Jean-Marie Guénois et la dernière homélie de Benoît XVI

Download PDF

Nous fêtions aujourd’hui les saints Pierre et Paul, colonnes de l’Eglise romaine, et le Pape a prononcé une homélie à l’occasion du 60 e anniversaire de son ordination sacerdotale.
Le vaticaniste du « Figaro » Jean-Marie Guénois a écrit à ce sujet sur son blogue:

« Pour un prêtre, l’anniversaire de l’ordination sacerdotale est comme un anniversaire de mariage. Respectable. Et aujourd’hui, c’est une sorte de déclaration d’amour pour Dieu que ce pape ose faire publiquement.
On glorifie, à juste titre la mystique soufie ou bouddhiste et l’on regarde souvent avec dédain la mystique catholique, forcément dépassée, par nature has been. Prendre le temps de lire pourtant, et pourquoi pas, croyant ou non, de méditer, ce sens de Dieu que ce pape essaye de partager.
Il réfléchit à propos de deux images, celle de l’amitié avec Dieu – qui est un notion typiquement chrétienne car comment être ami de « l’Inconnaisable » ? – et celle du vin… Oui, du vin, comme « fruit de la vigne », méditation sur la lenteur de la vie et l’approfondissement qui l’accompagne, Ã travers les joies et les souffrances. »

Pour une fois qu’un journaliste français dit du bien et de la mystique chrétienne et du Pape, je suis heureux de le mentionner!

3 comments

  1. Ferrand Jean

    Où avez-vous vu ça, Mr Guénois, que la mystique chrétienne était dépassée ? C’est plutôt vous qui êtes : hesse bin, ayant été.

    Vous voyez, je comprends l’anglais même si je l’écris mal.

    Ce pape qui n’aurait pas dû être élu (titre de votre livre fameux) vous épate parfois.

  2. Melmiesse Gilberte

    peut-on être un saint chrétien sans etre mystique? tous les saints ont entretenu un rapport spirituel à Dieu. ne pas entretenir ce rapport c’est perdre la foi tot ou tard ; la religion devient une culture une identité de groupe qui s’affaiblira

  3. Ferrand Jean

    Réponse à Melmiesse Gilberte. Exactement. Très bien parlé. La mystique est essentielle. Jamais les monastères n’ont été si nécessaires. jamais les Jean de la Croix et les Grignion de Montfort n’ont été si nécessaires. C’est l’avenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *