Supplique à Benoît XVI à propos d’Assise

Download PDF

Le blogue du Mesni du Frère Maximilien-Marie reproduit la supplique de l’agence de presse Correspondance européenne à propos de la prochaine réunion d’Assise, dont voici quelques extraits:

« Très Saint-Père,
Nous sommes quelques catholiques très reconnaissants de l’œuvre accomplie par vous en tant que pasteur de l’Eglise universelle ces dernières années : reconnaissants pour votre grande estime pour la raison humaine, pour la concession du motu proprio Summorum Pontificum, pour votre relation fructueuse avec les Anglicans qui reviennent dans l’unité, et pour bien d’autres choses encore.
Nous prenons l’audace de vous écrire après avoir entendu, précisément pendant le massacre de chrétiens coptes, votre intention de convoquer à Assise, pour le mois d’octobre, un grand rassemblement interreligieux, 25 années après “Assise 1986?. […]
Nous nous souvenons tous des représentants de toutes les religions réunis dans une église catholique, l’église Sainte Marie des Anges, avec un rameau d’olivier à la main : comme pour signifier que la paix ne passe pas par le Christ mais, indistinctement, par tous les fondateurs d’un credo quel qu’il soit (Mahomet, Bouddha, Confucius, Kali, le Christ…). […]
Ceux qui écrivent ici ne contestent nullement le dialogue, avec chaque personne, quelle que soit sa religion. Nous vivons dans le monde et chaque jour nous parlons, discutons, aimons, même ceux qui ne sont pas chrétiens car ils peuvent être athées, dans le doute ou appartenir à d’autres religions. Mais cela ne nous empêche pas de croire que Dieu est venu sur la terre et s’est laissé tuer, pour nous enseigner justement le Chemin et la Vérité et pas seulement l’un des nombreux chemins et l’une des nombreuses croyances possibles. […]
Si tous prient “ensemble”, ont conclu beaucoup, alors toutes les religions sont “égales”, mais si c’est le cas, cela signifie qu’aucune d’elles n’est vraie. […]
À cette époque, vous, cardinal et préfet de la Congrégation de la Foi, avec le cardinal Giacomo Biffi, et avec plusieurs d’autres, avez été parmi ceux qui ont exprimé de sérieux doutes. Pour cette raison, dans les années suivantes, vous n’avez jamais participé aux répliques proposées chaque année par la Communauté de Sant’Egidio. […]
Vous avez enseigné ces dernières années, sans être toujours compris même par des catholiques, que le dialogue a lieu et peut avoir lieu, non pas entre les différentes théologies, mais entre les différentes cultures, et non pas entre les religions, mais entre les hommes, à la lumière de ce qui nous distingue tous : la raison humaine. […]
Très Saint-Père, nous croyons qu’avec un nouvel “Assise 1986”, aucun chrétien en terres d’Orient ne sera sauvé, ni en Chine communiste, ni en Corée du Nord ni au Pakistan ou en Irak… […]
En face de la persécution, il existe des voies politiques et diplomatiques, des dialogues personnels et d’Etat : c’est cette voie-là qu’il faut plutôt suivre, sans oublier Votre amour et Votre désir de paix pour tous les hommes. Mais cela doit se faire sans donner à ceux qui veulent semer la confusion et augmenter le relativisme religieux, antichambre de tous les relativismes, une occasion médiatique aussi appétissante que la réédition d’“Assise 1986”. »

Je n’ai pas l’autorité des signataires, mais j’avoue volontiers que je suis de ceux qui craignent, comme eu, qu’Assise III soit le triomphe, non pas de la paix, mais du syncrétisme. Et j’enrage d’autant plus à cette idée qu’effectivement, le cardinal Ratzinger, dès 1986, avait mis en garde contre les dangers d’une telle rencontre. En tout cas, je prie bien volontiers pour que l’appel du Pr de Mattei et de ses amis soit entendu et qu’au minimum, les interprétations relativistes soient écartées sans ambiguïté.

5 comments

  1. Jean-Claude Chevalier

    absurde… comment le Pape pourrait laisser croire que la Paix ne passe pas par Jésus mais plutôt par les hommes… on y voit dans cette lettre qu’un désaccord sur une telle rencontre qui est une bonne chose. Allons, faites comme le Christ, allez au large…

  2. Benoît

    Comment le Pape pourrait laisser croire que… ?
    .
    Il suffit pour cela hélas d’une seule photo montrant tous les « responsables religieux » assis cote-à-cote sur un parfait pied d’égalité. Sauf peut-etre pour celui qui signera au centre, seule signe d’une humble distinction.
    .

  3. Guy de la Croix

    Au large de Satan oui… Mr Chevalier…
    Il est urgent de proposer avec insistance à notre Pape Benoit XVI une chose bien plus simple et efficace et qui a fait ses preuves à l’encontre d’Assise 3 après les échecs fulgurants d’Assise 1 et 2 par J-P II on a pu mesurer le désastre que cela a engendré dans l’Eglis Catholique et surtout par la persécution diabolique que l’on constate à longueut de journée tous les jours des catholique du monde entier et l’invasion déferlande de l’islam en France et dans toute l’Europe…

    Cette proposition c’es une demande urgente faite solanellement par le Pape benoit XVI à tous les cardinaux , évêques , prêtres et catholiques pratiquants de prier le saint Rosaire pour arrêter cette déferlante persécution.
    Il suffit de vérifier l’histoire pour constater l’effet immédiat du rosaire prêché parle Pape Pie V et la victoire écrasante des catholiques sur les musulmans à Lépante , ensuite celles de belgrade et Vienne …

  4. Charles-Henri

    Pour ma part, je fais confiance au Saint Père, qui ne nous a jamais déçu sur ce genre de question capitale.

    Nous savons d’expérience (motu proprio, discours de Ratisbonne, etc…) qu’il n’est pas homme à se dérober face aux loups, et qu’au contraire, il a toujours su s’engager de façon particulièrement courageuse pour suivre le Christ et pour affirmer sans ambage sa foi catholique.

    Je gage devant vous qu’il ne nous décevra pas à Assise III, et qu’au contraire, nous découvrirons encore quelque chose qui nous ravira, sur l’articulation entre la foi et raison, comme aux Bernardins.

    Ayez confiance en notre Saint Père, et ne lui faites pas de procès d’intention à l’avance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *