Un ancien occultiste converti raconte le Hellfest

Download PDF

Pour ceux qui ne croient plus à l’existence des démons et aux forces occultes, je conseille vivement la lecture de ce terrifiant témoignage d’un ancien occultiste lu sur le Salon beige (vous trouverez ici l’article intégral):

« Au début je n’ai rien vu venir. Le premier titre était une prestation tout à fait agréable de metal sur fond d’opéra baroque. Puis au cours du deuxième morceau j’ai commencé à me sentir très mal à l’aise. Des sensations que je n’avais pas connues depuis plusieurs années ont commencé à se manifester en moi. Je me suis dit : merde, qu’est-ce qu’ils sont en train de faire, là ? Puis j’ai fait savoir à Marie, qui m’accompagnait que cette musique me mettait particulièrement mal à l’aise. C’est là qu’elle m’a dit que, d’après son copain, le groupe serait dans un certain ordre occulte appelé Dragon rouge, dont je n’avais jamais entendu parler. Les morceaux se sont enchainés et de manière invisible, sans qu’on ne puisse rien déceler de particulier dans les gestes, les paroles ou la mise en scène, j’ai commencé à ressentir des « forces » concentrées autour de la scène, qui n’avaient rien de normales. En tout cas, suffisamment anormales pour que ça me bouscule à l’intérieur et que ça réveille en moi des sensibilités endormies depuis longtemps. Anormales dans la vie de tous les jours, mais parfaitement reconnaissables dans la magie. […]
Pour faire simple, après le premier morceau, j’ai senti converger, sous l’impulsion du groupe, les forces émanent du public pour alimenter un égrégore qui n’était pas la seule émanation de « l’ambiance du festival » ou du « charisme du groupe ». Therion était en quelque sorte en train de vampiriser, ou plutôt de détourner toute cette force vers la destination qu’ils avaient choisie. Quand j’ai été certain de ce que je ressentais, on était clairement en phase de protection (ou d’invocation, là cette terminologie me semble plus représentative). A partir de là je me suis senti franchement mal au point que j’ai eu envie de me blottir en position fœtale, tellement je sentais s’exprimer une puissance égrégorielle incroyable. Je serais incapable de dire qu’elle a été l’objectif de cette manipulation d’énergie, si elle avait d’autres fins que d’entrer en résonnance avec leur public et se nourrir. Les objectifs dépendent de la phase de préparation et il est fort probable que cette phase ait été faite, du moins en partie, en amont du concert. Toujours est-il que ça n’avait rien d’agréable, et la conjonction des forces du public, manipulées et maitrisées par le groupe, constituait un nuage invisible, presque électrique, autour de la scène dont la chaleur en était quasi-palpable.
Pendant un morceau, je me souviens très clairement que l’un des chanteurs s’est assis sur le devant de la scène. Je ne comprenais pas ce qu’il chantait et ne voyait pas bien ce qu’il faisait, mais je peux dire avec certitude qu’on était à la pointe du rituel. Si je devais comparer (avec toutes les réserves qui s’imposent) avec la célébration du mystère eucharistique, on pourrait dire que cela correspondait, dans l’ordre du déroulement, à la phase de transsubstantiation pendant la messe. J’étais littéralement pétrifié, je ne pouvais plus regarder, je baissais la tête en espérant qu’elle rentre dans mes épaules. »

Soit dit en passant, c’est une raison de plus (je veux dire en plus de la haine anti-chrétienne de bon nombre « d’artistes ») de refuser le Hellfest… et, à tout le moins, de refuser qu’il soit financé par nos impôts!

13 comments

  1. Niflheim974

    Vini Ganimara, ta démarche est profondément malhonnête,et je te dit sa en tant que chrétien catholique.

    Tu as simplement repris un article précis venant d’un blog en le sortant de son contexte. Ce blog c’est celui d’un catho qui utilise le pseudo de Pneumatis. J’invite les gens qui lise sa à visiter son blog d’ailleurs, c’est très intéressant.

    Si tu avait pris la peine de fouiller un petit peut plus son blog, tu aurais su que ce mec Pneumatis) est engagé depuis 2 années déjà dans une tentative de dialogue entre catho et metalleux et qu’il fait parti de ceux qui défendent la légitimité du hellfest et son droit d’exister.

    Sa position d’ouverture l’a mis en contact avec plusieurs metalleux (catho ou non) qui se sont cotisés pour lui offrir un pass pour le Hellfest.

    Il a ensuite donné un compte rendu de son expérience au festival, dans lequel il mettait en avant la bonne humeur et l’ambiance bonne enfant qui y régnait, dans lequel il s’est rendu compte que les gens qui venait à ce festival ne souhaitais simplement que s’amuser, faire la fête et étaient à des années lumières de l’engagement anti-chrétien de certains groupes. Il à d’ailleurs affirmé avoir passé un très bon moment, appréciant lui même la musique de certains groupes comme Anathema ou Judas Priest…..

    Il a juste eu un sentiment de malaise lors du concert du groupe » Therion », et il a reconnu que ce malaise était uniquement lié à son passé d’occultisme (vu que le groupe est membre d’un ordre douteux, sa à fait resurgir certaines choses en gros).

    D’ailleurs, il y avait des milliers de personnes à ce concert, (croyants ou non) et il n’ont rien ressentis de particuliers (ni malaise, ni frissons, rien…. ils ont juste perçu de la musique, comme pour n’importe quel autre groupe et ont passé un agréable moment).

    Donc justement non, ce témoignage n’est pas une raison de refuser quoi que se soit. Ce témoignage reste un avis sur le ressenti d’une personne ayant assisté à un concert, un ressenti lié de plus à son vécu, à ses expériences.

    Si tu prenais la peine de fréquenter les milieux que tu dénonce, tu trouvera des centaines d’autres témoignages de gens qui vont dans le sens contraire, pourquoi auraient-ils moins de valeurs ceux-la ????

    Tu refuse d’avoir une démarche empirique d’ouverture, de rencontre,d’objectivité, bref, de chrétien tout simplement…..
    Tu reste sur ta chaise de bureau à chercher uniquement les petites anecdotes sur le net qui vont dans ton sens, pour les généraliser ensuite.

    Ce que tu fait toi c’est de continuer à diffuser des préjugés et à rehausser encore un peut plus les barrières qui ont été posés entre la religion et le metal, par une poignée d’extrémistes présents des 2 cotés.

    Ce genre d’article est au même niveau que les groupes sataniques qui attaquent la religion en n’ayant qu’une vision manichéenne, limitée et caricaturale de ce qu’ils dénoncent. Tu est dans une démarche contre productive et tu bousille tous les efforts de ceux qui tentent d’instaurer un dialogue de paix et d’ententes (aussi bien metalleux que chrétiens).

    Que Dieu te bénisse.

  2. Gigi

    Ce commentaire me donne « la chair de poule »…Nos pauvres jeunes (et moins jeunes) sont entre les griffes du « cornu » et nous,adultes, qu’y pouvons-nous sinon organiser de grandes rencontres de prière où c’est Dieu qui se manifestera…Et c’est vrai! Rencontres de prière par l biais d’Internet et dénoncer, dénoncer,dénoncer…Le Mal existe ne nous leurrons pas; voir et entendre des enseignements et des témoignages (ce témoignage est très fort et dit bien ce qu’est le Hellfest). A contacter par exemple le père Domergue (je crois qu’il est à Bordeaux)ou peut être a-t-il un site internet.

  3. Guy de la Croix

    De fait , comme le dit Gigi ci dessue on se rend compte par ce pauvre Niflheim974 que des masse de personnes se laissent piéger par Satan qui se manifeste pourtant clairement dans ce festival crapuleux…prions pour ces malheureux.

  4. Dialogue entre chrétiens et métalleux ?
    quel point commun peut-il y avoir entre la fidélité à Dieu et l’impiété? quelle communion pour la lumière avec les ténèbres? quel accord du Christ avec Satan? …dit Saint Paul dans 2 Cor 6, 14.

    Si vous aimez la musique, cliquez donc sur mon pseudo, ça vous changera d’ambiance…

  5. Melmiesse Gilberte

    le philosophe Gustave Lebon a fait une étude du comportement des individus en groupe; on peut entrainer les gens dans des idées ou des comportement différents de ceux qu’ils auraient s’ils étaient seuls: Goebbels s’en est inspiré dans ses discours, les défilés de Nuremberg. il appartient aux jeunes de se renseigner pour savoir ou ils mettent les pieds

  6. Comme il n’y a pas encore beaucoup de commentaires, je vais me permettre d’y répondre un par un.
    @Guy de la Croix, si je comprends bien ton raisonnement il y a deux sortes d’individus : ceux qui sont d’accord avec tes idées et les autres, les faibles manipulés par Satan…

    @Ghalloun, « quel point commun peut-il y avoir entre la fidélité à Dieu et l’impiété? ». Je citerais un de mes groupes favori pour te résumer : « De l’autre coté vit l’étranger, l’ennemi. Sans savoir qui il est, d’aussi prêt on en devine le bruit.
    Toujours plus mauvais, moins i1 ne croit, son envers ne vaudra jamais mon endroit. Par le pouvoir des briques et du ciment et qu’il n’en soi jamais autrement. »[…] »Toi qui l’a vu, approche et raconte nous la créature. Connais t-il de la honte à ne pas être des nôtres, l’oiseau de mauvais augure. Jouirait-il en secret de plaisirs que j’ignore, pervers et contres nature ?
    Est-ce que cet insecte de malheur nous guette au travers des fissures ? »

    @Melmiesse Gilberte, Un individu se comporte différemment en groupe que seul. Mais c’est LA découverte de l’année ça, et surtout c’est complètement en phase avec le débat.

    J’ai moi même assisté au concert de Thérion et c’est vrai que j’ai ressenti quelque chose d’étrange, je ne pouvais m’empêcher de bailler, mes paupières étaient lourdes… je m’ennuyais.

    En ce qui concerne les subventions, sachez simplement que la masse de gens (75000 cette année) amené par le hellfest consomme, ce qui booste très nettement les revenus des commerçants clissonais (certains m’ont avoué réalisé en 3 jours un chiffre d’affaire équivalent à 6 mois du reste de l’année). Ces commerçants paye des impôts, taxes, etc… sur ce qu’ils gagnent, comme tout le monde, les collectivités retrouvent ainsi facilement leurs billes.

    Pour finir sur une note légère, je pense que vous serez désolé d’apprendre que la préfecture de police n’a relevé aucun viol ou meurtre de chèvre pendant ces 3 jours.

  7. Benoît

    Niflheim974, tu es vraiment à l’ouest ! J’ai un copain qui est adepte de métal. Je le respecte. Mais jamais je n’irai négocier sur l’orientation de cette musique. Qu’est-ce que signifie dialoguer ? Pour savoir si le métal est écoutable par un chrétien ? Pour savoir si cette musique peut-être subventionné par de l’argent public ?
    .
    Mais qu’est-ce que c’est que ces idées (et encore, je suis gentil) !
    .
    Puique tu te dis chrétien, je t’invites à relire Galates 5, 22 et à me dire si les fruits de l’Esprit Saint sont visibles lors des rassemblements et concerts de « métal ».
    .
    Moi, quand je vois le guitariste de de AC/DC faire le « cornuto » en scrutant la foule, mon avis est fait sur leur musique. Quand je regarde les clips de métal où toutes les images sont apocalytiques et morbides, je n’ai pas besoin du sous-titrage pour voir qu’il s’agit d’une culture de mort.
    .
    A bon entendeur.

  8. Niflheim974

    @ Guy de la Croix : satan se manifesterait-il dans un festival sans agression, sans viol, sans meurtre ? un festival qui reçoit chaque années les félicitation de la mairie de Clisson et des forces de l’ordre chargés de la sécurité (qui eux contrairement à vous sont présent, voient l’évènement, le vivent, et on un donc un avis un minimum plus objectif que vous) en mettant sans arrêt en avant le civisme et la bonne tenue des festivaliers ? un festival qui a réussi à se faire accepter par 99,9 % de la population de la ville dont certains n’hésitent même pas à accueillir les fans les bras grands ouverts dans leur maisons/jardin ? Même le curé de la paroisse qui lui (contrairement à vous) vis l’évènement, n’a rien contre le festival en lui-même et lui reconnaissant même du positif, il demande simplement le retrait des quelques groupes (3/4 par ans) qui ont quitté le cadre de la critique religieuse argumentée pour tomber dans l’insulte et l’appel au meurtre gratuit et facile.

    Voila donc, 5 années d’existence, 80000 personnes sur trois jours, 0 débordements et une immense majorité de critiques positives pour ceux qui ont pris la peine de se rendre sur le site histoire et voir ce qu’il en était vraiment. Le hellfest n’a vraiment pas usurpé son nom dis donc…

    Enfin bon, je suppose que vous allez y voir la une autre manifestation du diable qui a manipulé tous les esprits des habitants de Clisson pour les forcer à accepter le festival dont l’objectif est, nous le savons tous, préparer la venue de l’antéchrist sur terre (tous les metalleux le savent mais ils le cachent, les méchants…heureusement, votre acuité vous permet de distinguer le vrais du faux).

    ——————————————-

    @ Benoit . Non je ne suis pas vraiment à l’ouest, mais si le penser vous rassure et vous permet de dormir plus tranquillement le soir, alors qui je suis moi pour vous enlever ce droit ?

    Je vais tout de même me permettre de donner mon avis en répondant à certains de vos propos.

    Affirmer déjà que le metal ne peut être écouté par un chrétien montre déjà que vous avez une vision très caricaturée et limitée du sujet sur lequel vous vous permettez de donner votre avis.

    Cela montre que vous pensez (si j’ai bien compris) que metal = morbide = satanique = violence = danger. Mouais, rien de très original c’est un peu comme certains athées et metalleux qui pensent que religion = secte = fanatisme = endoctrinement = inquisition = bucher = lapidation = danger.
    La démarche est inverse mais on aboutit à la même conclusion des 2 cotés. « Le mal c’est forcément l’autre, puisque moi je suis du côté du bien »

    Déjà pour ce qui est du morbide et ceci cela, je vous invite à vous intéresser à pas mal de groupe de metal sympho, de power ou de folk metal (within temptation, nightwish…) voir même à des groupes ouvertement chrétiens (stryper, extol…) sa permettre de nuancer un peu vos propos.

    Et puis on peut parfaitement apprécier un artiste pour son talent tout en le méprisant pour ses idées, suffit de savoir dissocier la sphère du personnel du professionnel. Non? on le fait bien dans la littérature pourtant (Céline, Lovecraft…)

    Deuxièmement, non je ne recherche pas l’esprit-saint quand j’écoute du metal, ni tout comme ma grande sœur ne recherche pas l’esprit saint en regardant la star ac, tout comme mon petit cousin ne recherche pas l’esprit saint en jouant à ses jeux vidéo, ni comme mon papa ne recherche pas l’esprit saint en lisant ses bd de tintin, ni comme mon frère ne recherche l’esprit saint en jouant au foot . Pourtant, ils sont tous chrétiens.

    Ils pratiquent tous ces activités dans une simple logique de loisirs, de détente, ou de défouloir, sans faire intervenir quoi que ce soit d’ordre moral ou de spirituel. Sa c’est la démarche de 99 % des gens qui écoutent du metal. Et c’est exactement la mienne.

    Si certains ressentent du plaisir à écouter du johnny, du rap ou du guetta, moi c’est en écoutant du metal, de la folk et de la musique classique, ainsi le monde est fait. Et cela n’a aucune influence de près ou de loin sur ma vision du monde, sur mon rapport à Dieu et mon caractère au quotidien, n’en déplaise à certain….

    Troisièmement, donc si je comprends bien votre raisonnement, si une forme d’expression utilise une imagerie apocalyptique ou morbide, c’est une culture de la mort ? Donc Baudelaire, Edgar Poe, Francisco de Goya, la marseillaise, l’architecture gothique et ses gargouilles, le manoir hanté de Disneyland, les films matrix, mad max, de Tim Burton, les films fantastiques et d’horreur de manière générale, sont des cultures de mort ?

    J’aimerais que les cathos qui pensent sa aient au moins le courage d’aller au bout de leurs convictions et partent en campagne pour exiger la censure de ces œuvres du démon qui elles, contrairement au metal, sont parfaitement encrées dans les conventions de notre société, et défendus par la liberté d’expression.

    ——————————
    A tenez au fait, j’ai relevé un passage de la bible très intéressant :

    « A qui le hait, Dieu fracasse la tête ;
    A qui vit dans le crime, il défonce le crâne.
    Le Seigneur a dit : « Je les ramène de Basan,
    Je les ramène des abîmes de la mer,
    Afin que tu enfonces ton pied dans leur sang,
    Que la langue de tes chiens ait sa pâture d’ennemis »
    Psaume 67.
    ————————————

    Ce que j’essaye de montrer c’est qu’on ne peut pas se permettre d’émettre un avis aussi tranché sur quelques chose si l’on se base sur une donne aussi subjective que l’image, l’apparence, d’autant plus que celle-ci n’est pas forcément représentative du sujet en question.

    Pour moi, la « culture de la mort » désigne l’ensemble des pratiques objectivement néfastes car répandant souffrance et touchant l’intégrité physique d’une personne.

    L’excision, la torture, l’esclavage, l’euthanasie, la peine de mort, le « kamikazisme », la pédocriminalité, ou encore l’utilisation du nom de Dieu pour déclencher des guerres, punir physiquement, et assouvir sa domination, ce sont des cultures de mort.

    Pour la musique, le 7ème art, la literrature, la peinture, on reste dans le cadre de la fiction, de la représentation théâtrale et imaginaire, ce qui n’a rien à voir.
    ————————————

    Ce que je découvre moi dans le metal (et je suis loin d’être le seul à partager cet avis), c’est le sentiment de grande famille, le respect des anciens, la bonne humeur, la rigolade, et une tolérance couplée avec une ouverture d’esprit en moyenne bien plus élevée que ce que j’ai pu observer dans la société de manière générale (en tout cas, dans le comportement des gens, je perçois effectivement plus l’esprit saint au hellfest qu’en allant à un match de foot si vous voulez une comparaison).

    C’est un jugement empirique basé sur mes expériences vécus, je ne dis pas qu’il n’y a pas de crétins haineux et bornés chez nous, mais cela reste tout de même infime, et puis, en tant que chrétien, vous et moi savons pertinemment qu’un mouvement ne se réduit pas à ses dérives, vus ce que nous subissons quotidiennement médiatiquement.

    Voilà, c’est juste pour vous dire que si c’est pour écouter de la musique morbide et se mettre à développer ensuite ce genre de comportement, je me dis que cette personne la sera au final (même si elle n’en a pas conscience) bien plus proche de Dieu que celle qui prétend agir au nom de ce dernier, mais dont le discours et les actes seront emplie de mépris, de condescendance et d’orgueil (ce que j’ai également pu observer, et malheureusement pas de manière isolée).

    Et puis votre copain, c’est un monstre ? un être dénué d’humanité ? Je ne pense pas, vu que vous utilisez un qualificatif amical pour le définir.
    ————————————–

    Dernière chose puis vous croyez sérieusement que c’est en se maquillant la gueule, en portant des piques de 20cm et en criant « gloire à Satan » que vous allez réellement faire la volonté du diable ?

    L’impact de ce genre de groupe est infime, de par le nombre de fan déjà (vu que c’est un style très underground), et ensuite de par le fait que l’immense majorité des fans se foutent complètement de l’idéologie du groupe. Vous allez trouver un ou deux black metalleux sur mille qui vont aller saccager et taguer des tombes parce que ce sont des moutons influençable qui prennent tout au premier degré.

    Fraudais arrêter un peu de tomber dans le panneau que vous tendent ce genre de groupe, ce sont des guignols qui se mettent volontairement dans la case « sataniste » pour attirer l’attention des religieux qui seront par la suite heureux de pouvoir se représenter concrètement le diable afin de le combattre.

    Et puis n’oubliez pas, satan est intelligent, sournois et fourbe, il avance caché… et il a parfaitement compris que ça n’était pas en se montrant sous l’image du grand démon cornu qu’il parviendrait à corrompre le plus d’âme, mais plutôt en se cachant sous le voile du bien et de la lumière, et l’histoire le prouve à de multiples reprises…


    Et merci de m’inviter à lire Galates 5, 22, moi je vous invite à lire Robert Culat.

    A bon entendeur, que Dieu vous bénisse.

  9. Matthieu

    Vous etes merveilleux a lire, franchement…. Quand je vois ca je me sens toujours plus athée, et libre 😉 J’aurai une pensée émue dans 2 semaines quand je m’eclaterai pendant le concert de Metallica.

    Profitez de la vie mes enfants….

  10. jejomau

    Pour un chrétien : « le silence est d’or »..

    Apparemment, je découvre que le  » métalleux « , lui, est plus que prolixe… « 8 jours sous une benne », comme disait ma grand-mère.. Et il apprendrait une certaine concision !

  11. Amy W.Key

    @Niflheim974

    Merci.
    Je ne peux rien vous dire d’autre, vous avez tout dit en réalité.

    Pneumatis est quelqu’un de parfaitement sensé, avec un avis particulièrement objectif sur le Hellfest et divers autres sujets, il sait prendre du recul et il est très intéressant à lire.

    A tous ceux qui qualifient son témoignage de « un témoignagne isolé d’une seul membre du public »… Sachez que non. Et sans faire partie d’aucune branche occulte, un ami a moi a ressenti la même chose. Qui sait combien d’autres ont été dans le même cas au concert de Therion ? A bon entendeur…

    Enfin, le métal et la chrétienneté DEVRAIENT dialoguer. Mais c’est à cause de réactionnaires comme Gigi et Ghalloum que ça devient presque impossible.
    Mais je vous laisse relire le post de Niflheim974, il y dit déjà tout et je ne voudrais pas le répéter.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *