Soutenez la supplique des 21 pour des évêques de nouvelle évangélisation!

Download PDF

Plusieurs lecteurs m’ont demandé comment soutenir la supplique des 21 prêtres que nous avons publiée hier.
Je vous suggère une solution très simple: vous pouvez la recopier et l’envoyer, avec votre approbation, à la nonciature apostolique à Paris – qui est, naturellement, en première ligne pour les nominations épiscopales françaises.
Vous pouvez envoyer votre message ici.
Et puis, n’hésitez pas à faire circuler cette supplique. Plus nous serons nombreux à l’avoir lue, soutenue, diffusée, plus nous obtiendrons rapidement des évêques adaptés à la nouvelle situation du catholicisme français, capables de nous conduire pour la nouvelle évangélisation de la fille aînée de l’Eglise!

9 comments

  1. Françoise Xhavée

    Quelle surprise de voir Vini Ganimara qualifier la France de « fille aînée de l’Eglise »! Titre qui correspondrait mieux à son propre pays, l’Italie, qui est la terre de papes depuis saint Pierre. Et ensuite titre vague et jamais défini. En somme, ça laisse perplexe…

  2. Jean-Claude Chevalier

    Je me rappelle quand Jean Paul II a dit: « Fille aînée de l’Église, qu’es-tu devenue? » il a dit cela lors de son voyage en France.

  3. Jeroen Vandenpeereboom

    La France a de la chanse de avoir 21 pretres pour signer une telle demande. En Belgique, on ne trouverais peut etre pas 21 qui seraient d’acord avec ce texte (probablemant meme pas dans le diocése de Namur), et encore moins qui auraient le courage de signer.

  4. J.M. RICHIER

    Un jour, il y a bien longtemps déjà, je revenais d’un séjour de vacances qui m’avait passer par Nantes (j’habitais à Lorient) et ma route passant par Auray au moment où J.P.II devait s’y rendre, je décidais de ne pas laisser passer cette occasion.

    Cela pour dire quoi ?

    Je fus stupéfait de voir un vendredi, dans ce coin perdu de la lande Bretonne, quelques 100.000 personnes venues de toute la région et peut-être de plus loin encore acclamer le pape, des gens de tous âges et de toutes conditions, alors que je n’avais pas le moindre mérite de me trouver là passant par hasard.

    Mais j’ai compris d’un seul coup le divorce qui existe entre nos pasteurs, qui se lamentent de l’absence des fidèles à la messe du dimanche, et tous ces croyants présents un jour de semaine, car comment croire devant ce spectacle de ferveur incroyable pour moi, que le pays s’est profondément déchristianisé ?

    Ne sommes-nous pas en présence, je le répète, d’un divorce entre des pasteurs qui ont renoncé à la foi, sécularisation oblige, et un christianisme qui reste obstinément vivace en profondeur ?

  5. oxbridge

    C’est fait. Mais ne serait-il pas plus utile de signifier aussi notre soutien aux 21 auprès de Mgr Ouellet ? Mgr Ventura ne sera-t-il pas tenté d’oublier ces lettres dans un tiroir de la nonciature ?

  6. lila

    « France,fille ainée de l’Eglise qu’as-tu fais des promesses de ton baptème? »C’est ce que Jean Paul II a dit plus exactement je crois…

  7. Pia d'Olce

    J.M.Richier, c’est un plaisir de vous lire !!!!
    Où avez vous vu que l’Eglise catholique est une démocratie et que les évêques élus au suffrage universel ?
    A part faire la joie des ennemis de l’Eglise tel Gogolias etc….. je ne vois pas l’intérêt .
    Etre catholique c’est aussi obéir au Pape, alors effectivement de nos jours, obéir est un gros mot, voire une insulte, et pourtant c’est par là que passe la progression !

  8. Pia d'Olce

    A me relire, je me rends compte qu’il peut y avoir confusion.
    JM Richier, c’est un vrai plaisir de vous lire. Le reste du texte s’adresse aux autres intervenants !

  9. Gerpro

    Quelle claque pour la hiérarchie de l’Eglise de France ; il faut dire que la majorité de ces prélats, qui n’ont eu de cesse que de saboter les directives du Saint Père, n’ont que ce qu’ils méritent

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *