img_8266peta

Synode romain sur la famille: « on perçoit encore l’odeur de ces “ fumées de Satan ” dans certains paragraphes de l’Instrumentum laboris » (Mgr Tomasz Peta)

Download PDF

Après l’intervention du cardinal Sarah, il y a d’autres interventions synodales notables qui dénoncent les actuelles prévarications à l’égard de la famille et de l’enseignement constant de l’Église. À ce titre, nous retenons et relayons celle de Mgr Tomasz Peta, archevêque d’Astana (Kazakhstan), prononcée le 10 octobre 2015. Mgr Peta fait référence aux fameuses paroles de Paul VI, dites en 1972 : « par quelque fissure, les fumées de Satan sont entrées dans le temple de Dieu. » Nous reproduisons l’intervention de l’évêque telle qu’elle a été traduite par Jeanne Smits. Qu’elle en soit remerciée !

Le bienheureux Paul VI a dit en 1972 :

“Par quelque fissure, les fumées de Satan sont entrées dans le temple de Dieu.”

Je suis convaincu que c’étaient là des paroles prophétiques du saint pape, l’auteur d’Humanæ vitæ. Au moment du synode l’an dernier, “les fumées de Satan” tentaient d’entrer dans l’Aula Paul VI.

Explication :

  1. La proposition de permettre l’accès à la sainte communion aux divorcés vivant au sein d’une nouvelle union civile.
  2. L’affirmation selon laquelle la cohabitation est une union qui peut avoir en elle-même certaines valeurs.
  3. Le plaidoyer pour l’homosexualité en tant que chose soi-disant normale.

Certains pères synodaux n’ont pas correctement compris l’appel du pape François à la discussion ouverte et ont commencé à mettre en avant des idées qui contredisent la Tradition bi-millénaire de l’Église, enracinée dans la Parole éternelle de Dieu. Hélas, on perçoit encore l’odeur de ces « fumées de Satan » dans certains paragraphes de l’Instrumentum laboris ainsi que dans les interventions de certains pères synodaux cette année.

À mon sens, la tâche principale du synode consiste à recentrer l’attention de nouveau sur l’Évangile de la famille, et cela veut dire : sur l’enseignement de Notre Sauveur. Il n’a pas le droit de détruire les fondations – de détruire le roc.

Que le Saint-Esprit, qui l’emporte toujours dans l’Église, nous éclaire tous dans la recherche du vrai bien, pour les familles et pour le monde.

Marie, Mère de l’Église, priez pour nous !

+ Tomasz Peta
Archevêque d’Astana (Kazakhstan)

15 comments

  1. Les fumées de Satan sont bien entrées dans le sein de l’église primaire, c’est-à-dire, dès le début du christianisme. Si seulement nous avions suivi l’Enseignement de Notre Seigneur Jésus-Christ qui a prononcé cette instruction sévère entre toutes : « Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; Je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir. » Alors, messieurs de la curie, observez ces Lois ! Et vous aurez un peuple saint ! Comprenne qui pourra.

  2. toto

    Ils ont de la chance les « Astanois » d’avoir Mgr Peta et Mgr Schneider dans leur diocèse. Dommage que le climat soit glacial, je m’y serais volontiers expatrié comme réfugié politique. Je ne me sens plus en sécurité dans la dictature hollandique…

  3. Jean-Christophe

    Et Jésus a dit
    Comme le Père qui est vivant m’a envoyé et que je vis par le Père celui qui me mange lui aussi vivra par moi
    In Jean 6
    Pour le divorcé remarié qui va à l’Eucharistie il sera confronté tôt ou tard à un grand écart spirituel insupportable entre son amour pour le Christ et son état contraire au souhait du Seigneur
    Que faire ?
    Moi je ne sais pas mais au Seigneur la réponse
    Autre question
    Si le mariage est indissoluble pourquoi l’Église permet elle le remariage des veufs ou veuves ?
    Au ciel sera t on bigame?
    Car la deuxième femme peut ne pas plaire à la première et que le fait d’être comme un ange ne résout pas à mes yeux ce dilemme !

  4. joëlle

    c’est maintenant qu’on s’aperçois que des évêques sont plutôt du côté de ce crétin de Satan il sont changer de maître et font croire qu’ils ( les évêques et prêtres ) suivent le Christ comme maître mais ils suivent le mauvais !!! des femmes et hommes qui ce mette ensemble sans ce marier , ni mêmes cette mode de familles recomposer , et les homos , ce n’est pas suivre l’évangile , n’oublions pas les parents de Thérèse de Lisieux qui vivais suivant l’évangile , c’est d’ ailleurs pour tout cela que ce dimanche ils seront canoniser comme Saints !!! un exemple !!!
    ça dégoute de voir ses évêques et prêtres qui sont du très mauvais côté !!!

  5. Pauvre pécheur que je suis

    Premièrement, je dis merci à ce cardinal dont le but est certainement d’éviter nos égarements…

    Il n’y a rien de nouveau que la fumée de Satan a toujours été dans l’Église même lors de l’institution de l’Eucharistie par le Christ lui-même…

    1. La proposition de permettre l’accès à la sainte communion aux divorcés vivant au sein d’une nouvelle union civile.

    Pour la communion, je ne crois pas que les pères de l’Église cherchent à donner la sainte Communion telle qu’une machine distributrice et frivole. Il faut savoir reconnaître nos propres erreurs (et aussi par nos meneurs) tout en cherchant une saine justice pour tous… Quand un religieux abusait des enfants, l’un des pires péchés au dire du Christ, il recevait la communion… Il ne faut pas avoir peur de reconnaître nos propres faiblesses et de ne pas s’installer en haut d’une tour inaccessible pour les pauvres pécheurs que nous sommes… Nous risquons plus une Église de musée comme elle semble vouloir le devenir aujourd’hui…

    2. L’affirmation selon laquelle la cohabitation est une union qui peut avoir en elle-même certaines valeurs.

    Il s’agit plus de trouver une possibilité de pardon devant des situations un peu plus particulières, un pauvre exemple comme un divorcé ayant eu des enfants avec différentes épouses. Peut-on faire un effort supplémentaire de la part des membres de notre Église pour vivre dignement un rapprochement comme pouvoir enseigner le Christ à ces enfants? C’est vrai que pour être pardonné, il faut avoir le regret de nos péchés et l’un ne va pas sans l’autre…

    3. Le plaidoyer pour l’homosexualité en tant que chose soi-disant normale.

    Ici, malheureusement pour cette option, l’homosexualité demeure une maladie spirituelle et charnelle… Je crois que c’est encore plus grave que le divorcé en regard de tous les enfants…

    Prions l’Esprit Saint, la Vierge Marie et son très chaste époux d’éclairer les pères du Synode dans une solution pour tous par le chapelet, confession et communion + + +

  6. joëlle

    l’église c’est que sait une maladie mais elle à peur de le dire à causse de ce monde pourrie !!!
    il faut quelle mette les points sur les i , c’est pas ce monde qui suis ce crétin de Satan qui va nous dicter notre conduite , et l’église surtout non !!! non !!!
    et faut bien dire la vérité à ce monde de fou !!!

  7. DUFIT THIERRY

    Oui les fumées de Satan ont pénétré dans l’Eglise comme le constatait Paul VI en 1972.
    Mais malheureusement le pape Paul VI lui même avait largement contribué à laisser entrer ces fumées de Satan avec le concile Vatican II et sa redoutable devise: liberté religieuse, collégialité œcuménisme.
    Les fumées de Satan se sont répandues comme une trainée de poudre dans l’Eglise grâce à ces trois hérésies.
    Mais Paul VI dans son incohérence de libéral qu’il était, reconnaissait les conséquences de ces hérésies sans remonter aux causes.
    En 1972 le sinistre franc-maçon Bugnini avait déjà imposé sa Messe protestantisée.
    Maintenant les modernistes -cardinaux Marx, Kasper- n’ont plus à se gêner. Ils ne font que continuer le travail de démolition entrepris il y a 50 ans par les cardinaux Suenens, Bea, Alfrink etc…
    Notre Dame qui avez vaincu les hérésies priez pour nous.

  8. Gustave Wembo

    L’homosexualite chose normale!!!!! a ce que je sache, normale c’est d’etre dans les normes. mais au commencement, il n’en etait pas ainsi! Dieu crea l’homme et la femme. ca c’est ce qui est dans les normes. tout ce qu’ on y ajoute vient du malin. nous refusons et nous resistons de glisser. Avec Jesus nous ne serons jamais vaincu. nous devons resister au diable et il ira loin de nous. Prions le seigneur.

  9. BOMMIER

    Quand on y regarde d’un peu plus près, on voit bien que toute cette réglementation, ces permissions, ces autorisations mais aussi ces interdits de la vie morale et sexuelle ne sont pas une contrainte …. vaine !!!! Mais la source d’une joie, d’une libération. Que veut-on?????

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *