Le Pape menacé de mort

Download PDF

Le Pape avait demandé au Pakistan d’abolir sa monstrueuse loi anti-blasphème. La réplique n’a pas tardé: les députés pakistanais ont prétendu que Benoît XVI avait accusé tous les musulmans du monde (!)… et le vendredi 14 janvier, des milliers de Pakistanais défilaient en braillant:

« Si vous défiez le prophète, nous nous vengerons. Ça n’a pas d’importance qui le fait. »

En d’autres termes, ces braves gens – présentés comme des alliés parfaitement présentables pour l’Occident post-chrétien – appellent benoîtement, si je puis dire, à assassiner le pontife romain actuellement régnant…

1 comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *