Un discours de vérité et de charité sur l’homosexualité

Download PDF

Lu sur le Salon beige ce dialogue émouvant de l’abbé Lelièvre avec un malade du Sida:

« Moi, je suis né homosexuel. J’avais des attirances, des tendances […]
Non, Alessandro. Tu n’est pas né homosexuel.
Je le suis devenu alors ?
Non pas davantage. […] Ecoute bien. Tu n’es pas responsable des attirances ou tendances qui peuvent être présentes en toi. Cependant, à travers l’éducation que tu reçois et en apprenant à faire tes choix, tu peux devenir petit à petit plus libre par rapport à tes tendances. Cela demande de renoncer à chercher les circonstances qui risquent de te faire passer à l’acte […] Tu as pu vivre dans l’homosexualité. Mais tu n’es pas homosexuel. Tu es une personne. Pas un homosexuel. […] Ceci dit, je ne peux pas te dire que vivre dans l’homosexualité soit bien, soit une route à prendre pour sa vie. D’ailleurs, je n’ai jamais entendu l’un de vous me dire qu’il en avait été heureux.
C’est vrai. Au fond de moi, j’ai toujours été triste. »

Comme quoi on peut à la fois tenir un discours de vérité et de charité!

4 comments

  1. BOMMIER Claire

    Je ne trouve malheureusement pas assez convaincant ce témoignage. On peut penser que « l’homosexuel » en question ne représente pas tous les homosexuels, qu’il est sous influence pendant la conversation, et que sitôt celle-ci terminée, il n’y pensera plus…..
    Il faut de vrai témoignages; De gens qui en sont sortis, qui décrire l’enfermement de leur vie, la nécessité pour eux d’établir des réseaux car ils ne peuvent , ne pourront jamais être heureux dans la société, même avec ce leurre qu’on fabrique en ce moment au gouvernement.
    Il faudrait parler de ce qui se passe dans les pays étrangers qui ont déjà ce « mariage » dans leurs lois……

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *