Bataille de cardinaux à Rome autour de Caritas Internationalis

Download PDF

L’ordre du jour imaginé par les cadres dirigeants de Caritas Internationalis, à l’occasion de son assemblée annuelle à Rome, qui en marque le 60ème anniversaire, ne se déroule par selon le plan initial. Rome reprend la main, et une main qui sait être ferme.
Le slogan que l’organisation charitable à imaginé pour les quatre prochaines années et présenté en séance : « Une famille humaine, Zéro Pauvreté », a été chaleureusement approuvé, on le comprend, par le président de Caritas Internationalis, le cardinal Oscar Rodriguez Maradiaga, mais désapprouvé par le cardinal Robert Sarah, président du Conseil Pontifical Cor Unum qui gère toutes les initiatives charitables du Saint Siège et donc chapeaute Caritas Internationalis.

« Je pense qu’il serait sage de ne pas adopter de slogans irréalistes. J’ai des réticences à comprendre ce que signifie Zéro pauvreté, car le Christ nous a dit que nous aurions toujours des pauvres. Dès lors, quelle est la manière réaliste de combattre la pauvreté ? Mais il me semble difficile d’éradiquer totalement la pauvreté », a-t-il déclaré à Catholic News Agency (CNA).

Dans son allocution d’ouverture des travaux de Caritas Internationalis, le cardinal Sarah l’a “recadrée” devant ses trois cents délégués :

« Je pense qu’il est important que nous comprenions que nos organisations charitables se situent dans l’Église, et pas à côté d’Elle (…) Une Caritas qui ne serait pas une expression ecclésiale n’aurait aucun sens ni aucune raison d’être. L’Église ne peut pas être considérée comme un partenaire des organisations catholiques. Ce sont ces organisations qui participent à sa mission ».

Le cardinal Sarah a également insisté sur le fait que le travail Caritas Internationalis ne saurait être « purement philanthropique » mais qu’il nécessite « de rendre aux personnes humaines toute leur dignité d’enfants de Dieu. L’avenir de Caritas Internationalis « sera très brillant », annonce le cardinal, si elle suit « les indications données par le pape Benoît XVI dans Deus Caritas Est » et si elle « suit les pas de Jésus » en s’inspirant des enseignements des papes « depuis Pie XII [qui a institué Caritas Internationalis] et Jean-Paul II jusqu’à Benoît XVI ».

Sources: Source : Catholic News Agency (24 mai)
Life Site News

24 comments

  1. arnaud

    les courants, dans l’Eglise, varient. Tantôt le chaud, tantôt le froid. Le service des pauvres, lui, demeurera, en dépit des courants et de l’air du temps.
    Quand un cardinal explique que c’est utopie de vouloir faire disparaître la pauvreté parceque le Seigneur a dit : « les pauvres, vous les aurez toujours avec vous », cela me dit que le froid a gelé les intelligences et les coeurs.

  2. arnaud

    Avant la théologie, avant la philosophie, avant la liturgie, avant la morale chrétienne, avant le droit canon, avant la pastorale sacramentelle, avant la catéchèse, avant l’exégèse, avant tout est le service des pauvres : ils sont les premiers destinataires de l’Evangile, c’est à eux que Jésus est venu porter l’Evangile.
    Caritas internationalis et les Caritas nationales seront toujours en première ligne de l’évangélisation, devant la Curie romaine et les autres instances ecclésiales. Même sans croix autour du cou et sans bannière.
    L’Evangile trace sa route au milieu des pauvres.
    Ces débats sont des débats de nantis. Des hommes, des femmes, des enfants meurent de faim et il faudrait se soucier de savoir si on a bien collé l’étiquette « pain catholique » sur celui que nous allons donner.

  3. Il est tout à fait important et rassurant de savoir que le gouvernement de l’Eglise remette de l’ordre dans la Maison et qu’on sache sans difficultés identifier les organismes réellement catholiques; nous pensons surtout au CCFD France qui entretient une ambiguïté et dont les choix idéologiques demeurent aussi éloignés qu’à son origine… Il se fait complice de l’humanisme athée et appuie des options contraire à la loi morale naturelle et au droit moral naturel.
    Il reste pendant la réalité effective de l’attachement à l’Église et au Magistère de la fondation ABBE Pierre et la fondation Soeur Emmanuelle ; ces fondations sont-elles toujours catholiques?

  4. arnaud

    M. Pierre-Charles Aubrit Saint Pol, vos « choix idéologiques » colorent vos propos et vos jugements. Caritas, la fondation Abbé Pierre, la fondation Soeur Emmanuelle, le CCFD et tant d’autres qui oeuvrent au service des pauvres, sont ce que le Cardinal Casper nomme les « éclaireurs de l’Eglise » : non seulement leur appartenance à l’Eglise ne pose pas de question, mais ils sont son avant-garde : ils montrent la route. Maintenant, si cela vous scandalise que ces organismes « mangent avec des pécheurs », des athées, des pas comme vous, vous avez choisi votre parti…

  5. Benoît Lobet

    J’observe toutefois que le Cardinal Maradiaga a été réélu à la tête de Caritas, avec l’accord du Saint Siège. N’est-il pas escessif de parler de « bataille de cardinaux », et ne pourrait-on préférer le terme « échange »?? Pourquoi vouloir toujours radicaliser dans l’Eglise des débats qui sont absolument normaux?

  6. Guy de la Croix

    Serait on au début de l’éradication des socialo-communistes athés qui ont occupé le terrain depuis trop longtemps dans l’Eglise Catholique ?
    Il reste quelques attardés ringards d’une église démocratique qui a oublié le péché originel comme celui qui se fait complice de l’humanisme athée et appuie des options contraire à la loi morale naturelle et au droit moral naturel.

  7. Jean-Claude Chevalier

    Objectif Zéro pauvreté, c’est aussi l’objectif de Jésus… on sait qu’il y aura toujours des pauvres, celà veut dire que nous devons toujours poursuivre l’objectif Zéro pauvreté. Et si Jésus était là, il piquerait une crise dans les bureaux du FMI et des banquiers pour qu’ils créent et distribuent un argent libre de dettes et débarassé des intérêts. Objectif Pauvreté Zéro, si on commençait par créer l’argent avec Zéro intérêt…..

  8. jejomau

    On ne peut opposer « le service des pauvres » et « l’appareil ecclésiastique » .

    Pour tout un tas de raisons .

    La première, c’est qu’il s’agit de la même Eglise et marquer cette opposition, c’est manquer à la Charité dont la marque est l’Unité.

    La deuxième est très banale. Beaucoup d’évêques, de cardinaux et autres « Monsignores » de l’appareil ecclésiastique » furent d’abord et avant tout des prêtres « de la base » impliqués dans la vie des pauvres… Et par ailleurs, beaucoup de ceux qui sont aujourd’hui à « la base », deviendront plus tard, à leur tour … Des « Monsignores » !

    La troisième réside dans le fait tout simple que toute réussite, en particulier dans les actions concernant les pauvres et les déshérités, se situe dans l’obéissance à l’Eglise. Eglise qui n’est pas une technocratie désincarnée (comme on vient de le voir ci-dessus) mais qui, en outre, n’est pas une Institution quelconque IDENTIQUE à une autre . Elle est divine. L’Esprit-Saint souffle en elle. Les décisions prises au plus haut niveau sont également des désirs de Dieu…

    Il importe donc que toutes ces associations cessent leurs « ambiguïtés » et servent les pauvres comme le souhaite le Saint-Siège.. Je veux dire : dans les mêmes dispositions d’esprit.

    Souvenons-nous bien que Judas qui était le trésorier du groupe, fut scandalisé de voir une pauvre femme briser un flacon « de grand prix » pour répandre le parfum sur les pieds du Seigneur. Il fit remarquer alors qu’avec cet argent on aurait pu faire beaucoup  » pour les pauvres « …

    Je le demande ici : Pensez-vous que Judas était si interressé par les pauvres ?

  9. Pierre de Vacquerie

    Il est presque malsain d’encore soutenir le CCFD quand on en connaît toutes les dérives et les partis pris. Est-ce de l’idéologie que de critiquer ce sacro-saint establishment? A quoi sert, M. Arnaud, de regarder la paille dans l’oeil de votre voisin, si vous refusez de voir la poutre dans l’oeil du CCFD. Je vous conseille une visite sur ce blogue, remarquabelemtn deocumenté :

    http://terrorismepastoral.blog4ever.com/blog/index-345906.html

  10. arnaud

    Mais Monsieur de Vacquerie, avez-vous jamais soutenu le CCFD ? Pourquoi parlez-vous de cesser de le faire ? Depuis des décennies, les tenants des idéologies de droite s’excitent contre cette structure d’Eglise.
    « Il est important et rassurant de savoir que le gouvernement de l’Eglise remet de l’ordre… » Tout est dit dans cette petite phrase. Le CCFD ne travaille pas au maintient de l’ordre établi, bien au contraire : dans un monde d’injustice, il convient de mettre le désordre.
    D’un côté, il est de bon ton de donner au misérable un pain en précisant qu’il est béni ; de l’autre, on va lutter pour que le misérable ne le soit plus, même si le riche y laisse quelques plumes dorées. Bien sûr, c’est déplaisant, quand on habite au Chesnay, de voir la ruée des pauvres sur nos côtes et accueillis par des bénévoles qui les aident à vivre.
    Oui, vous serez de plus en plus dérangés et le désordre ne fera que s’accentuer, parce que trop de nos frères dans le monde vivent dans une misère que vous ne voulez pas voir.
    Priez pour que l’Eglise…maintienne bien l’ordre établi et que votre tranquilité ne soit pas perturbée ! Priez bien pour que le désordre monétaire ne touche pas nos portefeuilles ! Priez bien pour que chacun reste bien à sa place, chez lui !Priez bien
    pour que ce que par Tradition nous jugeons respectable, soit respecté! Priez bien pour que l’Eglise mette enfin au pas le CCFD, courroie de transmission des marxistes (Il en reste, ailleurs ?)

  11. jejomau

    Concernant le CCFD, il n’y a pas une Eglise de Droite contre l’Eglise du Christ aidant les affamés.

    Très exactement : il y a une église infiltrée par des marxistes (des esprits qui « sont intrinséquement pervers » et excommuniés radicalement .. Celà n’a rien à voir avec l’économie..) qui tente à tout prix de déformer le message du Christ dont Rome est dépositrice.

    Le CCFD, par ses prises de position pro-avortement (et en faveur de la culture de mort participe de cette perversion) .. marxiste … Faisant semblant d’ignorer les appels à la Vie lancés par tous les papes et en particulier le premier d’entre eux : Paul VI… condamnnant comme « crime abominable » l’avortement et excommuniant tous ceux qui y participeraient directement ou « indirectement ».

    Le CCFD est un organisme dont ceux qui le tiennent sont excommuniés et .. n’ appartiennent pas à l’Eglise.

    Je pense que là c’est plus clair…

  12. BETH

    Ceux qui ne comprennent pas le problème posé par la direction de Caritas Internationalis n’ont quà se reporter au livre » le terrorisme pastoral », de Jean Pierre Moreau, grand spécialiste dela théologie de la libération.

  13. Thierry

    Des gens comme Arnaud,sont des lecteurs de golias qui sont désespérés de le voir tourner au ralenti,alors ils viennent faire de l’Entrisme sur les sites dynamiques,restez vigilants mes frères!

  14. arnaud

    toutes ces interventions montrent bien comment le vers de l’idéologie ronge notre pauvre Eglise. Jean-Pierre Moreau … terrorisme pastoral… c’est pas neutre, quand même ! C’est bien un discours de droite (extrème?)

  15. jejomau

    Ben , non .. C’est une discours de vérité.. ?

    Ou alors la Vérité est à Droite… Mais là , c’est vous qui le découvrez et le dites.. Pas moi !

  16. Thierry

    Extrème droite,ca y est,le mot est laché!Reductio ad hitlerum, sus à la bète immonde,quand l’hopital marxiste se moque de la charité Chrétienne!Caritas in veritate!

  17. Luc Warnotte

    Arnaud, on se demande si vous plaisantez… Non, l’Evangile n’est pas prêché d’abord aux pauvres. Les pauvres y ont évidemment accès mais il est prêché « à toute créature ». Si certains crachent à la figure des pauvres, c’est vrai, vos propos semblent justifier ceux qui crachent à la figure des riches. Ni le pauvre ni le riche ne sont prioritaires devant l’Evangile. Tous sont égaux face à Dieu et à l’accès à sa parole.

    Ceci nous amène à votre autre affirmation… Bien entendu le service matériel en faveur des pauvres doit être fait avec une « étiquette » catholique. Sans quoi, c’est de l’humanitaire. Or Jésus ne nous a pas dit de faire de l’humanitaire, au niveau purement humain, naturel. Il nous a dit de pratiquer la charité, qui est une vertu surnaturelle. Aux pauvres, offrons donc du pain catholique, pain du corps et pain de l’âme.

  18. arnaud

    « L’esprit du Seigneur est sur moi, parce qu’il m’a consacré par l’onction, pour porter la bonne nouvelle aux pauvres. »

    Bonne nouvelle = évangile.

    C’est pas écrit « aux riches ».

  19. jejomau

    Il s’agit de ceux qui sont « pauvres » de coeur.

    Ils peuvent être autant riches que pauvres matériellement parlant.

    Il s’agit de ceux qui n’ont pas d’Espérance, de ceux qui ne savent pas donner parceque leur coeur est fermé . Il s’agit de cette pauvreté là .

    Mais je ne vous croyai pas autant arc-bouté à la Lettre des Evangiles . Je pensai que vous étiez plus perméable à l’Esprit !

    Venez découvrir la richesse des tradis et nous rejoindre en esprit …!

  20. arnaud

    Je ne crois pas que nous ayons le même Evangile. Dans quelques jours, nous allons fêter la Pentecôte. Dans AC. Nous avons 2 récits de descente de l’Esprit Saint (Ac.2,1sv et 4,31 sv)
    Chaque récit est suivi d’annonce de la parole et d’une description de l’œuvre de l’Esprit sur la communauté : ils mettent tout en commun et il n’y a plus de pauvres parmi eux.
    St Laurent et le trésor de l’Eglise : les pauvres.
    La colère de Jacques, de st Jean Chrysostome ; les plus grands saints de notre Eglise ont travaillé à changer la situation des défavorisés. Il ne s’agit pas de pauvres de cœur.
    Quand je vois le ridicule de nos débats liturgiques, la découverte de « l’herméneutique de la continuité », la joie soulevée parce que tel évêque monte à cheval et encourage le chant grégorien…mais Dieu n’en a rien à fiche du chant grégorien ! 270 migrants sont morts noyés en essayant de fuir ce continent de malheur. Sensiblement le même nombre que les passagers du Boeing perdu en mer : on a dépensé des millions d’Euros pour les boites noires et on enterrera les noirs sans cercueil. Je le sais d’expérience. Ces 270 seront rapidement oubliés ; une vaguelette dans notre histoire. Des mois après, on continue à repêcher des corps du Boeing… Il n’y a pas d’associations des victimes de la chaloupe retournée ; trop pauvre, qui se souciera d’eux demain ?
    Les pauvres de cœur !
    Il renverse les puissants de leur trône ! Il comble de biens les affamés, renvoie les riches les mains vides…les riches de cœur sans doute ? Lecture facile et qui nous laisse la conscience tranquille ! Dieu nous demandera des comptes de ce que nous avons fait de nos frères : répondrons-nous comme Caïn, « Suis-je responsable de mes frères ? »
    L’Eglise n’a pas été envoyée dans le monde pour autre chose que faire ce que Jésus a fait : rendre les hommes heureux, dès ici-bas.
    Vous ne vous rendez pas compte que tous vos efforts pour arrêter l’histoire, freiner le temps, revenir en arrière parce que le futur fait peur et déstabilise toutes nos certitudes, parce qu’avant « c’était bien ! », tous ces efforts sont vains et stériles. Je me souviens des messes de mon enfance (entre 40 et 50), la voiture anglaise qui filait vers le village, on attachait le cheval à un platane et on allait vite remettre les chaises et prie-dieu de la grand-mère à leur place : au 1er rang… Mais c’est fini et bien fin et je suis heureux que ce soit fini et que l’Eglise ait aujourd’hui, sauf pour certains, renoncé à « dire la messe dans la chapelle du château ».
    L’option préférentielle pour les pauvres. C’est pas du marxisme. Changer le monde. Le faire basculer : c’est sûr ça fait peur à certains.
    Alors on adopte « les pauvres de cœur »…

    Dans peu de temps, vous serez submergés. Toutes vos affaires ecclésiales d’antan seront englouties par le tsunami qui vient. Les pauvres.
    « L’herméneutique de la continuité… »
    Linda dort sur un petit matelas, à même le sol, avec ses 2 enfants. L’aîné à 3 ans. Le frigidaire est vide et la bourse itou. Pour demain, il y a rien. Rien. Rien.
    « L’herméneutique de la continuité… »
    Gargarisez-vous.

  21. jejomau

    La Paix soit avec vous Arnaud41 !

    Submergé ? Une certaine église-en-france l’est.. Cà oui !

    Submergés les Tradis ? Pas du tout ! Nous les évangéliserons tous ces pauvres qui vont venir ! Et d’ailleurs ils aiment beaucoup le grégorien. En Afrique par exemple, c’est le grégorien qui se dévelloppe … Si, je vous l’assure ! Vous vous renseignerez…

    J’espère que vous aurez une peite pensée pour ce percepteur que Jésus avait converti.. Il ne devait pas être bien « pauvre », lui !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *