colina

Jesus Colina, le fondateur de Zenit, a été remercié par les Légionnaires du Christ

Download PDF

Notre consoeur Jeanne Smits nous informe que

Jesus Colina, fondateur et directeur de l’agence d’informations Zenit, a démissionné à la demande du conseil de direction de l’agence qui applique la décision des Légionnaires du Christ qui en sont propriétaires. Les Légionnaires souhaitent lui donner une image qui leur soit davantage liée.

Zenit, fondée voici 14 ans, apporte un service remarquable: des informations en provenance de Rome non déformées par le prisme médiatique. Ces informations sont aujourd’hui offertes en sept langues, dont le français.
Il semble que Colina ait été une victime collatérale de l’effrayant scandale Maciel (le fondateur de cette très belle oeuvre que sont les Légionnaires du Christ menait une double vie, a eu au moins une femme et un enfant, et a abusé de certains séminaristes). Il explique ainsi:

« En réalité, je crois que cette décision est l’aboutissement d’une progressive perte de confiance mutuelle qui a commencé il y a quelques années déjà. La manière dont la Légion du Christ a occulté les informations sur le père Marcial Maciel, découvertes à compte-gouttes par la presse, conduit à ce la confiance en cette institution, de la part d’un directeur d’agence d’informations, en vienne à se fissurer. »


Et Jesus Colina dénonce (à juste titre) le fait que certains Légionnaires du Christ aient déclaré avoir eu connaissance de la double vie de leur fondateur plusieurs années avant son décès, et qu’il aient assisté à des messes où l’on le donnait publiquement en exemple devant des centaines de religieux, après son décès:

« Cela est particulièrement grave, car une chose est d’éviter le scandale en n’informant pas sur les crimes ou sur la double vie (mais il faudrait dire triple ou quadruple) du père Maciel, autre chose est de continuer à afficher ce mythe de sainteté dont la congrégation avait fait la promotion durant sa vie. »

 

Il est possible que le départ de Jesus Colina de Zenit répondent à plusieurs questions différentes. Mais je ne peux, en tout cas, que lui donner raison sur le caractère terrifiant de cette double vie et, plus encore, sur le mensonge de certains dirigeants de la congrégation.

2 comments

  1. btk

    je ressors cet article, qui peut etre une explication a ce ‘remerciement’

    http://www.famillechretienne.fr/agir/vie-de-l-eglise/le-cardinal-schonborn-accuse-lecardinal-sodano-davoir-minimise-lesaffaires-de-pedophilie_t11_s73_d56625.html

    Elles (les attaques du Cal Schonborn contre le Cal Sodano)révèlent aussi, selon certains, que le cardinal Ratzinger avait été empêché de mener la politique de « tolérance zéro » devant les actes pédophiles de membres du clergé

    Le cardinal Angelo Sodano a ainsi été montré du doigt au sujet de son éventuelle implication pour éviter, dans les années 2000, l’ouverture d’une enquête sur la double vie du fondateur des Légionnaires du Christ, particulièrement accusé d’abus sexuels.

    Pour l’heure, le cardinal Sodano n’a répondu à aucune de ces accusations.

  2. R. K. Linne

    La double vie du Père Maciel était fondée sur la tromperie, c’est-à-dire sur le mensonge. Si les Légionnaires a titre individuel font d’excellents prêtres, la Légion en tant qu’institution est hantée par le fantôme de Maciel; la Légion n’arrive pas à se regarder dans le miroir, à reconnaître qu’elle a attaqué bec et ongles tous ceux qui ont mis à jour les agissements de Maciel, à avouer que ses dirigeants étaient soit complices (ils savaient) soit incompétents (ils auraient dû prendre ces avertissements au sérieux). En un mot, la Légion vit un mensonge. Alors que sa spiritualité est fondée sur la cohérence de la personne, c’est non seulement désolant, c’est un reniement dont la chute du nombre de candidats en première année est le signe sûr. La Vérité vous rendra libre ; c’est dans ce verset que réside la clé de la survie de la Légion.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *