The Chapel Royal at Hampton Court Palace which has been in continuous use for over 450 years. The magnificant vaulted ceiling was installed by Henry VIII in 1535-6.  Credit: Historic Royal Palaces/newsteam.co.uk

Vêpres catholiques dans la chapelle d’Henri VIII

Download PDF

C’est le site de Radio Vatican qui l’annonce: des vêpres catholiques selon le rite latin seront célébrées le mardi 9 février 2016 à la chapelle de la résidence du roi Henri VIII (palais de Hampton Court situé non loin de Londres). Ces vêpres catholiques seront présidées par l’archevêque de Westminster, le cardinal Vincent Nichols. Elles s’inscriront dans un cadre oecuménique. En effet, l’évêque anglican de Londres – par ailleurs doyen de la chapelle de Sa Majesté -, Richard Chartres, prononcera le sermon. Cette célébration est une première depuis plus de 450 ans.

 

3 comments

  1. DUFIT THIERRY

    Oui mais cette célébration s’inscrit dans le cadre de l’œcuménisme délirant actuel car il faut rappeler que les ordinations anglicanes ne sont pas valides. Celui qui prétend être « évêque » de Londres n’est donc ni prêtre ni évêque. C’est un laïc.
    La seule chose à faire pour un catholique est de prier pour la conversion des anglicans à la SEULE Eglise fondée par Notre Seigneur : l’Eglise catholique.

    • Jean-Marie Vaas
      Author

      Evidemment, ce n’est que lato sensu que l’on peut qualifier l’évêque anglican de Londres d’évêque: mais en aucun cas, cela ne signifie que son ordination est valide. Même au 19ème siècle, dans la littérature catholique, on parlait d’évêque sans pour autant estimer que leur ordination était valide. Nous restons dans l’usage et la commodité linguistique. Quant à prier avec les frères séparés, ce n’est pas forcément le plus grave, et cela a même eu lieu avant Vatican II. Ce qui aurait été grave, c’est une concélébration avec des ministres de cultes séparés, qui plus est, non validement ordonnés. En revanche, il faiut s’interroger sur la fructuosité d’un oecuménisme perpétuel où l’on est ensemble pour constater que l’unité devient impossible, tout en continuant dans cette démarche… Ensemble pour être ensemble: on peut attendre longtemps ! Cet oecuménisme incessant, toujours flou, pose problème ecclésiologiquement.

  2. karr

    Une première dans la chapelle du roi Henri VIII depuis 450 ans,prions pour une véritable réconciliation entre catholiques et anglicans de bonne volonté et dans l’unité d’une même foi ,sans compromis au rabais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *