Students for Life affiche « complet » pour la Conférence nationale du 23 janvier prochain

Download PDF

Cela ne s’était encore jamais produit ! La prochaine Conférence nationale de l’association Students for Life of America (SLA) qui se tiendra le 23 janvier prochain dans les locaux
de la Catholic University of America, affiche déjà « complet ». Il y avait 778 places disponibles pour cette session d’une journée : elles ont toutes été retenues… Les organisateurs se
grattent déjà la tête pour trouver un endroit plus vaste à Washington capable de les accueillir en 2011.
Cette association estudiantine pro vie a été fondée en 1988 dans le but de former les étudiants des campus américains à lutter contre l’abominable arrêt Roe vs. Wade. La Conférence
nationale se réunit chaque année à Washington le lendemain de la March for Life. Elle dispose aujourd’hui de 492 groupes d’étudiants pro vie sur autant de campus d’universités américaines,
et opère dans 43 États sur 50.
Kristan Hawkins (en photo aux côtés de David Bereit, le directeur national de 40 Days for Life) qui est la directrice exécutive de SLA (à noter que tous les
dirigeants de l’équipe SLA sont des femmes), tout en se félicitant du succès des réservations


pour la Conférence de cette année, n’est
pas vraiment surprise : c’est symptomatique de ce que les équipes de SLA « constatent sur les campus estudiantins depuis plusieurs mois (…) Les étudiants pro Vie sont fatigués des
habituelles vieilles politicailleries à Washington et sur leurs campus. Il sont mobilisés comme jamais pour apporter des solutions locales aux femmes qui affrontent des grossesses non désirées,
et se dressent co
ntre la politique de culture de mort que mènent le Congrès et l’actuelle
administration présidentielle. »

La Conférence de cette année abordera deux thèmes : « Apprenez quels sont vos droits sur un campus » et « Comment l’avortement affecte les femmes et les hommes réels ».
Ci-dessous quelques photos de ces groupes d’étudiants SLA (Auburn University, University of Mary Washington, St. Louis University et Central Michigan
University
). Pour les ronchons français, de quoi les réconcilier, j’espère !, avec la jeunesse américaine !

Sources : Catholic News Agency et Students for Life of America