civitas

Une précision sur les rapports entre la Fraternité Saint-Pie X et Civitas

Download PDF

La récente intervention d’un proche de la Fraternité Saint-Pie X, bon connaisseur du « milieu », nous donne un aperçu des relations entre cette dernière et Civitas.

 

Nul besoin d’être grand clerc pour se rendre compte que la hiérarchie de la Fraternité a nettement pris ses distances d’avec l’organisation de Civitas dont les activités ne sont plus relayées sur les sites de district et de la Maison Générale. Au dernier rassemblement dans les rues de Paris, il n’y avait plus aucun prêtre. Il n’y a là aucune révélation puisque même Libération a remarqué cette absence, de même que le virage soralien. Les photos ont en revanche montré des drapeaux à croix celtique et ceux des chevaliers teutoniques, indiquant clairement que la prudence des prêtres avait été plutôt salutaire.

Civitas avait pour objectif initial d’engager les laïcs catholiques dans la cité. Ce n’est que par une fâcheuse confusion des sphères temporelle et spirituelle qu’une action est maintenant lancée pour faire du militantisme ecclésial en introduisant les modes activistes (manifestations, syndicats) dans le domaine religieux. La Nonciature apostolique n’est pas une représentation comme une autre. Ce n’est pas l’ambassade d’Allemagne ou l’ambassade de Turquie. Combien même y a-t-il de graves problèmes à Rome, la hiérarchie de l’Église reste de constitution divine et le pape n’est pas un personnage qu’on peut interpeller depuis la rue ou contre lequel on peut ricaner, à moins de prouver, mais cela sera difficile, qu’une manifestation est une démarche « filiale ».

Qu’est-ce que savent les organisateurs de la pensée du nonce ? Ce dernier vient de loger, pas plus tard que cette nuit, le cardinal Burke (quelle étonnante confrontation si à sa sortie celui-ci avait fait face aux slogans de Civitas) ? Le fait que Media Presse Info, l’organe de presse de l’association, publie ces derniers jours une caricature indigne du pape (qu’on pourrait placer dans la Lanterne à l’époque du Petit Père Combes) ne peut que rendre très dubitatif sur la démarche bienveillante et filiale de ces trois manifestations. Il laisse plutôt transparaître un réel manque de sérieux.

9 comments

  1. Françoise

    J’ai plusieurs fois été choquée par certaines caricatures de Media Presse Info (y compris du pape) et certains articles (exemple : Interview d’Omar El Béchir, le dictateur soudanais qui a du sang sur les mains – mais il est loin d’être le seul – un persécuteur de chrétiens notoire au Soudan qui fait l’objet d’un mandat d’arrêt international pour crimes contre l’humanité : des centaines de milliers de victimes au Darfour depuis février 2003, des enlèvements de chrétiens par les cavaliers musulmans Janjaweeds qui les réduisent en esclavage, etc.). Dommage, car d’autres articles sont excellents.

  2. Maurice

    N’y a-t-il pas mieux à faire de s’écharper sur des détails ?
    N’est-ce pas faire le jeu de Rome que d’avoir un tel comportement ? Ils doivent bien sourire à la Curie romaine de constater des comportements de cour de récréation.

  3. Puisse le  » sédévacantisme « , l’une des armes sataniques terrible de corruption des âmes, ne pas envahir le coeur des responsables de Civitas. Car en finalité ne serais-ce pas celles qu’ils faut réellement et résolument combattre, les idéologies des klébars du pouvoir politique temporel maçonnique qui y gagneraient ? Au sein de l’Église du Christ les divisions ne sont que productions sataniques, et combien nombreuses sont-elles !!!

    Certes l’exercice est périlleux, dès lors que l’ont s’adonne à combattre la forfaiture idéologique républicaine, et il faut avoir recours à une profonde prière pour ne pas se laisser détourner, tant l’ennemi est insidieux et habile.
    Personnellement je pense que faire  » le coup de poing  » devant l’Annonciature est totalement inapproprié, et folie.
    Par contre la MANIFESTATION silencieuse de nos Prières qui s’élèveront, depuis nos Églises, dès à présent vers la Sainte Famille de Nazareth pour le succès du synode sur la famille, qui s’achèvera fin de ce mois par le GRAND Pèlerinage SUMMORUM PONTIFICUM du 22 au 25 Octobre, seront exponentiellement plus profitables.

    In Domino.

  4. Raymond

    Si Civitas n’avait pas réagi à « Piss-Criss »ou la pièce de théâtre blasphématoire de Ribes ou lancé la première manif contre le « mariage homo »repris au vol par la Barjot qui a organisé sa manif comme par hasard le lendemain, où en serions nous aujourd’hui? Alors par pitié ne tirez pas sur les éclaireurs.

    • Jean-Marie Vaas
      Author

      Pas besoin de « centrisme clérical » pour constater que Civitas a perdu bien du crédit, y compris – pardon: surtout – auprès des responsables de la FSSPX.Le problème des « éclaireurs », comme Madame Barjot, est qu’ils s’éteignent ou partent en vrille… Dans les deux cas, c’est vérifiable.
      Bien des « lefebvristes » sont plus fermes que Riposte catholique sur l’effondrement de Civitas.
      Et, en raison de bien de messages injurieux de votre part, je n’hésite pas à le mettre à la poubelle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *