tunique-argenteuil_article_large

Succès de l’ostension de la Sainte Tunique d’Argenteuil

Download PDF

12992232_10154005366367457_1197379053_n12968689_10154005366382457_1353819748_n

L’ostension de la Sainte Tunique d’Argenteuil (95) a été un grand succès. Il faut bien sûr l’attribuer aux autorités ecclésiastiques, dont le recteur de la basilique, l’abbé Guy-Emmanuel Cariot, pleinement impliqué dans cet événement et présent sur les lieux. Les fidèles étaient nombreux. Le nombre de pèlerins a rapidement augmenté: on en totalisait 100 000 le 5 avril, puis 150 000 le 8 avril 2016. On attend au total 200 000 pèlerins, ce qui permettrait alors de dépasser le chiffre de 150 000 annoncé avant l’ouverture de l’ostension. Certes, les samedi et dimanche, les files d’attente étaient longues, mais on a noté une présence également conséquente en semaine. Le monde catholique s’est montré attentif à la Sainte Tunique, faisant preuve d’unité. Évêques et prêtres se sont succédé. On a vu différentes communautés religieuses se recueillir auprès de la Sainte Tunique. Plusieurs messes y ont été célébrées: une selon la forme extraordinaire du rit romain, une autre selon le rit chaldéen. Le sacrement de pénitence a même pu être mis à l’honneur. Des prêtres ont été heureux de confesser.

  12957375_10154005366352457_2107522543_n

L’ostension a attiré des fidèles de différents horizons, allant des jeunes aux plus âgés, des catholiques pratiquants aux simples curieux. Il y avait les fidèles des paroisses parisiennes et françaises, mais aussi de nombreux catholiques d’origine étrangère. L’ostension a aussi été le rendez-vous des humbles de coeur et des petites gens qui ne désemplissaient pas dans les foules qui entouraient la basilique. On a vu aussi de nombreux catholiques orientaux, voire des coptes ou des orthodoxes, dont certains évêques et prêtres étaient présents (voir la photo ci-dessus). Ainsi, pour les chrétiens d’Orient, la vénération de la Sainte Tunique a pu être un signe d’espérance dans un monde marqué par l’hostilité et la persécution. Elle a manifesté la présence du Christ malgré les souffrances. Pour l’Église de France, le succès de l’ostension reste un signe de vitalité, malgré la crise, une présence minoritaire et certaines polémiques (affaire Barbarin, etc.). Enfin, pour l’Église entière, c’est tout un signe prometteur, alors même qu’une nouvelle tempête semble s’ouvrir dans un contexte post-synodal controversé.

12988007_10154005366447457_1852408140_n 12987959_10154005366422457_1971193354_n 12965961_10154005366392457_215540536_n

Enfin, il faut aussi souligner la bienveillance des pouvoirs publics dans ce succès: elle n’est pas étrangère au succès de l’ostention en favorisant l’accueil des pèlerins. La mairie d’Argenteuil s’est impliquée et il faut noter, par exemple, le balisage de la gare d’Argenteuil à la basilique. En ces temps marqués par les attentats, la sécurité n’a pas posé de problèmes et les pèlerins n’ont pas été gênés. La coopération entre les bénévoles et la police s’est bien passée. La logistique « extérieure » a été significative. Elle témoigne du fait qu’une entente entre les autorités civiles et religieuses est parfaitement fructueuse. L’ostension de la Sainte Tunique était ainsi pleinement intégrée dans la vie d’Argenteuil (les photos ci-dessus).

Le dimanche 10 avril 2016, le cardinal Sarah célèbrera la messe à 11 h. À 17 h, aura lieu la clôture de l’ostension. La prochaine est prévue pour 2034.

4 comments

  1. Garmon

    Je regrette l’expression « affaire Barbarin ». Il s’agit d’une mise en cause injuste, persécutrice, du cardinal Barbarin.

    Dieu vous garde

    Garmon

  2. DDAB

    Hier, en effet les rues en méandres autour de la basilique ne désemplissaient pas. Un policier gradé disait à un de ses collègues  » mais cela ne s’arrête pas, cela ne s’arrête pas!’ Il fallait en effet attendre 2 heures avant d’entrer. J’ai eu la joie de retrouver le diocèse de Beauvais. Un des deux seuls diocèses ( l’autre étant celui de Créteil) à avoir organisé un pélerinage. Je n’oublierai ni l’homélie de Mgr Benoit-Gonnin, ni le temps qu’ont mis les prêtres à donner la communion à ceux qui la réclamaient à l’extérieur, ni surtout la magnifique image de la tunique en hauteur et entourée de chevaliers du Saint Sépulcre, pêtres et évêque sur les côtés du chœur et peuple en face. Une image du Royaume.
    La mairie d’Argenteuil est en effet à féliciter mais j’ai aussi rencontré beaucoup de gens venus individuellement qui déploraient que leur paroisse n’aie pas relayé l’annonce. Pour ma part, si j’étais venue plus tôt, j’aurais organisé un pélerinage nocturne.

  3. Et le cardinal Sarah, finalement cela ne le dérange pas que le pape arrache au Christ ses paroles comme on lui a arraché sa tunique il y a vingt siècles? Cela ne le dérange pas de voir ces mensonges au plus haut niveau de l’Eglise? Son encensement du pape actuel est honteux. Son devoir était de dénoncer l’imposture de celui qui prétend diriger l’Eglise en faisant un Evangile à sa sauce. Quelle déception! Quelle lâcheté de celui qui, il y a quelques mois encore, se disait défenseur de la vérité, et de Jean-Paul II. Y en aura-t-il un seul pour défendre le Christ et la vérité?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *