …
    En tout cas, ce « pasteur » me confirme ce que je craignais : l’Eglise nous fera martyrs des idéaux de nos ennemis( le pluralisme, le débat la « culture de vie » mais pas de la Foi en Jésus-Christ !

    Prions,Prions Dieu, notre seul Tout!

  3. Charles ED Durand

    Je n’ai pas l’habitude de réagir à un con génère qui ne sait quel argument aporter pour disputer sur ce qu’annonce et avance Mgr Chaput. Oui, c’est une lutte menée par amour contre la culture de la mort et la promotion et l’avènement de la culture de la VIE. Ce n’est pas la conquête du pouvoir politique. Tel ne fut pas son propos, mais d’avertir les chrétiens qu’il doivent être prêts à devenir martyrs pour la défense de la cuture de la VIE. Il a également fustigé l’adversaire qui osait lui interdire le droit de parole dans la CITÉ. En tant que croyant, le chrétien a le devoir de s’exprimer avec énergie et de combattre la culture de la Mort. Le pluralisme justement exige que les croyants participent et défendent les plus vulnérables et fragiles de nos frères et soeurs dont la vie est menacée. C’est l’intolérance agressive des Pro choice, féministes dogmatiques communautaristes  »gender » et autres négationistes qui réclament ce pouvoir politque. Ils veulent soumettre le peuple à leurs seuls ukases. Ils veulent le pouvoir, nous ne réclamons que le droit de vivre des plus vulnérables et fragiles. Notre lutte défendre ce que Dieu a créé et qu’Il aime. L’amour contre la haine. Donner notre vie, oui s’il le faut, au nom de l’Amour.

  4. Geneviève

    Tous ces commentaires sont vraiment désolants ! Ce Prélat a parfaitement raison ! Tout catholique doit mettre son courage, son énergie, sa plume (s’il est journaliste : c’est un devoir impératif !) au service de la culture de vie sans craindre les critiques, les insultes, les quolibets ou autres en défendant ceux qui en font leur fer de lance !… Benoît XVI ne cesse de nous y encourager fortement !

  5. Michèle

    Monseigneur Chaput est le dépositaire de la Bonne Nouvelle , en charge de l’annoncer urbi et orbi ; il ne s’agit pas là de ses opinions sur la culture .Voilà un pasteur courageux, fidèle à sa mission, et humble ( comment peut-on voir de l’arrogance dans ses propos ?! ),comme on aimerait en voir davantage .

  6. Ruth O.Patenaude

    Les paroles de Mgr Chaput coulent de Source. De l’Évangile. « Vous n’êtes pas plus que le Maître… Ils vous haïront, vous persécuteront… vous tueront… Celui qui voudra conserver sa vie la perdra, celui donnera sa vie la gardera… » Oui, ce sont des paroles très fortes, terribles que celles de Mgr Chaput, l’apôtre et le prophète….

  7. klenik

    les paroles de Monseigneur Chaput font peur a certains, car elles sont VRAIES.
    Nous resisterons, au-dessus de la melee des ‘tiedes’, quelqu’en soit le prix.
    ce 21eme siecle sera riche de Martyrs, et nous serions fiers d’en etre, a LA GLOIRE DE DIEU !
    Etre ‘arrogant’ pour JESUS CHRIST, quel beau compliment.

  8. Pingback: Promenade sur la toile (week-end des 5 et 6 mars 2011) -E-deo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *