BXI ipad

Le Vatican veut contrôler ce qui est « .catholic »

Download PDF

L’Icann, l’organisme international qui gère les noms de domaine des sites internet a depuis plusieurs années en projet la commercialisation de suffixes à caractère religieux : .islam, .hindu et .catholic notamment.
En 2009, le Saint-Siège s’était élevé contre cette idée, attirant l’attention de l’organisme sur les « litiges graves » que pourrait provoquer cette décision. Le risque est grand en effet de voir l’attribution de tel ou tel suffixe déboucher sur des polémiques violentes entre communautés ou groupes adverses se disputant la légitimité de tel ou tel suffixe.

Aujourd’hui, constatant que l’Icann poursuivait dans cette politique – à motivations exclusivement commerciales – de multiplication des noms de domaine, le Vatican change de pied et choisit de s’assurer les droits sur toutes les adresses internet avec le suffixe « .catholic ».
Une décision annoncée sur Radio Vatican par Mgr Paul Tighe, secrétaire du Conseil pontifical pour les communications sociales, et qui devrait coûter plus de 500 000 euros au Saint-Siège.
Comme l’indique l’agence Apic, le Vatican a demandé la protection du nom « .catholic » non seulement pour les langues utilisant les caractères latin mais aussi pour les caractères arabes, chinois et cyrilliques.
La décision de l’Icann devrait intervenir d’ici un an mais, pour l’instant, le Vatican est le seul candidat à l’achat groupé.
de ce suffixe.

6 comments

  1. Anne Charlotte Lundi

    Faut-il comprendre que Riposte Catholique, par exemple, risquerait de plus pourvoir être « catholique  » selon l’avis du Vatican ?

  2. Igor

    C’est une très mauvaise idée il me semble de ce soumettre à cette mafia qu’est l’icann
    Le vatican a la chance de posséder déjà le .va Plus cours et très identifiable et pas spécialement anglais.
    Ce monsignor devrait plutôt proposer un sous domaine le co.va par exemple
    Comme ça il pourrait filtrer tout ce qui passe par ce sous domaine
    nous aurions un http://riposte-catholique.co.va tout simplement !

  3. JCM

    Il est effectivement indispensable de protéger le suffixe « .catholic » s’il voit le jour.
    En attendant le Vatican pourrait s’en prendre au nom de l’association non reconnue qui se dit « Conférence Catholique des Baptisés Francophone » et qui usurpe le nom de domaine « www;baptises.fr ».
    Je sais par l’un d’eux que les évêques français l’en remercieraient grandement.

  4. 500 K€… Certes… Mais on connaît peu de grossistes en noms de domaines en difficultés financières !
    C’est donc plutôt une bonne nouvelle pour la bonne parole et les finances du Vatican !

  5. CARON

    Ce serait à la justice civile d’interdire par une loi ces éventuelles utilisaions abusives.

    Il faut payer 500 000 € juste pour éviter que le suffixe  » .catholic « soit utilisé abusivement ! Argent qui provient des chrétiens et qui pourrait être utilisé à des oeuvres diverses.
    Et ces sociétés (ICANN, …) s’enrichissent sur le dos des chrétiens et continuent leur travail de sape.
    Pourriture de société libérale !

  6. aquinus

    C’est à la limite du racket cette affaire là. il suffit que l’icann libéralise complètement toutes les extensions obligeant toutes les grandes marques / groupes à racheter en masse leur propre nom !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *