Un dirigeant de Caritas internationalis a-t-il financé la stérilisation des mères de familles nombreuses par les sandinistes?

Download PDF

L’affaire de la Caritas révèle des aspects bien troubles de la vie de l’Eglise au cours des dernières décennies.
Je lis sur le site Terrorisme pastoral un certain nombre d’informations effarantes sur le prédécesseur de Lesley Anne Knight, Duncan MacLaren.
Ce dernier, après avoir été attaché de presse d’un parti politique écossais, est devenu en 1983 chargé de l’éducation et de la promotion au sein de SCIAF (Scottish Catholic International Aid Fund), la Caritas écossaise. Il va en devenir le directeur en 1986 et, de 1999 à 2007, il fut secrétaire général de Caritas Internationalis.
Jusqu’ici, rien de particulier à dire, mais l’auteur ajoute ceci:

« En 1985, SCIAF a mis à disposition d’une unité de santé sandiniste des pilules contraceptives, des stérilets et des préservatifs ainsi que la possibilité de stérilisation dans des circonstances spéciales pour les familles nombreuses ! »

Si des lecteurs ont des moyens de confirmer ou d’infirmer cette terrifiante information, je leur serais reconnaissant de bien vouloir me le dire. Car, si elle est vraie, elle signifie qu’aucun secteur de la morale catholique, ni la morale conjugale, ni la morale politique, ne trouvait grâce aux yeux de l’un des plus importants dirigeants de la Caritas internationalis.
Affaire à suivre, donc…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *