Mgr Filoni, la communication pontificale, le livre du Pape, et l’affaire Williamson

Download PDF

Evoquant la responsabilité de la communication vaticane et notamment de l’Osservatore Romano dans les problèmes médiatiques liés au prétendu changement de doctrine sur le préservatif, je me suis un peu replongé dans mes notes des derniers mois relatifs à cette question de la communication vaticane.
Je note, en premier lieu, que Benoît XVI, dans son livre d’entretiens, reprend à son compte le curieux « argument » du RP Lombardi sur « l’affaire Williamson », selon lequel personne à Rome n’aurait consulté internet pour savoir qui était Mgr Williamson.
Cet « argument » me semble étrange pour bien des raisons. D’abord, je n’arrive pas à croire qu’au XXIe siècle, personne parmi les dizaines de collaborateurs du saint-siège n’ait songé à se renseigner. Ensuite, Benoît XVI lui-même connaît le dossier de la Fraternité St Pie X depuis au moins 20 ans et il est impossible que personne n’ait évoqué devant lui les dissensions au sein de cette Fraternité, et donc la personnalité de chacun des 4 évêques sacrés en 1988. Enfin, il me semble ahurissant qu’un « porte-parole » comme le RP Lombardi se défausse de cette façon: on n’a jamais vu, dans aucune organisation, la « communication externe » se « justifier » en disant que l’organisation concernée n’avait pas eu l’idée, le temps ou les compétences de faire une recherche aussi basique que de taper « Williamson » dans un moteur de recherches!
Et il me semble plus ahurissant encore que le Pape lui-même assume cette fable.
Je suis, personnellement, convaincu qu’il s’agit d’une fable – et que cette fable sert un secteur donné de la curie, qui n’est certes pas le secteur le plus proche du Pape. Il m’est en effet revenu aux oreilles qu’une enquête interne avait été diligentée au sein de la curie et que cette enquête avait permis d’apprendre que de très hauts prélats avaient été informés des « risques » présentés par Mgr Williamson. Selon mes informateurs, c’était le cas au moins de Mgr Filoni – qui est tout de même le n°2 ou 3 de la Secrétairerie d’Etat et n’est donc pas tout à fait n’importe qui (mais qui, par ailleurs, est également connu pour protéger tout ce que la curie compte d’anti-ratzinguériens).
Je crois, sans en avoir la certitude, que c’était également le cas du cardinal Re, alors préfet de la congrégation des évêques, et donc concerné au premier chef par cette question d’excommunication, puisque je rappelle que c’est lui qui a signé le décret du 22 janvier 2009 levant lesdites excommunications.
En tout cas, le fait que le nom de Mgr Filoni soit mentionné dans cette enquête est révélateur: la communication du Pape, qui en dernier ressort dépend de ce Mgr Filoni, est ainsi gérée par des personnes profondément hostiles à la stratégie du Pape… et ce sont les mêmes personnes qui, après avoir fait capoter les dossiers, attisent le fracas médiatiques.

4 comments

  1. abbé Guillaume

    « Et il me semble plus ahurissant encore que le Pape lui-même assume cette fable »
    Si je vous suis, vous affirmez, en soutenant que le Pape reprend à son compte une fable, que Benoît XVI a menti…

  2. Luc Warnotte

    Mgr Filoni est lamentable et pas par incompétence. C’est notoirement un des grands saboteurs de l’action du pape à la curie romaine. Quant on pense que l’art. 39 de Pastor Bonus décrit la Secrétairerie d’Etat comme « le dicastère de la Curie romaine qui est le plus proche du Souverain Pontife pour l’aider dans l’exercice de sa mission », ça laisse rêveur.

    M. Ganimara, vous n’ignorez pas que Mgr Filoni est celui qui a poussé Mgr Fisichella a écrire cet article ignoble sur l’affaire de Recife dans l’O.R.

    Le grand complice de Mgr Filoni, Mgr Caccia, a été expédié comme nonce à Beyrouth (Pourquoi pas Téhéran?… Mais avec le Hamas au Liban, Beyrouth est déjà un peu l’Iran). Reste Filoni, qui est à l’origine une créature du Cal Bertone. A méditer…

    M. Ganimara, vous savez sans doute aussi que c’est Mgr Filoni qui a écrit la « Note de la Secrétairerie d’Etat sur la levée de l’excommunication des évêques de
    la Fraternité Saint-Pierre et sur les déclarations négationnistes de
    Mgr Williamson ». Note du 4 février 2009, destinée à réduire à néant les effets de la levée des excommunications. Note publiée… dans l’O.R. du lendemain. Comme par hasard, on retrouve les mêmes.

    Mgr Filoni avait profité d’un voyage du Cal Bertone en Espagne pour faire publier cette note par son copain et complice Vian. Vous avez-dit larrons en foire? Evidemment, comme le Cal Bertone est sans cesse en voyage, les souris dansent. Et rien n’indique qu’il soit prêt à sévir contre Mgr Filoni, qui lui doit en grande partie sa carrière. Quel spectacle navrant!

  3. Luisa

    C`est aussi Mons. Filoni qui est à l`origine du sabotage du Summorum Pontificum, c`est depuis son bureau que sont parties les instructions en ce sens.
    Il est aussi le grand ami et protecteur du chemin néocathécuménal, il a soutenu le fondateur dans sa désobéissance à Benoît XVI qui avait prescrit les modifications du rituel crée par Kiko Arguello afin de le rendre conforme à la Liturgie catholique. Après une bataille, et une désobéissance, de deux ans ce rituel est fini dans le statut approuvé par le PCL, rédigé avec l`aide du juriste Filoni, sans les modifications voulues par le Pape, avec la seule concession de se lever pour la Communion au lieu de rester confortablement assis…
    Oui, cet homme a un très grand pouvoir, hélas.

  4. Comment un Homme de la Stature de Benoit XVI
    peût t’il se laisser Berné par un Entourage
    Immédiat, d’une Hypocrysie Saisissante. Le Secretaire d’Etat est Nul et Trop Souvent Absent, et par des Chefs de Dicastères, et Souvent leurs Adjoints.Que se passe t’il Au Palais Apostolique ou pourtant des Hommes de Grande Confiance comme Mgr Ganswein Secretaire privé Mets le St Père au Courant de bien des Choses qui se Trame Derrière son dos.
    Est t’il bien Informé? sur la Nommination des Evêques Anti Summorum Pontificum,Comme On le voit En France en ce Moment…..
    Les Nonces sont t’ils de Mèches Avec les Présidents des Conferences Episcopales pour
    avoir la Paix et Eviter les Conflits?
    La Grande Bonté et l’Humilité de ce Pontife
    en est t’elle la Cause?
    Pas Assez de Cardinaux Résidentiels ou de Curie partagent ses Opinions traditionelles.
    Beaucoup font semblant d’êtres ses Frêres et ses Conseilliers Sincères….
    En définitif ils attendent des « Jours Meilleurs ».
    Il est un Secret pour Personne que la France
    N’apprécie pas Benoit XVI, ses Propres Evêques pour la Plupart d’entres Eux le Supporte Difficillement,c’était déja le Cas
    avant son Election.
    Pourtant c’est le Pape qu’il Faut pour Redresser l’Eglise Universelle.
    Ses Conseils très Justes Concernant la Liturgie ne sont Pas ou Peu mis en Pratique Pourquoi….
    Tout un Réseau (Antis Raztignien)est à L’Oeuvre, Voila la Réalité et le plus Epouvantable c’est qu’il vient des Plus Hautes Instances Vaticanes…
    Que Dieu Protège BENOIT XVI en lui Donnant encore le Temps de Servir L’Eglise que lui à Confié JESUS CHRIST, Patience encore un peu Messieurs, cela viendra Forcement.Alors vous Pourrez Détruire à Vôtre Guise Notre Eglise Catholique, Apostolique ,et Romaine.
    Serge Clament.
    Ps Il est très possible que mon méssage
    soit mal Orthographié,cela m’est Egal,c’est Mon Histoire, elle ne vous regardent pas . Vous Aurez malgré tout bien Compris ce que je pense…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *