L’avenir de la Légion du Christ en débat

Download PDF

Je lis sur le site Chiesa de Sandro Magister une passionnante lettre d’un ancien Légionnaire du Christ, le RP Gill qui pose des questions sur l’avenir de la Légion, dont il est récemment sorti (manifestement sans amertume), à la fois avec beaucoup de charité et de lucidité. Cette lettre commence ainsi:

« Il y a un peu plus d’un an, j’ai décidé que je ne pouvais plus, en conscience, continuer à faire partie des Légionnaires du Christ et j’ai entrepris des démarches pour être incardiné dans le diocèse de New-York en tant que prêtre diocésain. Les révélations concernant la sordide double vie de l’homme qui avait créé la Légion du Christ, feu le P. Marcial Maciel, sont bien connues. Sa vie marquée par un comportement sexuel déviant, par de la corruption, par de mauvais traitements, par l’abus de la confiance de plusieurs papes, a fait naître de sérieux doutes quant au fait qu’un authentique charisme ait pu être transmis par un tel homme. Ces questions sont encore largement sans réponses à l’heure actuelle. Bien que le Saint-Siège ait fait un effort extraordinaire et impliqué un grand nombre de gens dans la réforme la Légion au cours des années à venir avec l’espoir de la sauver, un groupe d’enquêteurs du Vatican a parlé de Maciel comme d’un “homme dépourvu de sentiment religieux” et le Saint Père lui-même l’a qualifié de “faux prophète”. Il n’est pas exagéré de dire que Marcial Maciel a été, de loin, le personnage le plus méprisable de l’Église catholique au vingtième siècle et qu’il a fait plus de tort à la réputation de celle-ci et à sa mission d’évangélisation que n’importe quel autre dirigeant de l’Église pris individuellement.

Mais ce qui pesait sur moi encore plus que les scandales dont le P. Maciel s’était rendu coupable, c’est le fait que les actuels dirigeants de la Légion, une fois qu’ils en ont été informés, n’ont pas agi ou qu’ils ont agi d’une manière telle qu’ils ont constamment induit les Légionnaires en erreur. Ils ont cherché à maintenir une unité extérieure au détriment de la confiance, de l’honnêteté, des réformes nécessaires et de la transparence. À la suite des révélations à propos de Maciel, ils se sont systématiquement efforcés de nier et de minimiser les faits relatifs au P. Maciel, manifestant ainsi une attitude profondément troublante de paternalisme vis-à-vis de leurs propres religieux. C’était comme si les prêtres et religieux n’avaient pas eu le droit d’être informés d’affaires graves ayant un impact sur leur avenir, leur liberté et le don de leur vie à la Congrégation. J’en suis venu à admettre que ce type de comportement était le fruit d’une culture interne créée par le P. Maciel et extrêmement difficile à changer, même avec l’assistance du Saint-Siège. »

Et elle poursuit en posant plusieurs questions encore sans réponse (du moins sans réponse publique) mais déterminantes pour l’avenir.

6 comments

  1. jejomau

    Se ces prêtres partent dans les diocèses ce sera très bien : ils seront les moteurs de ces derniers ! Et l’avenir de l’Eglise. D’autant qu’il serait curieux qu’un Ordre religieux dans l’Eglise catholique n’ait pas pour fondateur un saint .. Pour la première fois de son histoire .

  2. Jean Ferrand

    Si je comprends bien, jejomeau, vous souhaitez la dissolution en tant que tels des Légionnaires du Christ. Les prêtres passeraient diocésains. Les oeuvres deviendraient autonomes, ou seraient dissoutes. C’est aussi mon sentiment personnel.

    Mais il semble que ce ne soit pas l’option de notre Saint-Père Benoît XVI. Nous devons respecter son jugement.

  3. Je ne connais pas du tout les Légionnaires du Christ.
    Mais manifestement, ils sont un grand mystère. Les beaux fruits qu’ils portent sont un témoignage de la toute puissance de Dieu, qui peut tirer de bons fruits d’un arbre pourri. Mystère de miséricorde et de puissance de Dieu pour notre époque.

  4. jejomau

    La décision de Benoît XVI sera certainement la bonne.
    En effet, avoir un patron d’Ordre religieux pervers et fornicateur… Mais cependant constater que cette Oeuvre n’a donné aucun de ces pédophiles dont on nous a tant rabbatus les oreilles, alors qu’en même temps les vocations ont été nombreuses et les séminaristes doctrinalement bien formées .. force notre admiration devant la Puissance de L’Esprit-Saint.
    Mais aujourd’hui ce même Esprit remet Son oeuvre entre les mains du Vicaire du Christ. Sa décision sera donc celle voulue par le Père depuis toute éternité concernant la Légion.

  5. PAUL DECHAMPS

    Je ne suis pas membre de la Légion ni de Regnum Christi, mais en tant qu’éducateur, j’ai pu approcher ces congrégations pendant près de deux ans et ai suivi le drame vécu par ses membres suite au comportement à la fois méprisable et pitoyable de leur fondateur.
    Je témoigne , avec ma petite expérience ( 55 ans d’enseignement ) de la sincérité de tous ceux que j’ai pu rencontrer et de leur souci, à travers l’enseignement, de prendre à bras le corps la rechristianisation de notre Occident loin de son baptême. Aussi je trouve les propos ici rapportés excessifs et manquant pour le moins de respect pour tous ceux qui malgré la situation difficile persévère dans leur vocation. De quel droit jeter ainsi la suspicion sur ces courageuses générosités ?

  6. PAUL DECHAMPS

    Je ne suis pas membre de la Légion ni de Regnum Christi, mais en tant qu’éducateur, j’ai pu approcher ces congrégations pendant près de deux ans et ai suivi le drame vécu par ses membres suite au comportement à la fois méprisable et pitoyable de leur fondateur.?Je témoigne , avec ma petite expérience ( 55 ans d’enseignement ) de la sincérité de tous ceux que j’ai pu rencontrer et de leur souci, à travers l’enseignement, de prendre à bras le corps la rechristianisation de notre Occident loin de son baptême. Aussi je trouve les propos ici rapportés excessifs et manquant pour le moins de respect pour tous ceux qui malgré la situation difficile persévèrent dans leur vocation. De quel droit jeter ainsi la suspicion sur ces courageuses générosités ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *