Cinq « évêques » anglicans quittent l’Église d’Angleterre pour Rome

Download PDF

Sans commentaires de ma part, voici la traduction par mes soins d’un communiqué de ce jour (8 novembre) de cinq « évêques » de l’Église d’Angleterre qui en démissionnent pour rejoindre l’ordinariat catholique qui va se constituer vers la Pentecôte 2011.

« Comme nombre de ceux qui se situent dans la tradition catholique de l’anglicanisme, nous avons suivi le dialogue entre anglicans et catholiques, le processus de l’ARCIC [1], dans la prière et avec un grand désir. Nous avons été consternés, au cours des trente dernières années, de constater qu’anglicans et catholiques s’éloignaient les uns des autres sur des problèmes de l’heure, et, notamment, nous avons été bouleversés des développements en matière de foi et de discipline de l’anglicanisme qui, nous l’estimons, sont incompatibles avec la vocation historique de l’anglicanisme et la tradition de l’Église depuis deux mille ans.
La constitution apostolique Anglicanorum cœtibus donnée à Rome le 4 novembre 2009, constituait une réponse aux anglicans recherchant l’unité avec le Saint Siège. Avec les ordinariats, des structures canoniques sont constituées au travers desquelles nous apporteront notre expérience propre de disciples du Christ dans la pleine communion de l’Église catholique partout dans le monde et de tous les temps. C’est à la fois une réponse généreuse aux différentes démarches auprès du Saint Siège pour trouver de l’aide, et un instrument œcuménique audacieux et nouveau dans la recherche de l’unité des chrétiens, une unité pour laquelle le Christ à lui-même prié avant sa Passion et sa mort. C’est une unité, nous le croyons, qui n’est possible que dans la communion eucharistique avec le successeur de saint Pierre.
En tant qu’évêques, nous avons de manière impartiale pris soin de ceux qui ont partagé notre compréhension des choses comme de ceux qui ont adopté un autre point de vue. Nous sommes, toutefois, désormais arrivés au point où nous devons formellement affirmer notre position et inviter ceux qui la partage de nous rejoindre dans notre parcours. En conséquence, nous allons cesser sur-le-champ notre ministère épiscopal public, démissionner de nos responsabilités pastorales dans l’Église d’Angleterre à compter du 31 décembre 2010, et tâcher de rejoindre un ordinariat sitôt qu’il sera créé.
Nous demeurons très reconnaissants à tout ce que l’Église d’Angleterre a signifié pour nous et nous a apporté pendant ces années, et nous espérons pouvoir maintenir des relations étroites et chaleureuses, en priant et œuvrant ensemble pour l’avènement du Royaume de Dieu.
Nous sommes très reconnaissants pour le soutien que nous avons reçu dans ces temps difficiles de personnes si différentes : d’archevêques et d’évêques, de clercs et de laïcs, d’anglicans et de catholiques, de ceux qui partagent notre vision des choses comme de ceux qui les désapprouvent farouchement, de ceux qui nous ont encouragés à franchir ce pas comme de ceux qui nous ont vivement conseillés de ne pas le franchir. »

The Right Revd Andrew Burnham [évêque d’Ebbsfleet, suffragant de Cantorbéry]
The Right Revd Keith Newton [évêque de Richborough, suffragant de Cantorbéry]
The Right Revd John Broadhurst [évêque de Fulham, suffragant de Londres, président de Forward in Faith]
The Right Revd Edwin Barnes [évêque émérite de Richborough, président de The Church Union]
The Right Revd David Silk [évêque émérite de Ballarat, Australie]

1. Anglican-Roman Catholic International Commission (commission internationale anglicane-catholique) créée en 1970.

2 comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *