Propagande médiatique et christianophobie ordinaire

Download PDF

Mon dernier article a suscité beaucoup de commentaires et je m’aperçois qu’il était trop laconique pour être parfaitement clair. La propagande médiatique à laquelle je faisais allusion était celle qui a commencé par dénoncer – avant même d’en savoir quoi que ce soit – le « fondamentalisme chrétien » comme étant à l’origine de la tuerie d’Oslo.
Je n’ai pas suivi en détail cette affaire, mais, d’après ce que j’ai pu voir, le tueur était, au moins jusqu’à une date récente, franc-maçon. Ce qui est une façon originale d’être « fondamentaliste chrétien ».
Par ailleurs, de toute évidence, il s’agissait d’établir un pseudo parallèle entre « l’intégrisme chrétien » et « l’intégrisme musulman ». Mais le moins que l’on puisse dire, c’est que le parallèle tient assez mal. D’abord, parce que le nombre de morts dus à « l’intégrisme chrétien » – réel ou supposé – est assez éloigné de celui lié à « l’intégrisme musulman ». Mais surtout parce que l’intégriste musulman qui assassine des « mécréants » le fait en application de sa doctrine (ou, si l’on préfère, d’une interprétation radicale, mais aussi légitime que celle du recteur de la mosquée de Paris), tandis que le supposé « intégriste chrétien » qui tuerait un musulman pour le seul fait qu’il est musulman le ferait en négation évidente de la foi et de la morale chrétiennes.
Enfin, je note une fois de plus que les journalistes confondent tout. Ils ont fait du fondamentalisme un synonyme de « radicalisme » ou « d’intégrisme ». Mais la foi chrétienne – au moins la foi catholique – est incompatible avec tout fondamentalisme. Je ne sais pas comment les fondamentalistes protestants font, mais il est certain que, pour nous catholiques, les Ecritures, qui sont normatives pour l’Eglise, ont été « triées » par l’Eglise. C’est la première Eglise qui a défini le canon des Ecritures, qui a déclaré que tel texte était apocryphe et tel autre canonique. Et donc, en un sens, l’Eglise (dont l’Ecriture est la source) est aussi à la source de l’Ecriture. Et, par conséquent, l’Eglise est le seul interprète légitime des Ecritures. Il est possible que les fondamentalistes protestants imaginent que la Bible est tombée du ciel, un peu comme le Coran pour le musulman. Mais ce n’est évidemment pas comme cela que nous voyons les choses dans l’Eglise catholique. Les médias français qui veulent transposer non seulement de l’islam dans le christianisme, mais encore de Norvège en France, la critique de « tous les intégrismes » se trompent lourdement, et à des titres tellement nombreux que l’on s’y perd.
Voilà, en bref, ce que je voulais dire en parlant de propagande. Est-il besoin de préciser que je ne cautionne aucun appel au meurtre, aucun massacre, aucun discours racialiste? Et que c’est aussi pour ça que les espèces d’amalgame que tentent trop de journalistes entre le néo-paganisme racialiste et le traditionalisme catholique me révulsent!

26 comments

  1. Pierre Durant

    Selon vous, être franc-maçon est une façon originale d’être « fondamentaliste chrétien »… C’est pourtant monnaie courante dans de nombreux pays du nord de l’Europe que des protestants (fondamentalistes ou non) soient francs-maçons.
    Je vous invite d’ailleurs à prendre connaissance de la réaction de diverses réactions obédientielles : http://www.hiram.be/Tuerie-en-Norvege-Reactions-de-Francs-Macons_a4969.html

    Il serait donc plus excat de dire qu’être franc-maçon est une façon originale d’être « catholique »… La précision des termes employés est importante.

    Bien cordialement.

  2. Thierry

    Pourtant sur ce site,un prètre et son sbire se donne à Coeur-joie à ce petit jeu ,dans le but de faire taire ceux qui ne pensent pas comme eux!Votre article Mr Ganimara replace les choses dans une perspective très claire(tout comme les différents messages du Saint Père) et j’espère que les gens à la mauvaise foi évidente et à la haine néanmoins palpable présenteront soit des excuses,soit feront profil bas!

  3. jejomau

    Vous voulez que je vous dise ? Votre article est bien écrit. Il est écrit dans une belle langue. Il est clair, concis et fait des références à différents textes ou concepts que toute personne sensée et bien pensante comprend aisément.

    Hélas ! Les soi-disants journalistes dont nous parlons – les désinformateurs patentés – sont si ignares et tellement imprégnés de marxisme ainsi que d’a-priori divers qu’ils… ne comprennent rien à ce qu’ils lisent ici .

    De celà j’en suis sûr. Vous reverrez demain les mêmes arguties, les mêmes choses bêtifiantes qui feraient sourire un enfant de 10 ans en classe de 6°… enfin … dans l’enseignement privé.. étant donné que dans le public ils en sont encore à apprendre les quatre opérations…

    Bon, mais c’est une autre histoire

    Soupir !..

  4. R.P. ROUX

    Vous êtes quoi???? Catholique ou quoi??? Peut-être fondez-vous une nouvelle religion, mais à lire votre article… Il y a de quoi avoir des question!

  5. Erasmus Minor

    Quoi que vous en disiez, l’auteur de ces attaques se présente très clairement comme chrétien dans son texte « 2083 », comme luthérien aspirant à la conversion des Églises issues de la Réforme à l’Église catholique qu’il considère comme nécessaire au salut de l’Occident chrétien.
    Je n’ai pas lu d’éléments concernant la maçonnerie dans son texte mais les thématiques chrétiennes surtout liées à une relecture très idéologiques des croisades et de la confrontation avec l’islamsont très présentes. C’est un fait facile à vérifier.

  6. Rien n’empêche un franc-maçon d’être fondamentaliste chrétien. Certaines obédiences sont franchement déïstes (c’est le cas en Norvège). Et certaines loges sont aux mains de fondamentalistes chrétiens, comme le fut la sinistre P2, en Italie.

  7. Membre de l’Ordre norvégien des francs-maçons (qui proclame ses valeurs chrétiennes), le terroriste critique néanmoins la franc-maçonnerie, dans son « Manifeste »: « Ils prétendent être Chevaliers du Christ et pourtant ils ne sont pas prêts à sacrifier leur vie pour la préservation de la chrétienté européenne. (…) Ils prétendent être des chevaliers mais ils ne sont même pas des guerriers ».

  8. J.M. RICHIER

    Le fondamentalisme chrétien n’a aucun sens, et comment démontrer qu’il pourrait conduire à de tels actes ?

    Ce qui est vrai et vérifié par contre, c’est que l’essence du christianisme c’est l’amour, et qu’on ne peut en dire autant du Coran.

  9. Thierry

    Il fallait que mr Gutiérrez du journal franc-maçon le soir intervienne!Je me demande ou vous allez chercher vos source(si ce sont les mèmes qui vous permettent de désinformer sur le catholicisme je comprend)lisez simplement Massimo Introvigne,I.de Gaulmyn,ou info.catho.be ,avant de tenter d’embrouiller les gens avec votre pensée unique dont vous ne démordez pas!J’ajoute que la culture de mort se retrouve curieusement chez les nationaux socialistes comme chez les franc-maçons!Toutes les loi passées en Belgique allant dans ce sens ont été préparée dans les loges(cela à été reconnu)avortement,euthanasie,eugénisme…Décidément le coup du f-m fondamentaliste Chrétien vous ne me le ferez pas(tout comme celui de Licio Geli intégriste Catholique!Bien essayé néanmoins mais la toile permet une vigilance de tout les instants ce qui vous pousse à tenter la désinformation sur un site de réinformation!

  10. Pierre Régnier

    Tous les chrétiens, et plus particulièrement les catholiques doivent se poser sérieusement et honnêtement cette question :

    Quel est le rapport entre les appels à tuer que leur religion attribue à Dieu et les tueries effectivement commises par des individus croyant en Dieu ?

  11. @ Thierry et Catilina

    Les lecteurs de ce blog apprécieront la finesse et l’acuité de vos distingués commentaires.

    Pour Mark Juergensmeyer (Université de Californie; « Religion Dispatches »), le tueur norvégien est un « terroriste chrétien ». Jean-François Mayer (Religioscope) ne peut lui donner tort.

    http://www.religiondispatches.org/archive/politics/4910/is_norway%E2%80%99s_suspected_murderer_anders_breivik_a_christian_terrorist/

    ps: je ne sais pas où Thierry a été pécher que « Le Soir » était un journal franc-maçon! Quelle blague!

  12. Thierry

    Massimo Introvigne qui travaille à l’OSCE n’est certainement pas une référence!Cet homme était drogué,c’est tout à fait dans les habitudes des fondamentalistes Chrétiens?Quand il tirait sur les gens il a proclamé : »je vais tous vous tuer » et non le Christ est grand ou au nom de Jésus…Pour finir vu qu’il était bien plus actif dans la maçonnerie(il devait passer les 4eme et 5eme niveaux d’initiation) que dans le protestantisme ou il n’est affilié à aucune congrégation,il faut le dire haut et fort ,
    Anders Behring Breivik est un terroriste franc-maçon!

  13. Thierry

    A propos mr Gutiérrez,le nouvel Obs que l’on ne peut soupçonner de fondamentalisme chrétien répond par la négative à votre affirmation,comme quoi quand quelqu’un se donne la peine de faire un travail d’investigation correct,la vérité et non l’idéologie finit par triompher!
    A lire sur le site du nouvel obs.

  14. Catilina

    @ Ricardo Gutiérrez

    Cher Monsieur,

    Nous ne sommes pas dupes de vos pirouettes langagières, celles que vous assénez dans votre torchon de quotidien ainsi que celles de vos comparses – dont ledit Mark Juergensmeyer – adeptes de sciences molles ; par ailleurs, disciplines privilégées par les décérébrés gauchistes et ignares au sortir de leurs études secondaires.

    Ici, cher Monsieur, nous tentons de faire – l’humilité m’interdisant d’écrire « nous faisons » – de la théologie et de la philosophie en mobilisant dans nos exposés, notamment, la logique aristotélicienne ; laquelle nous préserve, autant que faire se peut, des écarts de language, déni de réalité et autres sophismes à la mode dans les sciences molles précitées et dont vous êtes un représentant.

    Pourquoi m’insurgé-je ? Parce que, cher Monsieur, vous persistez à qualifier le terroriste norvégien de chrétien et ce, au grand dam de Vini Ganimara qui s’est donné la peine, en vain en ce qui vous concerne, d’expliquer en quoi Breivik n’est pas disciple du Christ.

    Hélas, votre ignorance, votre orgueil ou votre haine, peut-être inavouée et/ou refoulée, de la foi chrétienne vous pousse à persévérer dans l’erreur et la mauvaise foi, entraînant avec vous une kyrielle de vos lecteurs sans nul doute de bonne volonté, devenus malheureusement amorphes et apathiques à la suite de vos salades obscurantistes.

    Breivik n’a rien de chrétien. Par ailleurs, l’esprit critique que vous tentez d’enseigner à vos étudiants mais qu’en fait vous n’enseignez pas aurait dû faire en sorte que vous ne gobiez pas l’article de Mark Juergensmeyer comme parole d’Evangile. Breivik n’a rien de chrétien car, à ce qu’il semble, il ne fait jamais part de sa foi dans son manifeste : aucune croyance ni aucune référence à ces croyances, aucune prise de position théologique, etc. Rien, zéro.

    Il n’adhère au christianisme et se définit comme tel que parce que le christianisme est européen ; il se définit donc comme tel que par opposition à l’Islam. D’ailleurs, l’Islam eût-il été la religion de l’Europe et le christianisme la religion des immigrés, il se serait défini comme musulman. Le christianisme n’a d’importance pour lui que comme toile de fond de sa geste guerrière et mystique. Les références historiques qu’il fait sont même là pour le prouver : elles ne sont rien d’autres que des références historiques et non pas des références théologiques. Est-ce clair, cher Monsieur ?

    Oui, me direz-vous peut-être, mais Mark Juergensmeyer a dit que – m’enfin et votre esprit critique là-dedans ? – « much the same can be said about Osama bin Laden, Ayman al-Zawahiri, and many other Islamist activists. […] If bin Laden is a Muslim terrorist, Breivik and McVeigh are surely Christian ones » ; Ben Laden et consorts se revendiquant de l’Islam sans pourtant se soucier, de prime abord, de quelconque question théologique ou de foi.

    A cela je vous répondrai, cher Monsieur, que tous les hommes de bonne volonté, intellectuellement honnêtes, vous diront que les terroristes d’Al-Qaïda ne relèvent, en réalité, pas plus de la religion musulmane que Breivik du christianisme et qu’ils sont à cent lieues du prescrit du Coran et de la religion de paix qui en est issue et ce, parce qu’ils mobilisent l’Islam comme référent idéologique dans l’optique d’un combat politique.

    Certes, comme pour tout, les journalistes continuent – sans doute pour faire sensation et surtout pour faire vendre – à propager ce malheureux amalgame mais combien de fois n’avons-nous pas vu, pour rétablir un certain équilibre dans tout ça – chance que vous n’octroyez pas aux Chrétiens -, certains de vos homologues tendrent leurs micros à des représentants de ce culte pour fustiger justement cet amalgame et nous dire ô combien l’Islam est une religion de tolérance, de paix et que le Jihad est avant tout un combat spirituel personnel intérieur en sorte que les membres d’Al-Qaïda n’ont rien de musulmans. Bref, qu’ils sont des imposteurs.

    Et ne me sortez pas par un tour de sophisme dont vous avez le secret que Vini Ganimara a dit que « l’intégriste musulman qui assassine des « mécréants » le fait en application de sa doctrine ». A cela, j’userai, moi, de mon esprit critique, comme toujours, et vous dirai honnêtement que je ne connais pas l’Islam, que je n’ai pas lu le Coran et que je ne me prononcerai pas sur le sujet ; préférant plutôt – tout en gardant un doute critique à leur endroit – me référer aux nombreux savants musulmans que j’ai entendu jusqu’à présent et qui nous prêchent à tire-larigot l’amour et la bonté intrinsèques à leur religion.

    Pour terminer, sachez que je crois du plus profond de mon être que votre torchon est sous la coupe de la Loge. Ce n’est qu’un secret de Polichinelle. Toutefois, je suis prêt à lire ce que vous avez à dire pour votre défense ; laquelle devra s’organiser, selon moi – et ce, pour faciliter votre tâche -, autour de deux points.

    Tout d’abord, prouvez-moi que Le Soir n’est pas franc-maçon.

    Deuxièmement, expliquez-moi pourquoi aucun merdia, plus particulièrement votre torchon, n’a jamais indiqué ni insisté sur le fait que Breivik était franc-maçon alors qu’ils ont insisté sur le fait qu’il était fondamentaliste chrétien et qu’il avait fait partie du parti populiste norvégien de 2002 à 2006, si je ne m’abuse. Or, il a fait partie d’une loge norvégienne jusqu’au 24 juillet 2011, soit deux jours après les attaques. Pourquoi n’insistez-vous pas là-dessus alors que vous insistez sur sa lointaine (7 ans déjà !) affiliation à un parti politique ? Cela n’est pas pertinent, me direz-vous. Ah bon, pourquoi ? De même, pourquoi ne vous interrogez-vous pas sur le fait qu’il semble que la police norvégienne et les renseignements généraux de différents Etats sont en train d’enquêter dans les milieux d’extrême droite et non pas dans les milieux maçonniques ; lesquels qui plus est se constituent, je vous le rappelle, en sociétés secrètes, ce qui dans toute enquête policière ou journalistique devrait susciter bien plus d’intérêt que des groupuscules déversant ouvertement leur haine sur des sites internet ? Poser ces questions, c’est y répondre.

    Je vous remercie pour votre attention et vous prie d’agréer, cher Monsieur, l’expression de mes sentiments dubitatifs.

  15. Le pseudo parallèle que tentent certains entre « l’intégrisme chrétien » et « l’intégrisme musulman » sent la franc-maçonnerie à plein nez. Les franc-maçons nient que leurs pratiques occultes soit une religion (comme dirait Alain Soral, une « religion sans révélation »); ils se placent volontiers au-dessus de la mêlée, sous entendu: les « fondamentalistes » ce sont les autres (catholiques, protestants, musulmans… tout le monde dans le même sac). Or cet attentat meurtrier est justement une illustration du terrorisme maçonnique.

    On peut s’amuser à dresser une liste de tous les journalistes qui reprennent tel quelle la fable du tueur d’Oslo comme étant un « fondamentaliste chrétien » : suivez mon regard, c’est du franc-mac assuré.

  16. Nathalie

    Et quelle relation avec l’Eglise catholique romaine ? On cherche toujours.
    On ne peut, de toutes les façons, être catholique et en même temps franc maçon.
    Bon, ceci dit, je ne saurais dire s’il est possible d’être protestant et franc maçon, peut être que oui.
    Mais, les mouvements issus du schisme dit protestant ont rompu de ce fait la succession apostolique (ne sont plus les successeurs des apôtres), et certains de ces mouvements ne sont même pas chrétiens, comme les unitariens par exemple.
    Un peu de nuances, de connaissances , notamment en histoire sera bienvenue.

    Et en bref, dans tous les merdias, on aura écrit l’expression « intégrisme chrétien » ad nauséum, mais jamais on en a lu la définition précise : expression fourre-tout, expression de la malveillance et du parti pris, ou même expression de la calomnie ?

  17. @ Thierry @ Catilina.

    Modérez vos ardeurs! Vous ne m’avez manifestement pas lu, dans « Le Soir » de ce samedi 30 juillet, pages 6 et 7. Un long article où j’explique en quoi Breivik ne peux pas être qualifié de « fondamentaliste chrétien »! (vous me prêtez donc une conviction que je n’ai pas, ce qui n’est pas très honnête)

    Vous avez aussi manifestement mal lu ma réaction initiale sur ce blog, où je n’affirme pas du tout que Breivik est « fondamentaliste chrétien », mais qu’il n’est pas incompatible d’être franc-maçon et fondamentaliste chrétien.

    En revanche, j’ai bien la conviction, comme le professeur Juergensmeyer (sociologue à l’Université de Californie) que Breivik est un « terroriste chrétien », au même titre que ben Laden est un « terroriste islamique ». L’analyse des références religieuses de son Manifeste est claire (je vous invite à lire « Le Soir » de ce samedi, pages 6 et 7).

    Quant au « Soir », la meilleure preuve que ce journal n’est pas « franc-maçon » est que sa rubrique « religion/laïcité » est confiée à un « profane » (moi, en l’occurrence), ni maçon ni candidat à le devenir.

    Je vous invite à rester courtois.

  18. @ Catilina

    J’oublie de préciser que mon article de ce jour rappelle évidemment (comme nous l’avons fait dès le premier jour, en publiant la photo de Breivik en tenue de « maître maçon ») que le tueur d’Oslo était franc-maçon… Mais comme vous le savez, il adhère à un ordre déiste qui exige de ses membres qu’ils « proclament leur foi chrétienne ».

    Vous savez parfaitement que la majorité des francs-maçons, dans le monde (notamment dans le nord de l’Europe), appartiennent à des obédiences déistes. La franc-maçonnerie belge et française, majoritairement adogmatique, est une exception.

  19. JPM

    @Catilina

    « je crois du plus profond de mon être que votre torchon est sous la coupe de la Loge (…). Toutefois, je suis prêt à lire ce que vous avez à dire pour votre défense(…) Tout d’abord, prouvez-moi que Le Soir n’est pas franc-maçon. »

    Belle justice ! Si vous ne prouvez pas que vous êtes innocent, vous êtes donc coupable !?

    La preuve incombe à l’accusation, figurez-vous, faute de quoi l’arbitraire a le dernier mot.

  20. Kris Vancauwenberghe

    Ricardo Gutiérrez prend-il encore une fois les lecteurs de ce blog pour des gens aussi limités que les lecteurs du journal Le Soir? L’appartenance de tel ou tel à la FM est évidemment difficile à affirmer mais, comme tel, Le Soir est notoirement d’inspiration maçonnique et le nier est d’un ridicule ab-so-lu. Que ces messieurs dames aient au moins le courage de leurs convictions.

  21. Jean-Louis Bienfait

    Et vous, M. Gutiérez… à quelle branche appartenez-vous? Sans doute à la même que ce minable Laporte, qui se croit journaliste et n’est qu’un pauvre mercenaire grate-papier qui bouffe aux rateliers qui rapportent…

  22. @ Kris Vancauwenberghe et Jean-Louis Bienfait

    Je répète que la meilleure preuve que ce journal n’est pas « franc-maçon » est que sa rubrique « religion/laïcité » est confiée à un « profane » (moi, en l’occurrence), ni maçon ni candidat à le devenir.

    « Le Soir » est un quotidien pluraliste dont la charte éditoriale affirme ses valeurs humanistes. Le qualifier de « notoirement » franc-maçon témoigne d’un aveuglement assez consternant.

    Merci pour l’intérêt soutenu que vous portez à mon journal!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *